L'équipe de France espère résister à la pression face au Honduras

Olivier Giroud et Karim Benzema, fers de lance... (Photo AFP)

Agrandir

Olivier Giroud et Karim Benzema, fers de lance des Bleus, ici à l'entraînement avant le premier match de l'équipe de France contre le Honduras.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jerome Pugmire
Associated Press
PORTO ALEGRE

La pression sera entièrement sur la France face au Honduras lors de leur match d'ouverture à la Coupe du monde de football, dimanche, et l'entraîneur Didier Deschamps espère que son groupe relativement peu expérimenté parviendra à bien gérer les attentes.

Deschamps a pointé vers la défaite de 5-1 de l'Espagne face aux Pays-Bas vendredi et la victoire difficile du Brésil contre la Croatie la veille afin de rappeler que la nervosité peu même affecter les favoris lors d'un premier match, qui sert souvent à donner le ton au tournoi.

La France devrait bien le savoir.

En 2010, les Bleus avaient fait match nul 0-0 contre l'Uruguay et ils avaient été éliminés dès la phase de groupes sans même gagner une seule partie. Quatre ans plus tard, la France avait aussi fait match nul 0-0 contre la Suisse avant de redresser la barre.

«Même quand une grande équipe comme l'Espagne a énormément de confiance, les choses ne sont pas évidentes, a déclaré Deschamps samedi. Ici, toutes les équipes sont bien préparées. L'écart n'est peut-être pas si grand.»

Seulement une poignée de joueurs de la France sont de retour après le désastre de 2010. Deschamps a offert une chance à la nouvelle génération, mais elle n'a pas autant d'expérience sur la scène internationale et n'a jamais été exposée à la pression et l'intensité du Mondial.

Les blessures ont forcé Franck Ribéry et le gardien réserviste Steve Mandanda à déclarer forfait et les seuls joueurs de l'édition 2010 toujours présents sont les arrières Bacary Sagna et Patrice Evra, le gardien Hugo Lloris et l'ailier Mathieu Valbuena.

Le joueur le plus prometteur de l'Hexagone est le milieu de terrain Paul Pogba, tandis qu'Antoine Griezmann représente une option pour obtenir le départ sur le flanc gauche. Lucas Digne, un défenseur latéral de 20 ans, compte seulement deux présences à l'international et il représente un point d'interrogation si Evra se blesse.

«La jeunesse amène des avantages comme l'enthousiasme et le désir de victoire, a noté Deschamps. Mais les vétérans savent mieux comment gérer cette aventure.»




la boite:2586842:box

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer