Shea Weber sera absent jusqu'à la mi-décembre

Shea Weber a été opéré au genou droit.... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Shea Weber a été opéré au genou droit.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Brossard

Il y a un an, un peu tout le monde se demandait qui évoluerait à la gauche de Shea Weber sur le premier tandem défensif du Canadien de Montréal. En 2018, la grande question est de savoir quand, et non avec qui, Weber va jouer.

Au moment où l'équipe vit une période d'incertitude après une saison marquée par une deuxième exclusion des séries éliminatoires en trois ans, voilà que le Tricolore devra se débrouiller sans l'un de ses piliers possiblement jusqu'à la mi-décembre.

Ce mauvais coup du sort est le résultat d'une blessure au genou droit qui s'est révélée beaucoup plus grave qu'elle ne l'avait été anticipée lors des premiers examens menés ce printemps. S'il y a un élément positif pour le Tricolore, c'est que Weber devrait se rétablir complètement de cette blessure, a déclaré le docteur David Mulder, médecin en chef du Canadien, lors d'une mêlée de presse à Brossard jeudi après-midi.

Le défenseur de 32 ans et le Canadien ont appris la mauvaise nouvelle à la mi-juin, au moment où le vétéran défenseur avait entrepris une rééducation qui devait durer six mois à la suite d'une autre intervention chirurgicale, celle-là à la cheville gauche, le 13 mars à Green Bay, au Wisconsin.

Cette intervention chirurgicale avait été effectuée après que Weber eut été atteint par une rondelle lors du tout premier match de la saison contre les Sabres, à Buffalo.

Or, pendant ce processus, qui allait bon train, a expliqué le docteur Mulder, il a été convenu de vérifier l'état du genou droit de Weber qui lui avait causé des ennuis en cours de route la saison dernière. Weber avait d'ailleurs manqué le match du 9 novembre à cause d'une blessure au genou dont les circonstances demeurent obscures à ce jour.

Dans un communiqué émis plus tôt en journée, le Canadien a tenu à préciser que cette procédure n'aurait pu être pratiquée plus tôt en raison de la période de remise en condition à la suite de l'intervention à la cheville.

Alors qu'un récent test d'imagerie par résonance magnétique laissait d'abord croire que le vétéran défenseur souffrait d'une blessure plutôt mineure qui ne nécessiterait qu'un nettoyage, le docteur Robert LaPrade, un spécialiste de Vail, au Colorado, a plutôt constaté, le 19 juin, que le ménisque médial du genou droit était détaché.

Soudainement, une intervention plus complexe était requise, intervention qui allait s'accompagner d'une période de guérison de cinq à six mois.

Le docteur Mulder a été informé de la situation immédiatement après l'opération.

«L'opération a été réussie. Shea est à la maison, à Kelowna, et la guérison va bien. Je lui ai parlé hier [mercredi] et il est capable de mettre du poids sur le côté gauche», a fait savoir le docteur Mulder.

Toutefois, a ajouté le médecin en chef du Canadien, Weber ne pourra pas mettre de poids sur son côté droit avant encore quatre semaines à la suite de l'opération au genou, et doit utiliser des béquilles.

L'autre bonne nouvelle pour le Canadien, estime le docteur Mulder, c'est qu'il a évité un scénario plus catastrophique encore.

«Vous pouvez vous imaginer comment nous nous serions sentis s'il était revenu de sa blessure à la cheville, qu'il se blesse au genou et qu'il rate le reste de l'année. Il nous faut demeurer positifs dans tout ça. Shea est certain qu'il réalisera une guérison pleine et entière et nous souhaitons qu'il revienne dans cinq mois plutôt que six.»

Dans un communiqué publié en fin de matinée, le Canadien explique que l'équipe avait choisi d'attendre avant d'annoncer la nouvelle.

«En raison de la complexité de la situation d'un point de vue médical, et afin d'éviter quelque distraction que ce soit, il a été convenu, dans le meilleur intérêt de l'organisation du Canadien, de procéder à cette mise à jour après la séance de repêchage ainsi que la période de mise sous contrat des joueurs autonomes», pouvait-on lire.

Le directeur général Marc Bergevin n'a pas rencontré les médias, mais il a réagi par voie de communiqué.

«Nous sommes très déçus de réaliser que cette blessure au genou va faire en sorte que Shea devra s'absenter pour une période prolongée. Ce genre de situation est hors de notre contrôle, et nous devons nous en remettre pleinement aux instances médicales. Nous sommes confiants que la période de rééducation se déroulera comme prévu afin d'anticiper un retour au jeu le plus rapidement possible.»

Sous contrat pendant sept autres saisons à un salaire moyen de 7,85 millions, Weber laissera un trou béant du côté droit de la brigade défensive, où Jeff Petry est le seul défenseur droitier d'expérience. Noah Juulsen et Brett Lernout sont deux autres défenseurs droitiers qui, cependant, comptent respectivement 23 et 21 matchs d'expérience dans la Ligue nationale de hockey.

En plus du match du 9 novembre, Weber a été tenu à l'écart lors de 55 rencontres en raison de sa blessure au pied. Il a effectué sa dernière sortie lors du match en plein air contre les Sénateurs d'Ottawa, le 16 décembre. S'il revient au jeu à la mi-décembre comme l'estiment les médecins, il aura donc manqué environ un an d'action.

Acquis des Predators de Nashville en échange de P.K. Subban le 29 juin 2016, Weber a été limité à 26 matchs l'an dernier. Il a inscrit six buts et dix mentions d'aide, avec 14 minutes de punition et un ratio défensif de moins-8. La saison précédente, il avait obtenu 17 buts et 42 points en 78 rencontres avec un ratio défensif de plus-20.

En carrière, il totalise 189 buts et 501 points en 867 parties.




À découvrir sur LaPresse.ca

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer