Le Wild prend les commandes face aux Blues

Le Wild tentera d'éliminer les Blues dimanche à... (Photo Jasen Vinlove, USA TODAY Sports)

Agrandir

Le Wild tentera d'éliminer les Blues dimanche à compter de 15 h, au Minnesota.

Photo Jasen Vinlove, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
St. Louis

Le Wild du Minnesota a marqué deux fois à 1:26 d'intervalle pour filer vers un gain de 4 à 1 face aux Blues, vendredi, prenant ainsi l'avance 3 à 2 dans la série contre St. Louis, au premier tour.

Le résultat a pris forme en deuxième période.

Nino Niederreiter a brisé l'égalité de 1-1 à 14:56, convertissant sur réception une passe de Chris Stewart. Les deux joueurs avaient rendu possible la séquence avec du travail acharné le long de la bande.

Mikko Koivu a ensuite doublé la priorité à 16:22. Il voulait rejoindre Stewart à l'embouchure droite du filet, mais le disque a bifurqué contre le patin de Jay Bouwmeester.

Marco Scandella et Charlie Coyle ont réussi les autres buts du Wild, qui tentera d'éliminer les Blues ce dimanche à compter de 15 h, au Minnesota.

Le club du Missouri voudra éviter de se voir écarté dès la première ronde pour une troisième année de suite.

Jake Allen des Blues a flanché quatre fois en 19 tirs, tandis que Devan Dubnyk a réussi 36 arrêts.

«C'est sûr que quand votre gardien joue comme ça, vous vous donnez une chance, a dit l'entraîneur des vainqueurs, Mike Yeo. Je pense qu'on peut parler d'un très bon match. Nous sommes contents pour lui.»

Plus tôt vendredi, Dubnyk a été annoncé comme l'un des finalistes pour le trophée Vézina, avec Carey Price et Pekka Rinne.

Vladimir Tarasenko a été le seul à déjouer le gardien du Wild et ce avec Niederreiter au cachot pour avoir fait trébucher, en première période.

Le Russe de 23 ans domine les séries avec six buts jusqu'ici.

Sa réussite donnait l'avance 1-0 aux Blues, mais pour la première fois dans la série, la victoire n'est pas allée à ceux qui ont marqué les premiers.

Allen a été retiré en faveur d'un attaquant de plus avec 1:44 au cadran, mais le Wild a résisté pour signer une victoire de haute importance à l'étranger.

«Nous n'avons encore rien gagné, a tempéré Yeo. Nous sommes conscients que l'avantage de la glace n'a pas vraiment été un facteur dans la série. Espérons que nous avons eu notre leçon avec le quatrième match (une défaite de 6-1 à St. Paul). Si oui, nous aurons la chance de le prouver.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer