Alain Vigneault brasse sa soupe

Alain Vigneault n'a laissé aucun trio intact à l'entraînement... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Alain Vigneault n'a laissé aucun trio intact à l'entraînement ce midi.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:2069:liste;la boite:68211:box

Vers la Coupe Stanley

(New York) Chez les Rangers, c'est à se demander si les joueurs eux-mêmes ne sont pas mélangés avec tous les changements de trio!

Alain Vigneault a tenté de déstabiliser le Canadien à l'échauffement hier, en «montrant» des trios complètement métamorphosés par rapport aux deux premiers matchs, avant d'amorcer la rencontre avec ses combinaisons habituelles.

Mais après une performance offensive moyenne, Vigneault n'a laissé aucun trio intact à l'entraînement ce midi.

Les trios des Rangers à l'entraînement

AGCAD
KreiderZibanejadGlass/Buchnevich
ZuccarelloHayesMiller
VeseyStepanNash
FastLindbergGrabner

En défense

DGDD
McDonaghGirardi
StaalHolden
SkjeiSmith

La recrue Pavel Buchnevich a participé à plusieurs exercices d'avantage numérique, en plus d'être en rotation avec Tanner Glass au sein du trio de Mika Zibanejad. Vigneault n'a toutefois pas voulu confirmer que le Russe de 22 ans jouera demain.

Buchnevich a amassé 20 points en 41 sorties cette saison, sa première dans la LNH. Il n'a toujours pas joué dans cette série puisque Vigneault lui a préféré le teigneux Glass.

On gardera aussi un oeil sur Michael Grabner, qui a chuté lourdement dans la bande pendant l'entraînement. L'Autrichien est tout de même resté sur la patinoire, mais semblait ébranlé.

En défense, Nick Holden, laissé de côté hier, a repris sa place dans les trois premiers duos, tandis que Kevin Klein, qui a multiplié les revirements, était en trop.

L'ambiance semblait morose sur la patinoire, la seule voix entendue étant celle d'Alain Vigneault, qui tentait de donner du tempo à la séance. Mais dans le vestiaire, les joueurs ont assuré ne pas se laisser abattre.

«Personne n'est plus dur que nous envers nous-mêmes, a rappelé l'attaquant Derek Stepan. On travaille très fort, mais on doit peut-être commencer à travailler plus intelligemment. Ce n'est pas un manque d'effort, c'est peut-être simplement mental. On perd 2-1. Ils doivent gagner deux autres matchs. On sait qu'on doit être meilleurs dans tous les aspects, il n'y a aucun doute. Mais on est en bonne position et c'est loin d'être terminé.»

Il a aussi amplement été question de cette séquence de six défaites de suite des Rangers au Madison Square Garden en séries.

«Je regarde une seule chose, c'est que dans les séries 2017, on a une défaite. C'est un groupe différent, une équipe différente. On a mal choisi notre moment pour jouer un match ordinaire hier. Mais ceux qui disent qu'on ne veut pas assez compétitionner ne savent pas de quoi ils parlent. On va compétitionner, faire des ajustements et on jouera nettement mieux qu'hier.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le Canadien veut garder la tête froide

    Hockey

    Le Canadien veut garder la tête froide

    Au lendemain d'une victoire convaincante au Madison Square Garden, les joueurs du Canadien ont tenu des rencontres pour discuter de la suite des... »

  • Tout un contraste pour Jordie Benn

    Hockey

    Tout un contraste pour Jordie Benn

    À pareille date l'an dernier, Jordie Benn ne jouait pas au hockey. Non, ce n'est pas que les Stars de Dallas étaient éliminés des séries. C'est juste... »

  • Philippe Cantin | Avantage Claude Julien

    Philippe Cantin

    Avantage Claude Julien

    Bien sûr, des surprises demeurent possibles dans cette série, et un rebond des Rangers n'est pas à écarter. Mais comment ne pas croire aux chances du... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer