• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Des investisseurs prêts à financer un aréna à Seattle 

Des investisseurs prêts à financer un aréna à Seattle

Chris Hansen... (Photo Alan Berner, archives AP)

Agrandir

Chris Hansen

Photo Alan Berner, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tim Booth
Associated Press

Seattle est un peu plus proche d'obtenir des équipes de la NBA et de la LNH puisque l'investisseur Chris Hansen et ses partenaires ont annoncé mardi qu'ils étaient prêts à financer la construction d'un aréna avec des fonds privés.

Dans une lettre adressée au maire de Seattle, Ed Murray, au conseil municipal et au directeur du comté de King, Dow Constantine, le groupe mené par Hansen suggère d'annuler un protocole d'entente présenté en 2012 qui demandait l'investissement de 200 millions $ US en fonds publics pour la construction d'un aréna.

«Nous devons reconnaître que les choses ont changé quatre ans plus tard, a déclaré Wally Walker, qui fait partie du groupe de Hansen. Si nous croyons pouvoir le faire, alors nous devons le faire. Notre priorité est de construire un aréna parce que nous croyons que la NBA et la LNH vont emboîter le pas.»

Le groupe de Hansen suggère maintenant de payer la facture. De plus, le groupe offre de contribuer au projet de travail pour atténuer le trafic dans le port de Seattle en retour d'une renonciation de la taxe d'admission et d'un ajustement de la taxe professionnelle et de la taxe sur l'occupation des bâtiments et immeubles.

Cette décision survient cinq mois et demi après que la ville de Seattle eut rejeté une demande de Hansen pour fermer une rue pendant la construction de l'aréna. Ce processus aurait pu mener au report de la construction tant que le groupe n'est pas propriétaire d'une équipe de la NBA.

L'abandon du protocole d'entente offre une certaine flexibilité au groupe de Hansen - si la ville accepte ses demandes, qui incluent toujours la fermeture d'une rue. Hansen détient déjà le terrain pour l'aréna et pourrait amorcer la construction sans posséder une équipe. Cette décision ouvre aussi la porte à la LNH puisque le protocole d'entente était lié à l'acquisition d'une équipe de la NBA pour la construction de l'aréna.

Walker a mentionné que la NBA avait été informée de la décision du groupe.

«Je suis certain que la LNH suit aussi le dossier de près», a-t-il ajouté.

Le groupe de Hansen n'avait toujours pas ajouté d'investisseurs lors de l'annonce. Selon le projet présenté en 2012, la construction de l'aréna devait coûter 490 millions $. Walker a mentionné que le projet coûterait probablement un peu plus cher maintenant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer