• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > L'Impact tentera de signer un premier gain à l'étranger face au Revolution 

L'Impact tentera de signer un premier gain à l'étranger face au Revolution

L'entraîneur de l'Impact Frank Klopas et Evan Bush... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

L'entraîneur de l'Impact Frank Klopas et Evan Bush

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Beacon
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

De gagner en Ligue des Champions de la CONCACAF a été l'un des faits saillants des dernières semaines pour l'Impact de Montréal, qui doit maintenant tenter de connaître autant de succès en Major League Soccer.

L'Impact (0-1-0) se rendra à Foxborough, au Massachusetts, pour y affronter le Revolution de la Nouvelle-Angleterre (0-2-0), samedi après-midi, toujours enivré par sa récente victoire de 2-0 contre Alajuelense en demi-finales de la Ligue des Champions.

Si le club peut afficher la même allure au Gillette Stadium, il pourra espérer mettre fin à sa série de revers sur les pelouses adverses en MLS, une séquence qui remonte au 8 septembre 2013, alors qu'il l'avait emporté 4-2 face à ce même Revolution.

«Nous nous sommes fixé des objectifs élevés, a indiqué le milieu de terrain de l'Impact Nigel Reo-Coker après le match contre Alajuelense. Peu importe que ce soit en Ligue des Champions ou en MLS, nous devons avoir la même approche. On doit jouer de façon agressive. Nous disposons des bons joueurs pour jouer un système basé sur un rythme soutenu, une pression accrue et sur l'attaque.»

L'Impact a terminé au dernier rang du circuit Garber en 2014 surtout parce qu'il n'avait pas l'équipe pour engranger les points loin du stade Saputo. Après les nombreux changements apportés à ses effectifs pendant l'hiver, l'équipe espère mieux faire. Ce n'est toutefois pas ce qu'elle a démontré à son premier match de la saison, un revers de 1-0 subi à Washington, le 7 mars.

L'Impact a démontré des signes encourageants contre Alajuelense, dont le retour en forme du milieu de terrain et joueur désigné Ignacio Piatti après avoir été opéré au genou. Dominic Oduro a également joué un match solide, alors qu'il a été déplacé sur l'aile droite pour remplacer Justin Mapp, blessé. Et la tenace recrue Cameron Porter continue d'étonner. C'est à se demander comment se fait-il qu'il n'a été sélectionné qu'au troisième tour du Super repêchage.

L'entraîneur-chef, Frank Klopas, apportera sûrement quelques changements, surtout si le milieu de terrain Dilly Duka a besoin de repos, lui qui a quitté le match à la mi-temps, touché à la jambe. Andres Romero, le milieu régulier sur le flanc gauche, est toujours ennuyé par un problème au quadriceps. Ces blessures pourraient permettre au vétéran Eric Alexander de réintégrer la formation.

Il s'agit peut-être d'un bon moment pour affronter le Revolution, qui vient de perdre deux matchs à l'étranger: 3-0 à Seattle et 2-0 face au New York City FC, au Yankee Stadium. Le club de la Nouvelle-Angleterre, qui a conservé une fiche de 12-4-3 à domicile en 2014, devra se passer de l'arrière central Jose Goncalves, suspendu pour un carton rouge écopé contre le NYC FC. Il sera remplacé par Darrius Barnes, qui a bien hâte de retrouver les partisans du club.

«Je pense que c'est exactement ce dont nous avons besoin, a-t-il déclaré sur le site Internet du Revolution. Nous avons connu deux difficiles sorties à l'étranger. De revenir devant nos partisans, de connaître un bon match à domicile et d'obtenir trois points serait immense pour la confiance.»

Le Revolution sera également privé des services du défenseur droit Kevin Alston, touché aux ischio-jambiers.

L'Impact souhaite maintenant que son jeu en CONCACAF se transpose en MLS et surtout, prouver qu'il est un meilleur club que celui qui n'a récolté que six victoires l'an dernier.

«Ça a été une soirée fantastique pour la ville et pour nous, mais on doit enchaîner avec une autre bonne performance, a affirmé Reo-Coker. Nous avons le match retour (contre Alajuelense), mais on doit aussi bien faire en ligue. Pour nous, c'est une question de constance.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer