Ignacio Piatti heureux sur le côté gauche

Ignacio Piatti espère faire mieux que la dernière saison... (Photo Olivier Jean, archives La Presse)

Agrandir

Ignacio Piatti espère faire mieux que la dernière saison conclue avec neuf buts et huit passes décisives.

Photo Olivier Jean, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

25 buts. C'est sur le ton de la rigolade que Nacho Piatti a lancé un premier objectif statistique pour la nouvelle saison qui débute à Vancouver, dimanche.

Immédiatement, le joueur désigné argentin a repris son sérieux en indiquant qu'il espérait plutôt faire mieux que la saison 2015 conclue avec neuf buts et huit passes décisives. Il avait également produit quelques étincelles, en séries, notamment face au Toronto FC.

D'ailleurs, Piatti débutera la saison sur le côté gauche dans lequel il avait fait tellement de mal au pauvre Jackson, du TFC. Il aura par contre de nouvelles têtes autour de lui puisque Harry Shipp occupera un rôle central, au milieu, et qu'Ambroise Oyongo a été déplacé sur le côté gauche. 

«Il s'intègre bien au groupe. C'est un bon joueur avec lequel je m'entends bien sur le terrain, a indiqué Piatti sur Shipp. Ambroise aime beaucoup attaquer. C'est bon pour moi car j'aime beaucoup rentrer à l'intérieur. Mais lui et Donny (Toia) sont deux bons joueurs.

«J'ai joué toute ma carrière à gauche. C'est bien de commencer là et, après, peut-être que je pourrais changer avec un partenaire et revenir dans le milieu. On verra l'équipe choisie par Mauro (Biello).»

L'Impact a tenu son entraînement au stade Hébert, mercredi, dans l'arrondissement de Saint-Léonard. Patrice Bernier, blessé à une cuisse lors du camp, n'y a pas participé puisqu'il devait passer un examen d'imagerie par résonance magnétique (IRM). Didier Drogba a eu droit à de longs traitements durant la majeure partie de la séance.

L'Impact s'entraînera au Stade olympique, jeudi et vendredi avant de s'envoler pour l'Ouest canadien.

Pour Piatti, la pré-saison 2015, sans ses échéances de Ligue des champions, débouchera sur un début de saison plus serein en championnat. «Ça nous permet d'avoir tout desuite la tête à la MLS. L'an dernier, on jouait les mercredi, samedi et mercredi à cause de la Ligue des champions. On a perdu beaucoup de points dans les premiers matchs. Cette fois, j'espère que ça va compter pour faire la différence.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer