Un premier test pour Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard a battu hier la Néerlandaise Kiki... (Photo Bernat Armangue, AP)

Agrandir

Eugenie Bouchard a battu hier la Néerlandaise Kiki Bertens au deuxième tour des Internationaux d'Australie.

Photo Bernat Armangue, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Eugenie Bouchard aura droit à un premier vrai test, demain à Melbourne (autour de 21h ce soir, heure du Québec), alors qu'elle affrontera la Française Caroline Garcia (36e mondiale) au troisième tour des Internationaux d'Australie.

«Je sais que ce sera super difficile, a estimé Bouchard, la septième favorite du tournoi. Je sais qu'elle est l'une des bonnes joueuses qui montent. Elle peut frapper des coups puissants, oui, définitivement, des gros coups... et bien jouer aussi.

«Ce sera à moi de l'empêcher de le faire autant que je le pourrai. Je devrai aussi tenter de rester bien concentrée sur mon plan de match et de jouer de façon agressive afin justement de l'empêcher de prendre l'initiative. Mais je sais que je vais affronter une adversaire coriace qui croit en ses chances.»

Dans leur carrière, les deux joueuses se sont affrontées une fois (au tournoi d'Acapulco, en 2014) et la Française l'avait emporté 3-6, 6-4 et 6-1. Comme elle l'a souligné, Bouchard affrontera une joueuse très puissante, dont les services sont parmi les plus rapides sur le circuit féminin.

Hier, pendant sa victoire de 6-3 et 6-4 contre la Suisse Stefanie Voegele, Garcia a réussi un premier service à 192 km/h, alors que le service le plus rapide d'Eugenie n'a atteint que 169 km/h.

Garcia est entraînée par sa compatriote Nathalie Tauziat, qui a suivi Bouchard il y a deux ans. «Je suis heureuse d'avoir produit un jeu comme ça depuis le début du tournoi, dans la lignée de ce que j'avais travaillé pendant la pause hivernale, à savoir aller vers l'avant, traverser...», a expliqué Garcia en conférence de presse.

«Je fais confiance à mon jeu, au travail effectué. Et pour l'instant, ça marche. Aujourd'hui, mes frappes étaient plus pures et plus rapides que lors de mon match précédent. J'ai toujours l'objectif d'être agressive, d'avancer.

«C'est la première fois que j'atteins le troisième tour en Australie, je suis très contente. La prochaine étape, c'est de passer à la deuxième semaine!»

Bouchard ne croit pas que la présence de Tauziat aux côtés de sa prochaine adversaire ait une influence sur le résultat.

Quand on lui a demandé ce que son ancienne entraîneuse pourrait révéler à Garcia, elle a simplement dit: «Je ne crois pas que je répondrai à cette question... Elle dira: "Elle [Bouchard] est extraordinaire, tu vas te faire tuer!" Non, je blague.

«Nous avons travaillé un peu ensemble par le passé, Nathalie et moi, et je crois que le monde du tennis fonctionne ainsi, comme un jeu de chaises musicales pour les entraîneurs. Je suis certaine que ce n'est pas la dernière fois que cela se produit et ça ne me dérange vraiment pas. Je ne joue pas contre l'entraîneur, mais contre la joueuse! Je suis encore amie avec Nathalie, alors tout va bien.»

________________________________________________

Une bonne note pour l'armée

Eugenie Bouchard a encore été appuyée de façon très enthousiaste par sa «Genie's Army», hier, dans l'Arena Margaret Court. Pendant son échauffement, elle arborait un grand sourire en écoutant les chants et les cris de ses admirateurs.

«Ils avaient vraiment beaucoup d'énergie ce soir [mercredi], a-t-elle affirmé. Ils ont bien joué. Ils étaient parfois agressifs et ont manifesté leur présence aux bons moments. Cela rend toute l'expérience encore plus excitante. Les autres spectateurs ont d'ailleurs semblé l'apprécier. Pendant l'échauffement, il y avait aussi la chanson Shake It Off de Taylor Swift qui jouait et ça me faisait rire. J'avais presque envie de me mettre à chanter moi aussi, mais je me suis dit que ce serait préférable de me retenir!»

________________________________________________

13

Eugenie Bouchard s'est réveillée à 13h, hier, alors qu'elle devait jouer à 19h son match de deuxième tour. La Canadienne a estimé qu'elle avait dû dormir pas loin de 13 heures! «C'est comme si j'avais joué mon match l'après-midi. En me réveillant, j'ai constaté que je n'avais plus que le temps nécessaire à bien préparer mon match!»

________________________________________________

Eugenie et Hong Kong

On avait fait grand cas du retrait d'Eugenie Bouchard du tournoi de Hong Kong, en septembre dernier, le président de la fédération de tennis de l'endroit, Herbert Chow Siu-lung, y allant de déclarations incendiaires sur la Canadienne.

La WTA a annoncé plus tôt en janvier que Chow avait reçu une amende de 10 000 $, à titre personnel, pour avoir enfreint le code de conduite qui s'applique aux joueuses, mais aussi à tous les officiels. On lui reproche d'avoir attaqué la réputation de Bouchard alors qu'elle n'avait techniquement rien à se reprocher.

«Je ne crois pas que ma réputation ait été entachée, a estimé Eugenie mercredi en conférence de presse. Je n'ai enfreint aucune règle. Officiellement, je ne me suis jamais inscrite au tournoi. Je ne pouvais donc me retirer d'un tournoi où je n'étais pas inscrite.»

En fait, il semble que Bouchard avait «oublié» de s'inscrire et qu'elle avait entrepris des démarches pour obtenir un laissez-passer, avant de finalement décider de prendre une pause après une série de matchs éprouvants aux Internationaux des États-Unis.

«C'est dommage que les choses se soient passées ainsi, mais je crois que la WTA a bien agi dans les circonstances, a ajouté Bouchard. C'est important de protéger les joueuses, de protéger leur image et je crois que leur décision était la bonne.»

À Hong Kong, Herbert Chow Siu-lung a déclaré qu'il ne paierait pas l'amende. «L'agent de Bouchard avait donné son accord en avril et nous n'avons appris son absence que le 6 septembre, après le début de notre tournoi. C'est tout de même incroyable que la WTA ait décidé de punir un tournoi plutôt que de blâmer une joueuse fautive...»

Pas sûr que Bouchard sera à nouveau invitée à Hong Kong.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer