«Un groupe qui refuse de mourir»

L'entraîneur du Canadien Michel Therrien (à droite) s'est dit... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

L'entraîneur du Canadien Michel Therrien (à droite) s'est dit heureux de l'état d'esprit de ses joueurs à quelques heures du sixième match de la série face au Lightning de Tampa Bay.

Photo André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Tampa) C'est un Canadien de Montréal détendu qui est sauté sur la glace à quelques heures du sixième match de la série face au Lightning de Tampa Bay.

Le souvenir de la série de l'an dernier contre les Bruins de Boston, alors que le Tricolore faisait face à l'élimination, est dans l'esprit de tout le monde. Le CH avait remporté ce sixième match avant d'aller éliminer les Bruins au TD Garden.

Se retrouver dans le siège du négligé, poussé dans ses derniers retranchements, semble être une position qui convient au Canadien.

«C'est un groupe qui refuse de mourir», a mentionné Michel Therrien au terme d'un entraînement facultatif auquel P.K. Subban, Tomas Plekanec et Lars Eller n'ont pas pris part.

«Cette série à elle seule pourrait devenir l'expérience d'une vie en ce qui a trait à notre façon de nous préparer, notre approche envers les séries éliminatoires et notre approche aux matchs où l'on fait face à l'élimination, a pour sa part avancé P.K. Subban.

«On fait face à l'élimination pour la troisième fois ce soir et je pense qu'on a mieux exécuté dans cette situation que lorsque nous ne sommes pas sous pression. C'est le signe d'une équipe qui a beaucoup de potentiel - mais c'est tout ce que c'est, du potentiel. Il en revient à nous de le mettre à profit.»

Selon Subban, personne chez le Canadien ne devrait ressentir de nervosité. Le groupe devrait au contraire être excité.

«Combien d'équipes se classent en séries, remportent des matchs mais se montrent incapables de se relever lorsqu'elles font face à l'adversité? a-t-il demandé. On l'a fait dans le passé, on a fait de belles choses, mais on a la chance d'accomplir quelque chose de spécial.

«Imagine si l'on pouvait retourner à Montréal pour un septième match...»

Therrien s'est dit heureux de l'état d'esprit de ses joueurs. Leur façon de jouer depuis le début de la série le met en confiance.

«Les résultats n'ont pas toujours été là, mais on a continué de persévérer, on n'a pas voulu changer les choses et éventuellement le vent a tourné.

«On ne ressent pas de pression. On aime appliquer la pression.»

Callahan ou pas... 

L'attaquant du Lightning Ryan Callahan, qui a cherché à embêter Subban depuis le début de la série, ratera vraisemblablement le match en raison d'une appendicectomie. Le défenseur vedette du Canadien ne croit toutefois pas que ça changera quoi que ce soit à son match.

«J'ai toujours su me créer de l'espace pour travailler, a fait valoir Subban, qui a récolté trois mentions d'aide au cours des deux derniers matchs. J'ai affronté de bien plus gros joueurs que Ryan Callahan et de plus robustes. Je ne veux pas dire qu'il n'est pas robuste, mais il n'y a pas beaucoup d'adversaires à qui je pense avant les matchs parce qu'ils sont susceptibles de limiter mon temps et mon espace.

«C'est un très bon joueur un gars d'impact pour eux qui va leur manquer. Mais ils ont beaucoup d'autres armes offensives à part lui dont je vais devoir me soucier.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Un sixième match sans Ryan Callahan

    Hockey

    Un sixième match sans Ryan Callahan

    À moins d'une énorme surprise, le Lightning devra se passer de Ryan Callahan ce soir à Tampa Bay. »

  • Canadien 1 - Lightning 4 (final)

    Clavardages

    Canadien 1 - Lightning 4 (final)

    Relisez le clavardage du sixième match de la série entre le Canadien et le Lightning avec nos journalistes Marc Antoine Godin et Richard Labbé. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer