• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Les Flames aimeraient avoir l'avantage de la patinoire en séries 

Les Flames aimeraient avoir l'avantage de la patinoire en séries

Une victoire des Flames combinée à une défaite... (PHOTO LARRY MACDOUGAL, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Une victoire des Flames combinée à une défaite des Canucks en temps réglementaire permettrait aux hommes de Bob Hartley de se hisser au deuxième échelon dans la section Pacifique.

PHOTO LARRY MACDOUGAL, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Donna Spencer
La Presse Canadienne

Maintenant que leur surprenante qualification aux séries éliminatoires est chose faite, les Flames de Calgary souhaitent que les planètes s'alignent de façon à leur permettre de profiter de l'avantage de la patinoire lors du premier tour.

Les Flames compléteront la saison régulière en rendant visite aux Jets de Winnipeg samedi après-midi. Les Canucks de Vancouver, qu'ils sont certains d'affronter lors du premier tour, mettront fin à leur calendrier en accueillant les pauvres Oilers d'Edmonton, en soirée.

Une victoire des Flames combinée à une défaite des Canucks en temps réglementaire permettrait aux hommes de Bob Hartley de se hisser au deuxième échelon dans la section Pacifique.

Mais quel serait l'intérêt de Hartley d'utiliser tous ses gros canons samedi, dans un match qui pourrait n'avoir aucune incidence sur le portrait des séries éliminatoires.

«Nous allons à Winnipeg avec la ferme intention de clore la saison avec une victoire, a annoncé Hartley, vendredi. Ensuite, nous amorcerons notre préparation pour Vancouver. Le mot repos ne fait pas partie de notre vocabulaire.»

Les propos de Hartley visaient peut-être à s'assurer que ses joueurs maintiennent leur intensité. La veille, ils avaient pris la mesure des Kings de Los Angeles, ce qui leur assurait une place en séries pour la première fois depuis 2009 tout en éliminant les champions en titre.

La tour de Calgary a été allumée et scintillait de rouge et de blanc en guise de célébration.

Peu importe si les Oilers parviennent à rendre service à leurs rivaux albertains samedi, une quatrième victoire consécutive permettrait aux Flames d'aborder la valse printanière de la LNH avec une certaine confiance.

«Nous devons maintenir cette cadence à Winnipeg, terminer la saison sur une bonne note avant de commencer une nouvelle aventure, a noté l'attaquant Josh Jooris. Il nous faut garder ce même état d'esprit et ne pas changer ce que nous faisons.»

Les Flames ont terminé au 27e rang du classement général en 2013-2014. Cette équipe, qui entamait la deuxième année de son plan de reconstruction, a perdu son capitaine et meilleur défenseur, Mark Giordano, avec une vingtaine de matchs à jouer. Malgré tout, elle a défié la logique et les attentes chemin faisant vers une place en séries.

Après cette difficile saison, l'an dernier, et l'arrivée de nouveaux joueurs, les Flames ont amorcé le calendrier avec beaucoup d'inconnus, selon Jooris, un joueur autonome qui s'est joint à l'équipe au cours de l'été.

«Les choses ont tourné pour le mieux. Ce fut une belle aventure, et c'est agréable de faire mentir les gens.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer