Le retour au jeu de Franck Ribéry fait douter

Franck Ribéry... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Franck Ribéry

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BERLIN

L'ex-international et joueur du Bayern Munich Stefan Effenberg a émis des doutes sur un retour au plus haut niveau du Français Franck Ribéry, stoppé à 32 ans par une blessure à la cheville droite depuis près de six mois.

«S'il (Ribéry) revient à 100 %, alors le Bayern aura besoin de lui. Je lui souhaite du fond du coeur de revenir, mais j'en doute», a déclaré Effenberg au micro de la chaine Sky dimanche soir.

Le lauréat de la Ligue des champions 2001 devenu consultant télé est persuadé que "Kaiser Franck" peut compter sur le «soutien à 100 % du Bayern» et conserve sa place dans le coeur du public, en dépit de l'arrivée tonitruante du Brésilien Douglas Costa.

«Douglas est aussi adoré par les fans du Bayern, mais Franck reste la grande priorité», a assuré Effenberg, au lendemain d'une nouvelle prestation de top niveau de Costa contre Leverkusen (3-0).

Le Brésilien âgé de 24 ans a fait étalage de ses qualités techniques sur le flanc gauche de "Francky", émerveillant le public de l'Allianz Arena par une roulette aérienne en fin de match.

Au-delà de l'intégration parfaite de Costa, la presse spécialisée allemande émet des doutes sur l'avenir de Ribéry chez le "Rekordmeister" après l'arrivée du jeune attaquant français Kingsley Coman (19 ans), prêté pour deux ans par la Juventus Turin.

«Franck a notre soutien total. J'espère qu'il va revenir le plus rapidement possible, mais on a aussi besoin d'alternatives et sommes donc ravis que le jeune joueur (Coman) ait décidé de venir», a souligné le directeur sportif Matthias Sammer.

«Mon objectif est de jouer et montrer que le Bayern a eu raison de me faire confiance», a déclaré Coman, précisant qu'il peut «jouer sur les deux flancs, mais aussi au milieu de terrain».

La semaine dernière, Ribéry a encore avoué qu'il n'en pouvait plus de cette blessure contractée le 11 mars dernier.

«Tu ne peux pas t'imaginer combien tout ça est énervant (...) C'est dur dans la tête, c'est épuisant», a déclaré Franck Ribéry, dans une interview à l'hebdomadaire allemand Kicker.

Le Bayern n'a donné aucune nouvelle de l'examen médical de la cheville récalcitrante du Français, annoncée pour la fin août par Matthias Sammer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer