• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Mondiaux 2018 et 2022: la FIFA ne tiendra pas de nouveaux scrutins 

Mondiaux 2018 et 2022: la FIFA ne tiendra pas de nouveaux scrutins

Le président de la FIFA, Sepp Blatter.... (Photo Arnd Wiegmann, archives Reuters)

Agrandir

Le président de la FIFA, Sepp Blatter.

Photo Arnd Wiegmann, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

John Leicester
Associated Press
Marrakech, Maroc

La FIFA ne compte pas tenir de nouveaux scrutins pour réattribuer les Coupes du monde de soccer de 2018 et 2022, mais publiera une partie du rapport confidentiel de l'enquête portant sur leur attribution, a déclaré son président, Sepp Blatter.

L'homme de 78 ans, qui tente de se faire réélire à la tête de la fédération pour un cinquième mandat, a indiqué qu'on ne pouvait légalement révoquer la décision prise en 2010 par son comité exécutif, qui a choisi d'octroyer à la Russie (2018) et au Qatar (2022) les deux prochains Mondiaux.

Blatter a toutefois ajouté que la FIFA pourra divulguer - du moins, en partie - le rapport d'enquête de 430 pages rédigé par son procureur à l'éthique Michael Garcia, bien qu'elle ait initialement insisté pour que celui-ci demeure confidentiel.

Le mois dernier, le juge à l'éthique de la fédération, Joachim Eckert, a rendu public un condensé de 42 pages de ce rapport, dans lequel il confirme les choix de la Russie et du Qatar.

Mais Garcia a prestement interjeté appel auprès de la FIFA, indiquant que son rapport à été mal interprété par Eckert. L'avocat américain a démissionné mercredi, après que son appel eut été rejeté.

Blatter a déclaré vendredi que le comité exécutif avait approuvé à l'unanimité la publication du rapport, «dans une forme appropriée, une fois que toutes les procédures intentées contre certains individus auront été concluses».

Il n'est pas clair quand exactement cette publication du rapport aura donc lieu.

Dans son résumé, Eckert signale que tout acte répréhensible quiaurait pu être commis pendant la période de mise en candidature précédant le vote tenu en 2010 n'a pas altéré l'intégrité du scrutin mené auprès du comité exécutif de la FIFA.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer