Milos Raonic élimine Roger Federer à Paris

Milos Raonic jubile après avoir remporté sa première... (Photo Franck Fife, AFP)

Agrandir

Milos Raonic jubile après avoir remporté sa première victoire en carrière contre Roger Federer.

Photo Franck Fife, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Paris) Milos Raonic a signé une grande victoire, vendredi, en quarts de finale du Masters de Paris. Pour la première fois de sa carrière, il a battu Roger Federer 7-6 (5) et 7-5. Samedi, il affrontera le Tchèque Tomas Berdych en demi-finale du tournoi.

«C'est un moment magnifique pour moi», a déclaré le Canadien après sa victoire, qu'il a qualifiée de «plus grande» de sa carrière, compte tenu des dernières semaines difficiles (où il a été malade).

L'enjeu du match de vendredi était important à la fois pour Raonic et pour Federer. Le Canadien tentait de se qualifier pour les finales de l'ATP à Londres (obtenant finalement son billet), alors que le Suisse devait devancer Novak Djokovic pour terminer l'année au premier rang du classement.

Raonic devait l'emporter afin de conserver ses chances de participer au prestigieux tournoi de fin de saison, qui regroupe les huit meilleurs joueurs au monde. Il obtiendra son laissez-passer s'il gagne le tournoi de Paris, ou encore si David Ferrer s'incline un tour avant lui.

Une foule animée

Raonic jouait pour une première fois sur le court central depuis le début du tournoi de Paris. Il n'avait pas la foule derrière lui, mais le terrain principal lui a donné des ailes.

Avec 21 as, il a pratiquement gagné un set avec son service. Lors du point de presse de Federer après le match, les questions des journalistes ont tourné essentiellement autour du puissant service de Raonic. Le Suisse avait dit jeudi que cela allait dicter le déroulement de leur affrontement.

Vendredi, Federer a répété que le service de Raonic a gardé son adversaire «dans le match», mais «il a bien joué», a-t-il ajouté. «C'est un match intérieur typique. Les marges sont petites.»

Federer a neuf jours de congé avant les finales de l'ATP à Londres puis celle de la Coupe Davis, où la Suisse affrontera la France. À défaut d'avoir atteint les demi-finales à Paris, «j'ai deux jours pour me reposer le corps», a dit le père de famille.

Meilleur de match en match

Raonic a nettement augmenté son niveau de jeu par rapport aux deux rondes précédentes. Très en confiance au début du premier set, Raonic a raté une chance de briser à 3-2, mais cela n'a pas ébranlé sa concentration.

La foule s'est gonflée à bloc quand l'Ontarien a servi à 30-30 et que le score indiquait 5-5. Un as l'a assuré d'aller en bris d'égalité. «Roger! Roger!» scandait la foule quand Raonic a pris les devants 4-1. Très solide en fond de terrain, le Canadien a finalement remporté le bris 7-5.

Au début du deuxième set, des «allez Milos» se sont fait entendre dans le Palais Paris-Bercy. Le public a eu droit à de longs échanges puissants entre les deux joueurs. «Putain» ont lancé les jeunes derrière nous quand Raonic a remporté un point avec quatre as consécutifs, dont un à 231 km/h.

À 4-5, Federer a eu la chance de briser Raonic, mais le Canadien s'est est sauvé avec un as. La foule, indisciplinée, a ensuite vu Raonic briser son joueur chouchou avant de filer avec la victoire.

Raonic se dit maintenant confiant de pouvoir remporter le tournoi. «À chaque match, je joue mieux», a-t-il affirmé. Tout comme son prochain adversaire Tomas Berdych depuis le US Open, a-t-il ajouté.

Qualifié pour Londres

Après avoir perdu trois de ses quatre duels contre Kei Nishikori en 2014, Milos Raonic a enfin eu droit à une faveur de la part du tennisman japonais.

Quelques heures après avoir signé une étincelante victoire contre Roger Federer, vendredi, Raonic a obtenu la confirmation qu'il allait participer aux Finales de l'ATP dans une dizaine de jours à Londres, après que Nishikori eut vaincu l'Espagnol David Ferrer en trois manches de 3-6, 7-6 (5), 6-4, en quarts de finale du Masters de Paris.

Ce faisant, Raonic devient le tout premier Canadien à se qualifier pour la grande finale du tennis masculin en simple.

Avec ce gain, Nishikori a également obtenu son laissez-passer pour le prestigieux tournoi de fin de saison, qui regroupera les huit meilleures raquettes au monde. Les deux vedettes montantes se joindront à Federer, Novak Djokovic, Andy Murray, Tomas Berdych, Stanislas Wawrinka et Marin Cilic. Rafael Nadal aurait dû participer à la compétition, mais il a été forcé de se retirer après avoir été handicapé par une appendicite au cours des récentes semaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer