«Papa» Djokovic débarque à Paris

Novak Djokovic... (Photo Miguel Medina, AFP)

Agrandir

Novak Djokovic

Photo Miguel Medina, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Paris) «En étant devenu papa la semaine dernière, j'ai déjà l'impression d'être le numéro un», a lancé Novak Djokovic.

Quelques jours après que sa femme eut donné naissance à leur petit garçon appelé Stefan, le meilleur joueur de tennis au monde est de retour au jeu aux BNP Paribas Masters de Paris-Bercy. Son grand adversaire Roger Federer participe également au tournoi, de même que les joueurs canadiens Milos Raonic et Vasek Pospisil.

En conférence de presse, hier, Djokovic a rassuré les journalistes: il peut mener de front sa carrière de joueur de tennis professionnel et son rôle de père sans que l'un et l'autre en souffrent. «Heureusement que j'étais à la maison pendant la naissance. Si je pouvais, je serais avec mon enfant tous les jours, dit-il. Là, le bébé est trop jeune pour voyager. La vie des joueurs de tennis n'est pas la plus facile pour un bébé. (...) Roger et d'autres joueurs vont pouvoir me donner des conseils.»

Djokovic et Federer se battent pour finir l'année au premier rang au palmarès de l'ATP. Il manque peu de points au classement au joueur suisse pour surpasser son rival serbe (et pour égaler le record de Pete Sampras avec six années terminées en première position).

«Pour nous deux, c'est un grand objectif (...) et nous jouons bien», dit Djokovic.

Le nouveau père de famille a eu peu de préparation sur une surface de terrain intérieur. Seulement les tournois de Beijing, qu'il a remporté, et de Shanghai, où il a perdu en demi-finale contre Federer. «L'an dernier, j'avais le même horaire, et les choses ont bien été», dit le vainqueur sortant des Masters de Paris l'an dernier.

Il se dit confiant pour le tournoi, de même que pour le Championnat de l'ATP (Barclays World Tour), du 9 au 16 novembre, à Londres. Avec le tirage, il pourrait affronter Andy Murray cette semaine en quart de finale.

Raonic et Pospisil aussi

Absent du tournoi, Rafael Nadal a mis fin à son année de tennis puisqu'il doit se faire opérer à l'appendice.

De leur côté, Raonic et Pospisil se sont entraînés hier. Septième favori du tournoi (et 10e au monde), Raonic disputera son premier match demain, alors que son compatriote vancouvérois affronte le joueur espagnol Tommy Robredo aujourd'hui.

Pospisil vient par ailleurs de remporter en double le tournoi de Bâle avec son partenaire serbe Nenad Zimonjic.

Le tirage fait en sorte que Raonic pourrait se mesurer à Federer en quart de finale.

Bien entendu, la vedette locale est Jo-Wilfried Tsonga. Le joueur français, 10e favori du tournoi, a effectué le tirage au sort.

Hier, la foule du Palais Omnisports de Paris-Bercy a chaudement accueilli son compatriote Édouard Roger-Vasselin, mais Philipp Kohlschreiber l'a largement dominé sur le court, si bien qu'il l'a remporté facilement en deux sets de 6-3 et 6-1. L'Allemand affronte Djokovic aujourd'hui au deuxième tour.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer