Neuvième défaite en dix matchs pour le Canadien

La déroute du Canadien s'est poursuivie mardi soir... (Photo Brace Hemmelgarn, USA Today)

Agrandir

La déroute du Canadien s'est poursuivie mardi soir avec une cinquième défaite d'affilée.

Photo Brace Hemmelgarn, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(St. Paul, Minnesota) Ça ne va plus du tout pour le Canadien. Le club montréalais, qui avait commencé la saison avec neuf victoires de suite, a trouvé le moyen de subir une cinquième défaite de suite, mardi soir au Minnesota, par la marque de 2-1.

> Le sommaire du match

Pire encore: cette défaite est la neuvième de l'équipe à ses 10 derniers matchs. Il s'agit de la pire sécheresse du club au chapitre des défaites en temps réglementaire depuis la saison 2000-01, alors que le CH avait subi 11 défaites en 12 matchs. 

Et dire qu'il reste encore cinq matchs au «Voyage de la mort»...

«Il y a un manque de confiance présentement, a résumé le capitaine Max Pacioretty. Je crois que la pause de Noël qui s'en vient va nous faire le plus grand bien.»

C'est Jason Pominville qui a marqué le premier but du match, à 12:38 de la première, suite à un gros revirement bien juteux du défenseur Alexei Emelin.

Il ne s'est rien passé en deuxième (aucun but, du moins), et Charlie Coyle a fait 2-0 Wild en troisième, endormant Nathan Beaulieu et déjouant ensuite Mike Condon, sur ce qui était le premier tir de sa bande lors de cette période.

Pour le Wild et pour le gardien réserviste Darcy Kuemper, une avance de deux buts contre un club qui ne marque plus, ça semblait bien assez.

Nate Prosser empoigne Max Pacioretty lors d'une mêlée... (PHOTO REUTERS) - image 2.0

Agrandir

Nate Prosser empoigne Max Pacioretty lors d'une mêlée devant le filet adverse en 1re période. 

PHOTO REUTERS

Puis, surprise avec 7:14 à faire en troisième: un but de Daniel Carr, son troisième de la saison, qui permettait au Canadien de couper l'avance du Wild à un seul but.

Mais ce ne fut pas suffisant.

Le Canadien s'en est bien tiré en fin de première, quand un but du Wild a été refusé, les officiels déterminant que la rondelle n'avait pas complètement traversé la ligne rouge, au grand malheur des 19 105 fans ici, la plupart par très contents de cette décision. Avec 9:43 à faire au match, le Canadien s'en est bien tiré une fois de plus, quand un but a été refusé une autre fois au Wild, cette fois à Zach Parise. Les huées ont été encore plus bruyantes...  

Déjà privé de Jeff Petry, blessé samedi soir à Dallas, le Canadien a perdu un autre défenseur mardi soir, Tom Gilbert, qui a dû déclarer forfait lors de la première période. Ainsi donc, le club montréalais a dû conclure la rencontre à cinq défenseurs, incluant Jarred Tinordi, qui en était à seulement son deuxième match de la saison.

Avant la partie, le Canadien avait annoncé le retour dans la Ligue américaine de l'attaquant Michael McCarron, pour faire de la place à Devante Smith-Pelly dans la formation. Smith-Pelly effectuait son retour après une absence de huit matchs.

Le Canadien aura maintenant trois jours de congé avant son prochain match, samedi soir à Washington, contre les Capitals.

________________________________________

Ils ont dit

> Max Pacioretty: «Nous avons eu beaucoup d'occasions de marquer. À voir la façon dont nous avons joué lors des trois derniers matchs, nous ne pouvons pas sombrer dans le pessimisme.»

> Mike Condon: «Tous les gardiens croient pouvoir arrêter tous les tirs, et je crois que j'aurais pu arrêter celui sur leur deuxième but. Nous ne pouvons pas nous apitoyer sur notre sort.»

> Michel Therrien: «C'est un jeu d'erreurs, et nous avons commis deux revirements sur leurs deux buts.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer