• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Pierre-Alexandre Parenteau: «Je ne m'attendais pas à ça» 

Pierre-Alexandre Parenteau: «Je ne m'attendais pas à ça»

Pierre-Alexandre Parenteau... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Pierre-Alexandre Parenteau

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Canadien a choisi de soumettre le nom de Pierre-Alexandre Parenteau au ballotage, une décision qui a pris le principal intéressé par surprise.

Parenteau était manifestement sous le choc, dimanche midi, quand La Presse l'a joint au téléphone, lui qui se trouve actuellement au Nouveau-Brunswick. 

«Je ne m'attendais pas à ça, a-t-il expliqué à La Presse. J'ai appris la nouvelle de mon agent samedi soir. Je n'ai pas parlé à personne de l'organisation du Canadien, et [le directeur général] Marc Bergevin ne m'avait pas parlé de cette possibilité à la fin de la saison.»

Au final, le joueur québécois de 32 ans n'aura disputé qu'une seule saison dans le maillot du Canadien, lui qui avait été acquis de l'Avalanche du Colorado il y a un an, en retour d'un autre attaquant, Daniel Brière. 

La seule saison de Parenteau dans le camp montréalais aura été difficile, lui qui n'a jamais pu répondre aux attentes, et qui a aussi dû composer avec les blessures, incluant une commotion cérébrale. 

«C'est sûr que je n'ai pas eu la saison escomptée, a-t-il reconnu au bout du fil. À cause de ça, je peux comprendre la décision du Canadien, c'est une décision d'affaires. Ça ne s'est pas passé comme prévu pour moi, ce fut une saison en dents de scie.»

Parenteau, qui avait encore en poche une année de contrat à quatre millions de dollars, devra maintenant attendre pour voir s'il sera ou non réclamé par une autre équipe d'ici à lundi midi. Si personne ne le réclame, son contrat sera fort probablement racheté par le Canadien, qui aurait alors un impact de 1,3 million de dollars sur sa masse salariale pendant les deux prochaines saisons suite à une telle décision. 

Le joueur québécois, lui, estime encore avoir sa place avec une formation de la Ligue nationale. 

«On va voir ce qui va arriver... j'espère seulement pouvoir avoir une chance ailleurs», a-t-il ajouté.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer