Chelsea freine Manchester United

De gauche à droite: Cesc Fabregas, John Terry,... (PHOTO KIRSTY WIGGLESWORTH, AP)

Agrandir

De gauche à droite: Cesc Fabregas, John Terry, Branislav Ivanovic et Didier Drogba célèbrent à la fin du match.

PHOTO KIRSTY WIGGLESWORTH, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Colin DRONIOU
Agence France-Presse
LONDRES

Chelsea a réussi à casser la bonne série de Manchester United (1-0), ce qui lui permet de prendre 10 points d'avance en tête de la Premier League après 33 journées.

Avec 76 points contre 66 à Arsenal qui possède comme eux un match en retard, les «Blues» n'ont désormais plus qu'à gagner trois de leurs six derniers matchs pour décrocher leur 5e titre de champion, le premier depuis 2010.

Les «Red Devils» restent à la 3e place avec 65 unités et ont laissé passer une chance de chiper la 2e aux «Gunners», occupés comme Liverpool ce week-end par les demi-finales de Coupe d'Angleterre.

Pourtant, ManU n'a pas démérité puisque, malgré tous ses absents en défense, c'est lui qui a eu le contrôle du jeu à Stamford Bridge.

Les Londoniens ont toutefois été encore les plus efficaces. Hazard, qui a également touché les montants en contre-attaque (54), a ainsi débloqué la rencontre, servi par une talonnade d'Oscar qui a ouvert la défense (38).

Le 18e but du Belge cette saison lui permet de mettre fin à six victoires d'affilée des Mancuniens et l'aidera peut-être à décrocher le titre de meilleur joueur de la saison, pour lequel il est nominé.

En seconde période, l'emprise des visiteurs, qui n'ont désormais plus battu leur adversaire depuis huit matchs, est devenue plus menaçante mais, avec Falcao avant-centre et Rooney milieu, ils n'ont pu tromper Courtois. Même si Herrera aurait peut-être pu bénéficier d'un penalty au lieu d'un avertissement pour plongeon tout au bout des arrêts de jeu...

4e victoire d'affilée 

Sans Costa ni Rémy devant mais avec Zouma au milieu d'une équipe au visage défensif, Jose Mourinho a donc bien entamé la dernière ligne droite sur une 4e victoire d'affilée avant de se déplacer à Arsenal dans une semaine.

Plus tôt dans l'après-midi, Southampton, qui se bat pour une place en C3, a marqué le pas en s'inclinant à Stoke tandis que Leicester s'est relancé pour le maintien en dominant Swansea (2-0).

Southampton, qui avait l'occasion de mettre la pression sur Liverpool (5e) et Tottenham (7e), a bien commencé, en ouvrant le score par Schneiderlin, mais sa défense, la meilleure du championnat, a ensuite craqué deux fois en seconde période. Il reste donc 6e avec 56 points, un de moins que les «Reds» et deux de plus que les «Spurs».

Beaucoup plus bas, Leicester, dernier au coup d'envoi, s'est donc remis en selle. Avec 28 points après cette 3e victoire d'affilée, il remonte à la 18e place, avec autant de points que le 17e. Swansea reste 8e.

Burnley, qui se bat également pour éviter la relégation, s'est quant à lui pris les pieds dans le tapis à Everton (1-0). Les «Clarets», qui ont fini à dix après l'exclusion de Barnes (45), sont la nouvelle lanterne rouge avec 26 points. Avec 41 points, Everton n'a désormais plus grand-chose à craindre.

À l'abri depuis une semaine, Crystal Palace (11e) s'est relâché à domicile (2-0), pour le plus grand plaisir de West Bromwich (13e).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer