Le CH tente d'échanger Parenteau

Pierre-Alexandre Parenteau... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Pierre-Alexandre Parenteau

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Canadien avait deux besoins à combler avant la date limite des transactions, l'un en défense et un autre en attaque. L'arrivée de Jeff Petry, qui était devenu le défenseur « de location » le plus prisé sur le marché, devrait régler un problème à la ligne bleue car il sera en mesure d'évoluer au sein du deuxième duo de défenseurs et de jouer plus de 20 minutes par match.

À l'attaque, toutefois, le CH pourrait bénéficier d'un ailier capable d'évoluer sur l'un des deux premiers trios. Pour y arriver, il faudra surveiller le sort qui attend Pierre-Alexandre Parenteau.

Selon ce qu'on a appris, le Canadien tenterait activement de trouver preneur pour ses services. Il faut dire que lorsqu'il a été en santé, cette saison, Parenteau n'a pas été en mesure de s'imposer à l'aile droite sur l'un des deux premiers trios. Le transfert d'Alex Galchenyuk à droite est révélateur en ce sens, surtout que Parenteau, bien que remis de sa commotion cérébrale, a été laissé de côté lors du dernier match. Sans compter que l'acquisition de Devante Smith-Pelly, dont le style de jeu convient tout à fait à la troisième unité, rend l'insertion de Parenteau encore plus difficile dans l'alignement.

Il reste une autre saison au contrat du Québécois de 31 ans qui lui rapportera quatre millions. Il a récolté six buts et 15 points en 40 matchs cette saison.

Par ailleurs, La Presse a appris que les pourparlers entre Marc Bergevin et les Oilers d'Edmonton se poursuivaient à l'heure actuelle. On ignore pour l'instant quels joueurs seraient au centre des discussions.

Les Oilers tentent de trouver des solutions à long terme devant le filet et le nom de Zachary Fucale a déjà circulé. Des sites de rumeurs ont déjà lié Jordan Eberle au Tricolore, mais celui-ci, qui nous a réitéré récemment son désir de rester à Edmonton, n'a pas été avisé par Craig MacTavish qu'il pourrait changer d'adresse. Un directeur général a par ailleurs indiqué que le nom d'Eberle - à sa connaissance, du moins - n'était pas sur le marché aujourd'hui.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer