Les Blackhawks blanchissent le Wild 1-0

Après avoir joué à la chaise musicale avec Scott Darling lors du premier tour... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dave Campbell
Associated Press
St-Paul

Après avoir joué à la chaise musicale avec Scott Darling lors du premier tour éliminatoire, Corey Crawford est devenu intraitable devant les buts des Blackhawks de Chicago.

Crawford a bloqué les 30 tirs auxquels il a fait face et Patrick Kane a marqué le seul but du match dans un gain de 1-0 des Blackhawks, mardi soir, face au Wild du Minnesota.

Avec ce gain, les hommes de Joel Quenneville se sont donné une avance de 3-0 dans la série.

«Évidemment, nous sommes très heureux de nous retrouver dans cette situation, a dit Kane, qui totalise six buts et cinq aides en neuf matchs depuis le début des séries, lui qui a raté le dernier quart de la saison en raison d'une fracture de la clavicule. Nous devons poursuivre sur notre lancée. Nous savons que le plus dur est à venir.»

Les Blackhawks pourraient compléter le balayage dès jeudi, dans le château-fort du Wild.

«Deux choses: du caractère et de la foi, a dit l'entraîneur du Wild Mike Yeo. Personne ne va nous donner la charité. Nous sommes bien sûr déçus de nous retrouver dans cette situation, mais nous devons trouver un moyen de nous en sortir.»

Après une première ronde difficile face aux Predators de Nashville, Crawford a bloqué 90 des 94 tirs qu'il a reçus depuis le début de la deuxième ronde. Le gardien montréalais n'a donné qu'un seul but au Wild en plus de 150 minutes de jeu.

«Nous avons autant confiance en lui qu'il en a en lui-même», a dit Kane.

Kate a profité d'une punition à Jared Spurgeon pour déjouer Devan Dubnyk d'un tir bas du côté du gant, décoché du flanc gauche, à 14:06 du premier vingt.

Il s'agissait de son sixième but et de son 11e point depuis le début des séries.

Ce fut le seul avantage numérique des Blackhawks, mardi, mais il aura coûté cher au Wild.

Sur la séquence menant au filet décisif, Patrick Shaw a effectué une passe à Andrew Shaw qui a poussé le disque suffisamment loin vers sa gauche, où Kane se trouvait. Le marchand de vitesse des Blackhawks a récolté un neuvième but et un 15e point en 14 matchs contre le Wild au fil des trois dernières années.

En plus de repousser les tirs rivaux, Crawford a eu l'aide de ses coéquipiers, qui ont eux-mêmes bloqué 13 rondelles lors des deux premières périodes. Il a aussi eu l'aide des joueurs du Wild, qui ont maintes fois tiré au-dessus du filet ou à côté. Jason Pominville et Thomas Vanek ont particulièrement manqué de précision et n'ont pu cacher leur frustration. Mikael Granlund a profité d'une échappée en deuxième période, mais Crawford l'a frustré à l'aide de son bloqueur.

Le Wild s'est présenté au match avec le meilleur jeu de puissance dans la LNH depuis le début des séries, avec six buts en 17 tentatives, mais ont été blanchis en trois occasions mardi. Lors de deux de ces supériorités numériques, les joueurs du Wild n'ont obtenu aucun tir vers Crawford.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer