Le Canadien freiné par un gardien recrue

Jean-Gabriel Pageau a redonné une avance d'un but... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Jean-Gabriel Pageau a redonné une avance d'un but aux Sénateurs en fin de 2e période.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Kanata, Ontario) Le premier but en carrière de Nathan Beaulieu, obtenu à son 65e match dans la Ligue nationale, n'a pas suffi au Canadien pour effacer un déficit de deux buts et le Tricolore a fini par s'incliner 4-2 face aux Sénateurs d'Ottawa.

> Le sommaire du match

Ça a été un soir de première dans le camp des vainqueurs aussi, puisque le gardien Andrew Hammond, à son premier départ dans la LNH, a repoussé 42 lancers pour décrocher la victoire. Les Sénateurs se sont défoncés afin de l'aider à garder la tête hors de l'eau, mais il en revenait au Tricolore d'en faire davantage pour le déjouer. 

Le jeu grand ouvert auquel on a assisté n'est certainement pas le genre de match auquel aspire Michel Therrien, mais une fois parti dans cette veine, aussi bien capitaliser. Ce que le Canadien n'a pas fait. Le soutien offert à Dustin Tokarski a été insuffisant.

«Je suis content d'avoir marqué mon premier but, mais je suis vraiment déçu car c'est inacceptable ce qui vient de se produire, a lâché Beaulieu. C'est toujours la même histoire quand Ticker (Dustin Tokarski) est devant le filet. Je ne sais pas pourquoi on ne produit pas plus quand il joue.»

«Je suis proche de lui et je me sens mal. Nos performances ne sont pas à la hauteur quand il garde les buts, un point c'est tout. Il n'y a pas d'excuses pour ce qui s'est passé ce soir.»

Dustin Tokarski avait connu des difficultés à ses sept départs précédents (2-3-2, moyenne de 3,23 et taux d'efficacité de ,901). Mais compte tenu des nombreuses salves qu'il a essuyées mercredi, il n'a pas si mal fait.

Si l'on tient compte de ce plus récent revers, ses coéquipiers ne lui ont donné pour tout soutien que 17 buts en huit rencontres, dont six au cours du même match.

Les difficultés offensives du Canadien sur les patinoires adverses se sont donc poursuivies. Malgré leur belle fiche (17-9-1), les hommes de Michel Therrien ont la 28e production offensive de la ligue à l'étranger.

Encore Pageau

Il a fallu attendre la mi-match et que les deux gardiens aient été poivrés bien comme il faut pour qu'on inscrive enfin un but.

Mais jusque-là, ce n'est pas comme si les chances avaient manqué!

Des surnombres à la tonne, des poteaux, des arrêts désespérés de chaque côté, des filets ouverts ratés par Brandon Prust et Tom Gilbert... Bref, du délire. 

Milan Michalek, qui avait jusque-là cadré cinq tirs au but, a été le premier à déjouer Tokarski. Mais Max Pacioretty a répliqué à peine huit secondes plus tard avec son 27e de la campagne. Andrei Markov a obtenu la rondelle dès la mise en jeu et a repéré l'ailier vedette qui s'offrait en cible en entrée de zone. Son puissant tir n'a laissé aucune chance à Hammond.

Les Sénateurs ont toutefois repris les devants avant la fin de la période médiane sur un bel échange entre Erik Karlsson et Jean-Gabriel Pageau. Les deux hommes avaient tenté un jeu semblable en première période mais P.K. Subban avait été en mesure de sauver la situation. Pas cette fois-ci.

Pageau connaît toujours du succès face au Tricolore. On se souvient de son tour du chapeau en séries il y a deux ans, mais Pageau avait également marqué le but gagnant et ajouté une mention d'aide à son match précédent face au CH. 

Quant à Karlsson, c'était son quatrième match consécutif de deux mentions d'aide.

Les Sénateurs ont doublé leur avance lors d'une punition à Jacob De La Rose. La recrue Mark Stone en a profité pour marquer le but vainqueur tandis que Kyle Turris allait plus tard fermer la marque dans un filet désert.

Emelin blessé, Tinordi rappelé

Même avec tous ses effectifs en santé, Marc Bergevin songeait à améliorer sa brigade défensive. Le match de mercredi pourrait le forcer à passer à l'action.

La ligne bleue du Canadien, déjà privée de Sergei Gonchar, a été décimée dès la première minute de jeu quand Alexei Emelin a effectué une vilaine chute le long de la bande. Il portait une attelle au bras droit après la rencontre, ce qui laisse croire à une blessure à l'épaule droite ou encore à la clavicule.

Le défenseur Jarred Tinordi a été rappelé des Bulldogs de Hamilton en fin de soirée pour pallier sa perte.

P.K. Subban, lui, a quitté la rencontre vers la fin de la deuxième période lorsqu'il a été atteint au pied par un tir de Bobby Ryan alors que le Tricolore évoluait en infériorité numérique. Subban a été contraint de prolonger sa présence jusqu'à ce que la rondelle quitte la zone. Andrei Markov l'a poussé jusqu'au banc des joueurs et Subban a pris le chemin du vestiaire.

Subban a été en mesure de revenir au jeu en début de troisième période, mais n'était pas du tout à son aise au cours de ce dernier tiers. Une situation qu'il faudra surveiller de près.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Le second départ de Jiri Sekac

    Hockey

    Le second départ de Jiri Sekac

    Jiri Sekac a réintégré la formation, hier, après avoir été laissé de côté pendant deux rencontres. L'occasion d'un nouveau départ, espérait-on chez... »

  • Marc Methot en avait assez des distractions

    Hockey

    Marc Methot en avait assez des distractions

    Le dossier du renouvellement du contrat de Marc Methot a traîné en longueur. À mesure que les mois passaient, la possibilité que le défenseur des... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer