Wimbledon: la réponse de Djokovic à Murray

Novak Djokovic... (Photo Sang Tan, Associated Press)

Agrandir

Novak Djokovic

Photo Sang Tan, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
LONDRES

Novak Djokovic a donné une leçon de tennis au Français Jérémy Chardy, balayé 6-3, 6-2, 6-1 samedi, et répondu ainsi à distance à Andy Murray, qualifié la veille pour les huitièmes de finale en rossant l'Espagnol Tommy Robredo.

Impeccable depuis le début du tournoi, le N.1 mondial a encore haussé le ton face à Chardy, 25e mondial, qui n'a toujours pas réussi à lui prendre la moindre manche en sept rencontres. Une seule statistique résume l'impression d'invulnérabilité qu'a dégagée le Serbe: en 1h 26 min de match, il n'a commis que trois fautes directes.

«J'ai neutralisé son service et tout est allé dans mon sens. J'ai réussi tout ce que je que voulais. Quand tout fonctionne, c'est un sentiment extraordinaire», a commenté Djokovic, vainqueur sur le Central du cinquantième match de sa carrière sur gazon.

Après un début de semaine meurtrier, les cadors ont profité d'une accalmie relative, en même temps que le temps se remettait au beau après la pluie. Un nouveau top 10 a tout de même disparu du tableau masculin, Richard Gasquet. Ils ne seront que cinq membres de ce club tant convoité en huitième de finale.

Le Français, N.9 mondial, est tombé face au jeune Australien Bernard Tomic, qui espère qu'on finira bien par parler de son tennis plutôt que de son père, banni du circuit après avoir frappé le partenaire d'entraînement de son fils il y a deux mois.

Doté d'un jeu à plat qui convient parfaitement à l'herbe, d'un gros service et d'une redoutable intelligence tactique, le jeune joueur de 20 ans a été présent dans les quelques moments cruciaux pour gagner le match en quatre sets 7-6 (9/7), 5-7, 7-5, 7-6 (7/5) tout en marquant treize points de moins que son rival.

Des invités-surprises

Les autres favoris sont passés: chez les hommes Juan Martin Del Potro, Tomas Berdych et David Ferrer, ce dernier en cinq sets contre l'Ukrainien Alexandre Dolgopolov.

Avec l'hécatombe des premiers jours et les sorties prématurées de Nadal, Federer, Tsonga et quelques autres, il était inévitable que des sans-grade se retrouvent devant l'occasion de leur vie de découvrir la deuxième semaine d'un Grand Chelem.

C'est le cas du Français Kenny De Schepper, 80e mondial, qui n'a pas laissé passer sa chance et s'est offert la plus belle victoire de sa carrière contre le 20e mondial, l'Argentin Juan Monaco, toujours plus intéressant à rencontrer sur gazon que sur terre.

Il y aura d'autres invités-surprises en huitièmes de finale: l'autre Français Adrian Mannarino, 111e mondial, le Croate Ivan Dodig, qui a gagné deux de ses trois matches sur abandon, ou encore le Polonais Lukasz Kubot, déjà vu à ce niveau il y a deux ans, mais retombé depuis à la 130e place mondiale.

Gasquet éliminé au troisième tour par Tomic

Le Français Richard Gasquet a été éliminé samedi au troisième tour de Wimbledon par l'Australien Bernard Tomic en quatre sets 7-6 (9/7), 5-7, 7-5, 7-6 (7/5).

Gasquet, tête de série N.9, restait sur six huitièmes de finale en Grand Chelem, tous perdus.

Tomic, 20 ans, est un des grands espoirs du circuit. Sa meilleure performance dans un tournoi majeur date d'il y a deux ans à Wimbledon, où il avait atteint les quarts de finale après être sorti des qualifications.

Le match a été très équilibré, les deux joueurs restant solides sur leur service (un break chacun seulement). Tout s'est joué sur quelques points, bien joués tactiquement par le jeune Australien.

Sur le point d'être mené deux manches à zéro, Gasquet a retardé l'échéance en sauvant quatre balles de set à 4-5, dont trois de suite (0-40), avant d'égaliser.

Tomic a dirigé les échanges du fond du court dans les deux derniers sets, notamment avec son beau revers à deux mains, et a remporté un succès mérité, son premier en trois matches contre le Biterrois, âgé de 27 ans.

L'Australien, 59e mondial, affrontera en huitième le Tchèque Tomas Berdych, finaliste en 2010, ou le Sud-Africain Kevin Anderson.

«J'ai très bien joué. C'était ma première fois sur le Central et j'étais nerveux de jouer sur le Central. J'espère pouvoir y revenir», a déclaré Tomic.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer