Hockey féminin: le Canada s'incline en finale

Alex Carpenter (à droite) a marqué le but... (Photo Ryan Remiorz, PC)

Agrandir

Alex Carpenter (à droite) a marqué le but vainqueur en prolongation pour les Américaines.

Photo Ryan Remiorz, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Kamloops, C.-B.

Alex Carpenter a marqué le but de la victoire pour permettre aux États-Unis de battre le Canada 1-0 en prolongation et de décrocher la médaille d'or au Championnat mondial de hockey féminin, lundi.

Carpenter a saisi une rondelle libre sur la ligne des buts pour donner la victoire aux siennes et a jeté une douche d'eau froide sur la foule du Sandman Centre de Kamloops, en Colombie-Britannique.

Les Canadiennes venaient tout juste d'écouler une infériorité numérique après avoir raté deux chances avec l'avantage d'une patineuse.

Les Américaines ont gagné les trois derniers championnats... (Photo Ryan Remiorz, PC) - image 2.0

Agrandir

Les Américaines ont gagné les trois derniers championnats du monde de hockey féminin.

Photo Ryan Remiorz, PC

Les deux gardiennes ont offert d'excellentes prestations et il aura fallu un rebond chanceux pour venir à bout d'Emerance Maschmeyer, qui a récolté le titre de joueuse du match et de meilleure gardienne du tournoi. La foule a salué ses efforts en lui offrant une longue ovation.

La gardienne américaine Alex Rigsby a réalisé 33 arrêts pour signer le jeu blanc tandis que Mashmeyer a repoussé 34 des 35 tirs dirigés vers elle.

Les Américaines ont gagné les trois derniers championnats du monde et sept des neuf derniers.

Les États-Unis et le Canada ont croisé le fer 17 fois en autant de championnats mondiaux.

Le bronze aux Russes

Plus tôt, Olga Sosina et Anna Shukina ont marqué en tirs de barrage pour procurer à la Russie une victoire de 1-0 face à la Finlande lors du match pour l'obtention de la médaille de bronze.

La gardienne russe Nadezhda Morozova a repoussé 32 lancers.

Elle a frustré Minttu Tuominen en sortant le bâton avant que Sari Karna frappe le poteau devant une foule de 2351 personnes au Sandman Centre.

La Finlandaise Meeri Raisanen a repoussé 22 lancers en 70 minutes de jeu et a réalisé l'arrêt aux dépens de Yelena Dergachyova en fusillade. Shukina a cependant marqué sur la première tentative des siennes tandis que Sosina a scellé l'issue de la rencontre.

La Russie avait aussi décroché le bronze en 2001 et en 2013.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer