Shea Weber absent face aux Sabres

Shea Weber... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Shea Weber

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Shea Weber ne sera pas en uniforme ce soir pour affronter les Sabres de Buffalo. Claude Julien l'a confirmé lors de son point de presse.

C'est donc dire que le défenseur n'est toujours pas remis de la blessure au bas du corps qui lui a fait rater les deux derniers matchs. Tout de même, il a tenu un entraînement complet avec ses coéquipiers ce matin. Il a même passé un peu de temps sur la première vague d'avantage numérique.

« C'est un bon défi [pour nos défenseurs], a reconnu Julien. On l'a vu aux deux derniers matchs, certains ont mieux joué, ils ont eu des responsabilités accrues et ils ont bien répondu. On a besoin de la même chose ce soir. »

L'absence de Weber a mené à la naissance d'un nouveau duo à la ligne bleue : Victor Mete et Jakub Jerabek. Deux joueurs qui ont tout à prouver.

Le premier espère encore ne pas être retourné à son club junior, dans un contexte où son temps de jeu décline constamment depuis quelques semaines. Le deuxième, lui, ne veut pas être cédé de nouveau au Rocket de Laval.

« On a joué ensemble en matchs préparatoires. On a aussi joué un peu en avantage numérique, a dit Mete. Jerabek est très bon et c'est facile de jouer avec lui. »

Un match à la fois

Rapide coup d'oeil au classement : le Canadien est à 5 points d'une place en séries. C'est tôt pour en parler, mais ça montre parfaitement l'urgence de la situation. Le Canadien a perdu ses cinq derniers matchs, l'équipe a besoin de victoires. Et rapidement.

« On y va un match à la fois, a dit Mete. On doit gagner ce soir, le match suivant, puis l'autre après et va être de retour dans la course. On peut le faire. »

« On y a un match à la fois, a renchéri Brendan Gallagher. Tellement de choses peuvent survenir. Ce sera difficile, mais on ne va pas baisser les bras. On est capables. On a eu de belles séquences de victoires par le passé. Même si tu te dis que tu dois en gagner 10 de suite, ça commence avec un seul match. »

Parlons justement de Brendan Gallagher, sans l'ombre d'un doute l'un des meilleurs joueurs du Canadien cette saison. Pas pour rien qu'il est le premier marqueur de l'équipe avec 9 buts.

Claude Julien a encensé son travail... et a passé un petit message aux arbitres.

« Il mérite la reconnaissance qu'il reçoit parce qu'il est compétitif. Il travaille fort, il nous donne de l'énergie et de l'espoir par sa manière de jouer. Il applique de l'échec avant, il va devant le filet. Il se fait frapper. Je crois d'ailleurs qu'on est injuste à son endroit en raison de sa réputation. Il se fait frapper plus qu'il ne le devrait. Mais ça ne l'arrête jamais. »

L'entraînement de ce matin a par ailleurs donné lieu à des répétitions de l'avantage numérique. Un incontournable pour une équipe qui n'a que 14,4 % d'efficacité, ce qui place le Canadien au 29e rang dans la LNH.

Les joueurs de centre ont aussi eu droit à des exercices de mises au jeu. Un aspect qui fait particulièrement défaut dans le cas de Jonathan Drouin, victorieux dans seulement 39,6 % des cas. Là où ça devient un véritable problème, c'est que son efficacité est encore pire en zone offensive, à 34,7 %.

Par ailleurs, doit-on le rappeler, c'est Carey Price qui sera devant le filet du Canadien. Il a raté les 10 derniers matchs en raison d'une blessure au bas du corps.

La formation probable du Canadien :

Galchenyuk - Drouin - Byron

Pacioretty - Danault - Shaw

Hudon - Plekanec - Gallagher

Deslauriers - De la Rose - Froese

Alzner - Petry

Morrow - Benn

Mete - Jerabek




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer