L'AS Rome garde le rythme, Naples cale

L'AS Rome a signé contre Cagliari (2-0) sa troisième victoire en trois journées... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Agence France-Presse
Rome

L'AS Rome a signé contre Cagliari (2-0) sa troisième victoire en trois journées de championnat d'Italie pour rester en tête avec la Juventus, dimanche, mais Naples a encore perdu, à Udine (1-0).

La Roma se lève tôt. Comme contre le CSKA Moscou (5-1), l'équipe de Rudi Garcia a assommé le match avec deux buts en trois minutes, grâce à un Alessandro Florenzi déchaîné.

Passeur pour l'ouverture du score de Mattia Destro (10), le jeune Romain a lui-même marqué le deuxième but (13), les deux fois mis sur orbite par Gervinho.

Florenzi, successeur annoncé de Francesco Totti et Daniel De Rossi pour reprendre le flambeau de l'enfant de la Louve, est ensuite grimpé dans la tribune d'honneur pour aller embrasser sa grand-mère, qui en a pleuré.

La Roma a gagné tous ses matches cette saison, comme la Juve. Et à 2-0, elle a tranquillement géré l'heure et quart de match restant.

Sous une chaleur étouffante, les «Giallorossi» se sont économisés pour les tâches futures, les deux journées de Serie A la semaine prochaine, le déplacement à Manchester City en Ligue des Champions le 30 septembre et le choc à Turin contre la Juventus, le 5 octobre.

Naples n'y arrive pas

Si la Roma est déjà en tête avec la Juve, le troisième favori sur la grille de départ, Naples, a perdu pour la deuxième fois d'affilée en Serie A, et se retrouve déjà à six longueurs!

Le Napoli s'est incliné contre l'Udinese sur un but de Danilo servi par... Kalidou Koulibaly, qui a dégagé en catastrophe sur le Brésilien (70).

Ce but synthétise les problèmes d'un Rafael Benitez en difficulté. Sa défense a trop élargi les mailles par rapport à la saison passée, et le Napoli traîne comme un boulet l'échec en barrages de Ligue des champions contre Bilbao.

La victoire jeudi contre le Sparta Prague (3-1) en Europa League n'était qu'une éclaircie, Naples a bel et bien raté son début de saison. Les recrues tardent à s'adapter, à l'image de Koulibaly ou de l'Espagnol Michu, et Gonzalo Higuain ne peut pas les sauver à chaque fois.

L'Inter traîne en chemin

L'Inter Milan a bien joué à Palerme (1-1) mais n'a pris qu'un point, qui le laisse à quatre points du duo de tête, déjà.

Nemanja Vidic, la recrue vedette de l'Inter, a offert le premier but aux Siciliens sur une grossière erreur dans sa surface, un dribble présomptueux, et raté.

Après un rouge à la première journée contre le Torino, le Serbe a encore taché son CV... Mais il a fallu cette faute pour que l'Inter encaisse son premier but de la saison.

L'homme en forme de l'Inter, Mateo Kovacic, a égalisé d'une frappe précise. Vidic a cru se racheter en marquant le but du 2-1, mais il a été annulé pour un hors-jeu

L'Inter a dominé la seconde période, mais n'a pas réussi à tromper une autre fois le promu, et a même risqué la défaite sur la fin de match plus féroce des Rose et Noirs.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer