Une victoire et trois précieux points pour l'Impact

Le Bleu-blanc-noir a eu l'avantage 59-41 au niveau... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Le Bleu-blanc-noir a eu l'avantage 59-41 au niveau du pourcentage de la possession du ballon et de 9-3 au chapitre des tirs.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Mauro Biello s'est tourné vers ses vétérans samedi, mais c'est encore un jeune qui a tranché en fin de rencontre.

Anthony Jackson-Hamel a marqué à la 84e minute de jeu et l'Impact de Montréal a récolté trois points importants en arrachant une victoire de 2-1 à l'Orlando City SC.

Biello avait effectué six changements dans le XI partant qui avait encaissé un cuisant revers de 4-0 face aux Red Bulls, à New York, le week-end dernier. Le gardien Evan Bush, le milieu de terrain Dominic Oduro et l'attaquant Matteo Mancosu étaient notamment de retour dans la formation partante.

«C'est avec ces gars-là que nous avons connu notre parcours en séries l'an dernier, a rappelé Oduro. Mauro a jugé qu'il était temps de nous remettre ensemble. J'aime qu'il sait qu'il peut se fier à nous. J'espère qu'il a compris notre message, que nous voulons rester dans la formation.»

Ignacio Piatti a aussi effectué un premier départ à sa troisième sortie depuis qu'il s'est remis d'une blessure aux adducteurs subie le 27 juin dernier, contre le Toronto FC en finale du Championnat canadien.

Piatti a joué un rôle clé en marquant le but égalisateur sur un penalty tôt en deuxième demie. Il s'agissait de son neuvième but de la saison.

L'Impact (7-8-6) espère donc gagner un peu de terrain dans la course aux séries. La troupe de Biello a amorcé la journée à huit points du Crew de Columbus et du dernier rang donnant accès aux séries dans l'Est. Le Crew rendait visite aux Earthquakes de San Jose en fin de soirée, samedi.

«Je pense que les vétérans se sont levés, a reconnu Biello. Nous avions besoin de voir ces joueurs-là jouer à pleine capacité. Quand Laurent (Ciman), Patrice (Bernier), Blerim (Dzemaili) et Nacho (Piatti) jouent bien, nous devenons une bonne équipe.

«Il était temps. C'était un match important contre une équipe devant nous au classement. Les trois points font du bien.»

Cyle Larin a été l'unique buteur d'Orlando City (8-9-6), touchant la cible dès la 12e minute de jeu. Il a profité d'une mauvaise remise en retrait de Marco Donadel, en perte d'équilibre, pour récupérer le ballon et tirer dans une cage abandonnée par Bush, pris hors position.

L'Impact a contrôlé le jeu en première demie, mais a accumulé les revirements et a manqué de finition autour du filet adverse.

Piatti a toutefois redonner espoir à la salle comble de 20 801 spectateurs dès la 48e minute. Jose Aja a fauché Piatti après un revirement du défenseur Jonathan Spector, forçant l'arbitre à appeler la faute. Sur le penalty, le gardien Joseph Bendik a plongé du bon côté, mais le ballon a tout de même franchi la ligne des buts.

Orlando a repris du poil de la bête par la suite et les deux équipes se sont échangé les occasions de marquer.

Dzemaili a été frustré par Bendik à la 63e minute, quand le gardien a dévié sa puissante frappe de la main gauche. Larin s'est ensuite faufilé derrière la défensive montréalaise à la 64e minute, mais son tir a raté le coin du filet.

L'Impact est revenu à la charge à la 72e minute, mais la frappe de Piatti s'est écrasée sur la barre horizontale. Puis, Mancosu a tout juste manqué d'amplitude pour dévier un centre dangereux.

Jackson-Hamel a finalement joué les héros en marquant son sixième but de la campagne, à la 84 minute, soit cinq minutes après son entrée sur le terrain. Bendik a été pris à contre-pied par une frappe peu franche du Québécois, après une séquence amorcée par Dzemaili.

«Nous n'avons pas baissé les bras, a noté Bernier. Nous avons bien travaillé en première demie et nous nous sommes dit pendant la mi-temps qu'il fallait continuer de la même manière et que le but allait venir.

«On blâme souvent la défensive depuis le début de la saison, mais elle a fait du beau boulot en fin de match pour tenir le coup.»

Ballou Tabla (genou) et Kyle Fisher (commotion cérébrale) n'étaient pas disponibles pour l'Impact, tout comme Samuel Piette, qui a été acquis du CD Izarra plus tôt cette semaine, mais dont le certificat de transfert international n'a pas été obtenu dans les délais requis pour qu'il puisse jouer samedi.

Il s'agissait du premier match des deux équipes avec l'application du système d'arbitrage vidéo. Aucune intervention n'a été nécessaire.

L'Impact sera de retour en action samedi prochain, quand il rendra visite à l'Union de Philadelphie.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer