Dernière heure

L'Impact en demi-finale de la Ligue des Champions

Cameron Porter est félicité pour son but égalisateur... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Cameron Porter est félicité pour son but égalisateur inscrit dans les dernières minutes de la rencontre.

Photo: André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Montréal

L'Impact de Montréal n'aura plus à vivre avec le stigmate de la défaite contre le Santos Laguna.

Cameron Porter a marqué à la toute fin des arrêts de jeu en deuxième demie et ce fut suffisant pour permettre à l'Impact de gagner la série aller-retour contre le Pachuca et accéder aux demi-finales de la Ligue des Champions de la CONCACAF, grâce à un verdict nul de 1-1, mardi soir au Stade olympique.

L'Impact et le Pachuca avaient fait match nul 2-2 la semaine dernière à l'Estadio Hidalgo, conférant un avantage à la formation montréalaise en vertu des buts marqués à l'étranger.

La troupe de Frank Klopas devait donc gagner le match de mardi ou soutirer une nulle à pointage plus faible que la semaine dernière pour se qualifier pour les demi-finales du tournoi pour la première fois de son histoire.

Six ans après que le Santos Laguna soit entré dans les annales de l'équipe en signant une victoire dramatique de 5-2 lors du match retour au Mexique, le Pachuca semblait sur le point de faire revivre des émotions semb;ables aux 38 104 spectateurs qui espéraient voir l'Impact écrire une page d'histoire.

Le nouveau venu de l'Impact Laurent Ciman, qui venait tout juste d'être frustré sur un coup franc, a commis l'impardonnable en faisant chuter Jürgen Damm dans la surface. L'arbitre a appelé la faute et concédé le penalty à la formation mexicaine. German Cano s'est présenté devant Evan Bush et même si le gardien de l'Impact a plongé du bon côté, le tir a abouti dans l'objectif.

L'Impact a tout tenté en fin de rencontre et Porter, qui était entré à la 85e minute, a finalement profité d'une longue remise de Calum Mallace pour se présenter seul devant le gardien Oscar Perez. La recrue de l'Impact est restée de glace et a battu le gardien mexicain, semant l'hystérie dans la foule.

En demi-finale, l'Impact retrouvera le vainqueur de la confrontation entre le D.C. United et l'Alajuelense, une formation costaricaine. L'Alajuelense a gagné le match aller 5-2 et le match retour est prévu mercredi, à Washington.

L'horaire des demi-finales sera dévoilé plus tard.

D'ici là, l'Impact amorcera sa saison régulière en Major League Soccer ce samedi, en rendant visite au United.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer