Antoine Vermette prouve son utilité aux Blackhawks

Antoine Vermette a procuré la victoire aux Hawks... (PHOTO KIM KLEMENT, USA TODAY)

Agrandir

Antoine Vermette a procuré la victoire aux Hawks dans les matchs match no 1 et 5 de la finale de la Coupe Stanley.

PHOTO KIM KLEMENT, USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
CHICAGO

Lorsque Antoine Vermette s'est retrouvé sur la galerie de presse le 23 mai, les Blackhawks de Chicago semblaient avoir été victimes d'un vol après avoir offert un premier choix au repêchage ainsi qu'un espoir pour faire l'acquisition de ses services.

Depuis ce temps, il s'est révélé être un joueur essentiel aux succès des Blackhawks en séries éliminatoires - et peut-être même la pièce manquante qui permettra au club de l'Illinois de soulever une autre Coupe Stanley.

Dès le match suivant, Vermette a inscrit le but victorieux contre les Ducks d'Anaheim, le premier de ses trois depuis ce temps. Son dernier s'est produit samedi soir contre le Lightning de Tampa Bay à l'occasion du match no 5 de la série finale de la Coupe Stanley, permettant aux Hawks de s'approcher à une seule victoire d'un autre championnat.

«Il est au bon endroit au bon moment présentement, a déclaré son coéquipier Kris Versteeg. Ce n'est pas de la chance. Il a travaillé très fort, a pris son mal en patience et en ce moment ça lui rapporte.»

Pour faire son acquisition des Coyotes de l'Arizona, le directeur général des Blackhawks Stan Bowman a dû céder son premier choix au repêchage de 2015 ainsi que l'espoir défensif Klas Dahlbeck. Ce fut l'une des deux transactions de Bowman, en plus de l'obtention du vétéran défenseur Kimmo Timonen, qui se sont produites à cause de la blessure au joueur étoile Patrick Kane - car elle lui a procuré une certaine flexibilité financière.

Bowman a mentionné avant la finale qu'il voulait offrir à l'entraîneur-chef Joel Quenneville de la profondeur ainsi que différentes options. Vermette, un joueur qui peut évoluer au sein d'un des trois premiers trios dans la LNH, s'est révélé être un joueur d'impact pour les Hawks, particulièrement vers la fin des séries éliminatoires.

«Il a marqué deux très gros buts [à Tampa], et il explique une bonne partie de nos succès en attaque et en défensive jusqu'ici», a souligné le capitaine Jonathan Toews.

Vermette est passé du poste de centre no 1 des Coyotes à celui de joueur de soutien des Blackhawks. L'adaptation a pris du temps pour celui qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, mais il y est finalement parvenu.

«Le rythme n'est pas le même que lorsque tu es habitué de jouer 19 minutes par match, a mentionné le Québécois. Mais lorsque je suis arrivé ici, j'ai réalisé que c'était toute une opportunité de pouvoir jouer pour cette équipe.»

Vermette a trouvé sa place au sein du troisième trio des Hawks, en compagnie de Versteeg et de la recrue finlandaise Teuvo Teravainen. Il a inscrit le but victorieux sur une passe de Teravainen dans le match no 2, et sur un retour de lancer de Versteeg dans le match no 5.

Ces trois joueurs ont pourtant été retranchés de la formation partante à un moment ou à un autre pendant les séries éliminatoires. Les Hawks considèrent Teravainen comme l'avenir de leur concession, et ne se fient plus autant qu'en 2010 sur Versteeg, mais ils espéraient que Vermette soit un acteur important dans leur parcours éliminatoire.

Le prix qu'ils ont payé pour l'obtenir a certes ajouté de la pression sur ses épaules.

«Je n'y ai jamais vraiment songé de cette façon, mais c'est une façon de voir les choses, a reconnu le hockeyeur de St-Agapit. Comme joueur, tu te mets toujours de la pression sur les épaules. Tu essaies toujours d'en faire plus, chaque fois que tu sautes sur la patinoire.»

Vermette a haussé son niveau de jeu d'un cran au meilleur moment pour les Hawks, et il est devenu leur joueur de prédilection dans les situations corsées.

«Je ne me concentre pas là-dessus, mais plutôt sur le processus ainsi que le plaisir que j'en tire, a dit Vermette. J'essaie juste d'aider l'équipe de diverses façons. Je garde mon jeu simple, mais de toute évidence c'est bien de pouvoir contribuer.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer