Du changement à l'horizon pour les Rangers

Il y aura du changement chez les Rangers, et ça va sans doute affecter le noyau... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tom Canavan
Associated Press
Greenburgh

Il y aura du changement chez les Rangers, et ça va sans doute affecter le noyau qui a amené New York loin en séries en 2014 et 2015.

On doit s'y attendre quand les résultats sont si loin des attentes.

Après des présences en finale de la coupe Stanley et en finale de l'Est, l'entraîneur Alain Vigneault voyait en Ryan McDonagh, Henrik Lundqvist, Dan Girardi, Rick Nash, Marc Staal, Derek Stepan, Derick Brassard et Mats Zuccarello les pièces qui pourraient à nouveau l'approcher de la coupe. De plus, le club a ajouté Eric Staal à la date limite des échanges.

Les Rangers ont obtenu 101 points mais dès le premier tour des séries, les Penguins de Pittsburgh les ont écartés en cinq matches. Ils ont été plus que doublés pour les buts pour - buts contre, 21-10.

«C'est évident qu'il va y avoir du nouveau, a dit Vigneault après avoir rencontré sa troupe au complexe d'entraînement de l'équipe, mardi. Nous avons encore de très bons éléments, mais nous devons savoir de quel côté nous allons.»

«Nos résultats des dernières années en séries nous donnent l'impression de quelque chose d'inachevé, a dit le défenseur Marc Staal. Certains vont dire qu'il fallait battre le fer quand il est chaud, mais je crois que quand le talent est là et que c'est combiné à la bonne approche, vous avez toujours une chance.»

Les Penguins ont été plus rapides et opportunistes, faisant paraître Lunqvist ordinaire.

Le Suédois a concédé qu'il aurait dû faire mieux mais de façon globale, il ne voit pas ses chances de triompher diminuer avec l'âge.

«Ce qui compte, c'est la détermination et la soif de victoire, a dit le gardien de 34 ans. Je veux autant gagner qu'il y a 10 ans, peut-être même plus. C'est ce qui va me motiver, plus que tout. Nous avons beaucoup de jeunes joueurs de talent qui peuvent avoir un grand rôle avec nous.»

Les Rangers se sont trop fiés à Lundqvist, accordant trop de deux contre un ou de trois contre deux - en plus des adversaires laissés seuls près du filet ou des manques de communication.

Les défenseurs Keith Yandle et Dan Boyle, les attaquants Eric Staal, Dominic Moore et Viktor Stalberg et le gardien Antti Raanta sont tous joueurs autonomes.

Yandle et Staal pourraient bien demander trop cher. Il serait surprenant de revoir Boyle, tandis que Moore, Stalberg et Raanta pourraient rester en place si on leur fait de bonnes offres.

Zuccarello a surpris en dominant les siens avec 61 points, dont 26 buts. J.T Miller a aussi épaté avec 22 buts et 43 points.

Par contre, Chris Kreider, dont on attendait le reste de l'éclosion, a simplement réédité ses 21 buts de la saison précédente. Nash a raté 22 rencontres à cause de blessures, bien qu'il ait quand même obtenu 17 buts, dont deux en séries.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Ce sera la retraite pour Dan Boyle

    Hockey

    Ce sera la retraite pour Dan Boyle

    À moins d'un improbable revirement de situation, Dan Boyle va annoncer sa retraite au cours des prochaines semaines, selon ce que son agent George... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer