Barcelone salue la mémoire de Johan Cruyff

Des fans du FC Barcelone se recueillent devant... (PHOTO ALBERT GEA, REUTERS)

Agrandir

Des fans du FC Barcelone se recueillent devant une photo de Johan Cruyff installée dans un espace de recueillement au Camp Nou, le 26 mars.

PHOTO ALBERT GEA, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BARCELONE

Les admirateurs de Johan Cruyff sont venus par centaines lui rendre un dernier hommage samedi au Camp Nou, stade du FC Barcelone où il a marqué l'histoire du soccer comme joueur et entraîneur, deux jours après son décès dans sa ville d'adoption.

Le président du club, Josep Maria Bartomeu, a inauguré après une minute de silence, un espace de recueillement dominé par un grand portrait de la légende du soccer, souriant, ballon à la main et encadré par de gros bouquets de roses rouges.

« Ce sont des jours tristes pour le ''Barcelonisme'', ce sont des jours tristes pour les gens qui aiment le soccer », a-t-il dit. « En accord avec la famille Cruyff, nous avons ouvert ce mémorial pour que tout le monde puisse exprimer et dire un dernier adieu à cette figure », a-t-il poursuivi.

Des Espagnols, mais aussi des Chinois, des Japonais, des Marocains, des Britanniques, sont venus saluer la mémoire du Néerlandais et de nombreuses institutions ont fait porter des gerbes de fleurs disposées sur les marches du stade.

Johan Cruyff « était venu à Barcelone quand Barcelone ne gagnait encore rien. Il lui a donné un nouveau jeu, avec de petites passes, pour toujours conserver le ballon. Ce qu'on aime du Barça aujourd'hui vient de lui », se souvient Ignace Mosengo, un Congolais de 45 ans venu dans la ville catalane avec sa femme pour leurs 10 ans de mariage.

Employé d'une compagnie téléphonique en République démocratique du Congo, il n'a pas hésité a retardé son départ pour pouvoir venir au Camp Nou.

Montse Albareda, une téléopératrice de 63 ans, était la première dans la queue pour entrer avec son mari, son fils, sa belle fille et un bouquet de marguerites du jardin.

« Tu as été le plus grand, mais Messi assure ta relève », venait-elle écrire dans le livre de condoléances, en se rappelant la victoire du Barça 5-0 contre le Real Madrid dans les années 70.

Une file ininterrompue de fans, en famille ou avec des amis, se succédaient devant la photo de Johan Cruyff, certains en pleurs, d'autres se signant.

L'espace de condoléances sera ouvert jusqu'à mardi soir et le Barça sera en deuil jusqu'au 2 avril.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer