Steven Stamkos à l'écart du jeu pour quatre mois

Steven Stamkos... (Photo Chris O'Meara, AP)

Agrandir

Steven Stamkos

Photo Chris O'Meara, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
John Wawrow
Associated Press
BUFFALO, N.Y.

S'ils avaient le choix, le défenseur Victor Hedman et le Lightning de Tampa Bay préfèreraient ne pas avoir à se débrouiller sans les services de Steven Stamkos pendant quatre mois. Leur seule consolation, c'est qu'ils l'ont déjà fait.

«On vit dans la réalité et il faut simplement lui faire face, a dit Hedman, jeudi. Ce sera un bon test pour nous. Mais en même temps, nous savons que nous pouvons le faire et nous savons que nous pouvons gagner des matchs même s'il va nous manquer.»

Hedman s'est adressé aux médias avant que le Lightning affronte les Sabres de Buffalo, une journée après que l'équipe eut annoncé que Stamkos allait être absent pour une durée indéterminée en raison d'une déchirure du ménisque du genou droit. Stamkos a été opéré jeudi et l'équipe a annoncé en soirée que la remise en forme du centre étoile allait prendre quatre mois.

Stamkos s'est blessé en première période d'une victoire de 4-3 à Detroit, mardi.

Avant que le Lightning ne confirme la durée de l'absence de Stamkos, l'entraîneur Jon Cooper avait laissé entendre que le joueur de centre pourrait être de retour à temps pour les séries éliminatoires en avril.

«Si nous nous plaçons en position pour faire les séries, il sera de retour, avait indiqué Cooper. Et ce sera mieux que n'importe quelle transaction à la date limite.»

Le défi est maintenant de réussir à participer aux éliminatoires sans le meilleur joueur de l'équipe.

«Il faut se sortir la tête du sable et continuer le travail, a indiqué Cooper. Et malheureusement, ça nous est déjà arrivé et les gars ont trouvé le moyen de gagner.»

Cette blessure est la plus récente pour le premier choix du repêchage de 2008, qui a paraphé une entente de huit ans et 68 millions $ au mois de juin au lieu de tester le marché des joueurs autonomes.

Stamkos a raté les cinq derniers matchs de la saison et tous les affrontements éliminatoires sauf un, l'an dernier, après avoir subi une opération pour un caillot de sang. Le Lightning a répliqué en atteignant la finale de l'Association de l'Est avant de s'incliner lors du septième match face aux éventuels champions de la Coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh.

En 2013-14, Stamkos a raté 45 matchs en raison d'une fracture à la jambe droite. Le Lightning avait maintenu une fiche de 22-18-5 sans lui et avait tout de même atteint les séries pour finalement s'incliner au premier tour.

Cooper était un entraîneur recrue et se souvient encore du sentiment qui l'habitait quand Stamkos a été blessé en novembre 2013. La seule différence cette fois, c'est qu'il a l'expérience nécessaire pour trouver les solutions.

«Le plus souvent tu te retrouves dans une situation, le mieux tu es placé pour la gérer. On va voir ce qu'on va faire, a expliqué Cooper. Oui, il va beaucoup nous manquer. Mais comme j'ai dit, notre saison est loin d'être terminée.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer