Rafael Nadal se qualifie pour la finale à Stuttgart

En finale, Nadal affrontera dimanche Viktor Troicki.... (PHOTO THOMAS KIENZLE, AFP)

Agrandir

En finale, Nadal affrontera dimanche Viktor Troicki.

PHOTO THOMAS KIENZLE, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BERLIN

L'Espagnol Rafael Nadal a poursuivi avec brio son adaptation au gazon aux dépens du Français Gaël Monfils (6-3, 6-4), pour entrer en finale du tournoi de Stuttgart où il affrontera le Serbe Viktor Troicki tombeur du Croate Marin Cilic en trois manches.

«Je suis très heureux, c'était une belle prestation. J'ai besoin de ces matchs pour poursuivre ma progression», s'est réjoui le N.10 mondial, refusant d'évoquer un possible troisième triomphe à Stuttgart après ceux de 2005 et 2007 lorsque le tournoi était joué sur terre battue.

«Je veux rester concentré pour jouer demain mon meilleur tennis», a insisté le Majorquin, avant sa première finale sur gazon depuis celle perdue à Wimbledon en 2011.

Après deux premiers matchs compliqués face au Chypriote Marcos Baghdatis puis à l'Australien Bernard Tomic, le Majorquin, tête de série N.1, s'est montré solide, appliqué et agressif pour laminer Monfils, trop attentiste.

Après avoir sauvé trois balles de bris au premier jeu, Nadal a dicté l'échange pour prendre le service de son rival au sixième jeu (4-2) sur la quatrième double faute du Français, et empocher la première manche (6-3).

Il a attendu le neuvième jeu pour prendre l'avantage (5-4) dans la seconde manche qu'il concluait sur son service dès la première de ses trois balles de match, terme de 2 h 19 min de débats sur un Central baigné de soleil.

L'Espagnol a obtenu sa 11e victoire en 13 confrontations avec le Parisien, la première sur gazon, pour décrocher sa troisième finale de la saison après celle remportée à Buenos-Aires début mars puis celle perdue à Madrid deux mois plus tard.

Sur gazon, l'ex-N.1 mondial n'a plus brandi de trophée depuis son triomphe en 2010 à Wimbledon, prochaine levée du Grand Chelem dont il devrait poursuivre la préparation en jouant au Queen's la semaine prochaine.

Contrairement à Nadal, Troicki, auteur de 19 aces, a du batailler 2 h 22 min pour stopper Cilic dans sa tentative de retour au niveau du vainqueur de l'US Open qu'il fut l'an dernier.

Dominé dans le premier bris d'égalité (7/1), le droitier de Belgrade a pris sa revanche dans celui du set décisif remporté 7 points à 2 pour espérer décrocher un deuxième titre cette saison après celui de Sydney en janvier.

Reste que le Serbe a perdu ses quatre précédents duels avec Nadal...

Bien qu'il continue de détester le gazon, Monfils peut se satisfaire d'une demi-finale, avec l'Allemand Philipp Kohlschreiber comme prise au tour précédent après deux manches conclues au jeu décisif.

Le Parisien doit poursuivre sa campagne verte la semaine prochaine à Halle où il retrouvera notamment le Suisse Roger Federer, son tombeur en quarts sur l'ocre parisien.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer