• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > David Desharnais se porte de nouveau volontaire pour évoluer à l'aile 

David Desharnais se porte de nouveau volontaire pour évoluer à l'aile

Desharnais a peut-être voulu passer le message qu'il... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Desharnais a peut-être voulu passer le message qu'il préférerait évoluer comme ailier au sein d'un des deux trios à caractère offensif, au lieu de pivoter la troisième unité.

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne
Laval-sur-le-lac

Le Canadien va amorcer le camp d'entraînement avec un surplus de joueurs de centre, à la suite de la confirmation de la mutation au centre d'Alex Galchenyuk sur une base permanente.

L'entraîneur Michel Therrien a admis qu'il devra inévitablement en muter un à l'aile et David Desharnais s'est de nouveau porté volontaire, jeudi.

«Je suis un joueur de centre naturel et ma préférence est évidemment de rester à cette position, a commencé par dire Desharnais, avant de s'élancer au tournoi de golf annuel de l'équipe. Mais j'ai prouvé la saison dernière que je pouvais jouer à l'aile gauche, a-t-il renchéri, et je n'aurais aucun problème à retenter l'expérience cette saison.»

Desharnais a peut-être voulu passer le message qu'il préférerait évoluer comme ailier au sein d'un des deux trios à caractère offensif, au lieu de pivoter la troisième unité.

À moins d'un revirement de situation inattendu, Galchenyuk et le vétéran Tomas Plekanec seront les deux principaux joueurs de centre. Desharnais, Lars Eller, Torrey Mitchell, Jacob De La Rose et même Brian Flynn sont d'autres joueurs de centre.

Le directeur général Marc Bergevin a dit voir comme un atout plutôt qu'un problème le surplus de joueurs de centre.

«Ce sera à Michel de gérer la situation, mais je vois davantage ça comme un luxe.»

Plekanec: aucun souci

Plekanec va amorcer sa dernière saison contractuelle et le principal intéressé a dit que ce ne sera absolument pas une source de distractions pour lui.

«Pas du tout, a répété le vétéran tchèque, tout simplement parce que je n'ai aucun contrôle là-dessus.»

Bergevin a reconnu la bonne contribution que Plekanec apporte dans l'équipe. Mais, fidèle à sa philosophie, il n'a pas élaboré quant aux négociations de contrat à venir.

Amélioré et plus jeune

Champion de l'Association Est et deuxième au classement cumulatif en 2014-15, le Canadien espère être autant épargné par les blessures qu'il l'a été la saison dernière.

«Nous avons été chanceux parce que nous sommes restés en santé, a relevé Bergevin. C'est plus difficile pour une équipe quand elle perd des éléments importants.»

Il a répété que l'objectif demeure d'accéder aux séries éliminatoires. «Une fois que c'est chose faite, tout peut arriver.»

On estime en tout cas avoir une meilleure équipe, avec l'ajout de Zach Kassian et d'Alexander Semin ainsi que le retour pour toute la saison du défenseur Jeff Petry.

«Nous continuons de nous améliorer tout en nous rajeunissant», ont tour à tour avancé Bergevin et Therrien, en admettant que la progression de l'équipe repose en grande partie sur l'amélioration des éléments composant le noyau de l'équipe.

Price: mission impossible?

Bergevin a reconnu que le gardien Carey Price peut difficilement être meilleur qu'il l'a été la saison dernière.

«C'est quasiment impossible (à envisager), mais ce que je sais c'est que Carey est animé du fort désir de remporter la Coupe Stanley. C'est sa plus grande source de motivation.»

Price a avoué que d'avoir raflé tous ces honneurs individuels la saison dernière lui permet d'amorcer la saison avec une confiance renouvelée.

«Mais l'approche demeure la même. Je me concentre sur ce que je dois faire à chacun des matchs. Rien ne change», a-t-il débité.

Molson endosse Québec

Le président du Canadien Geoff Molson a réitéré qu'il supporte la venue d'une nouvelle équipe à Québec.

On lui a demandé s'il se montrerait favorable à l'arrivée de deux nouvelles concessions - Las Vegas et Québec - advenant que le commissaire Gary Bettman en fasse la recommandation, cet automne.

«J'ai appelé la ligue mercredi parce que je savais qu'on me poserait la question, a répondu candidement M. Molson. On m'a dit que le processus est dans la phase trois, qui en est une de cueillette d'informations. L'analyse des dossiers se fera plus tard et il reste beaucoup de travail à accomplir. Mais c'est sûr que si un jour, éventuellement, la ligue veut accueillir Québec dans ses rangs, nous donnerons notre soutien.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer