Martin Brodeur: des joueurs du CH se souviennent

C'est le 27 janvier 2013 que Brendan Gallagher... (PHOTO GRAHAM HUGHES, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

C'est le 27 janvier 2013 que Brendan Gallagher (73) a marqué son premier but dans la LNH. Et c'était contre Martin Brodeur, des Devils du New Jersey.

PHOTO GRAHAM HUGHES, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est ce matin, à St. Louis, que Martin Brodeur officialisera sa retraite. En plus de deux décennies de carrière, le Québécois aura dominé son sport, établissant au passage des records pour les victoires (691) et les jeux blancs (125).

Mais avec une telle longévité, Brodeur est aussi le gardien qui a subi le plus de défaites (397) et qui a accordé le plus de buts (2781). Dans le vestiaire du Canadien, où l'on ne retrouve aucun ancien des Devils, quatre joueurs ont vécu des moments particulièrement marquants en lien avec le célèbre numéro 30. Les voici.

Le premier but dans la LNH de Gallagher

Des 20 patineurs du Canadien, un seul a eu l'honneur de marquer son premier filet dans la LNH contre Brodeur : Brendan Gallagher. Ça s'est passé le 27 janvier 2013, en première période, au Centre Bell.

« Je me souviens très bien du jeu. Un revirement en zone neutre, Chucky [Galchenyuk] a fait un beau jeu pour me refiler la rondelle, et tout ce que j'avais à faire était de tirer.

« La rondelle est à la maison à Vancouver, au-dessus de mon lit. »

On devine qu'il était assez irréel pour un jeune homme de 20 ans, à son troisième match dans la LNH, de marquer son premier but dans de telles circonstances.

« J'y ai surtout pensé après le match, assure pourtant Gallagher. Ça importait peu, l'important était d'avoir marqué mon premier but. »

N'empêche, Gallagher venait de marquer aux dépens d'une de ses idoles de jeunesse.

« C'était mon gardien préféré quand j'étais petit, j'avais ses cartes de joueur. Il a réussi tellement d'exploits : médailles d'or, des coupes Stanley... Il a représenté son pays et les Devils de façon exemplaire. »

L'ennemi depuis toujours de Pacioretty

Né au Connecticut, Max Pacioretty a grandi en adulant les Rangers de New York, ennemis jurés des Devils du New Jersey. Repêché par le Canadien, il a dû changer d'allégeance en se retrouvant au sein de l'équipe que Brodeur a battue 45 fois en 70 matchs...

« C'était frustrant de le regarder en tant que partisan des Rangers et ce l'était aussi en tant que joueur. Il jouait très profondément dans son but et faisait des arrêts acrobatiques. Tu croyais avoir tellement d'espace où tirer, et il finissait par réussir l'arrêt. Aucun gardien ne joue comme lui aujourd'hui. Ce n'était pas tant la technique que son côté athlétique. »

Pacioretty aura finalement inscrit cinq buts face à son ennemi.

« On blaguait dernièrement sur la patinoire. Je marquais tous mes buts du côté du gant, donc il me disait qu'il savait que j'allais tirer du côté du gant. Il voulait me jouer dans la tête! Mais c'était un des meilleurs pour lire les tirs, pour décoder comment un joueur décoche son tir. »

Pacioretty a d'ailleurs inscrit son premier filet dans la LNH face aux Devils, à son tout premier match. Mais Brodeur étant alors blessé, c'était plutôt Scott Clemmensen qui défendait le filet adverse.

« J'étais chanceux que ce ne soit pas Brodeur, sinon je ne crois pas que j'aurais marqué à mon premier match! »

Prust a gardé la photo

Porte-couleurs des Rangers de 2010 à 2012, Brandon Prust a souvent retrouvé Brodeur sur sa route. Mais il a commencé ça du bon pied.

« Mon premier but en tant que membre des Rangers était contre lui. J'ai gardé la rondelle chez moi, avec une photo de mon but.

«Je me souviens du jeu. Il y a eu un revirement, j'ai passé la rondelle depuis l'arrière du filet et j'ai pris le retour d'un tir de Jody Shelley.»

Prust et les Rangers allaient toutefois s'incliner 6-3 au terme de cette rencontre du 10 mars 2010. Et ce n'était qu'un avant-goût... Deux ans plus tard, en finale de l'Est, les Devils allaient éliminer les Rangers en six matchs pour passer en grande finale.

«Je crois encore que nous formions la meilleure équipe. On n'a juste pas pu réunir tous les ingrédients en même temps. Ça demeure mon dernier souvenir avec les Rangers...»

Weaver a envoyé Brodeur aux douches!

En 657 matchs de saison et de séries éliminatoires dans la LNH, Mike Weaver a marqué un grand total de 10 buts.

Or, un de ces buts a été inscrit aux dépens du meilleur gardien de l'histoire, rien de moins! Ça s'est passé dans le troisième match de la série de premier tour entre les Panthers de la Floride et les Devils, en 2012. Menés 3-0 en première période, les Panthers ont comblé le retard, une remontée complétée par un but de Weaver en début de deuxième période.

«J'ai feint un tir de la pointe, puis j'ai réellement tiré. Évidemment, il y avait un peu de circulation, mais c'était tout un tir [rires].»

Ce but a signifié la fin de la soirée de travail de Brodeur, une situation que Weaver analyse avec son autodérision habituelle.

«J'espère qu'ils ne l'ont pas retiré en se disant : «Mike Weaver a marqué contre lui, il faut changer de gardien!»»

Les Devils allaient toutefois éliminer les Panthers en sept matchs. Comme Prust quand il a marqué, Weaver avait gagné une bataille contre Brodeur, mais pas la guerre.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Brodeur quitte son filet

    LNH

    Brodeur quitte son filet

    Le gardien Martin Brodeur a décidé de mettre un terme à sa glorieuse carrière dans la LNH et de rejoindre l'état-major des Blues de St. Louis. »

  • La retraite pour Martin Brodeur: son fils Anthony se réjouit pour lui

    Hockey

    La retraite pour Martin Brodeur: son fils Anthony se réjouit pour lui

    Anthony Brodeur n'est pas tombé en bas de sa chaise lorsque son père a annoncé sa retraite, mardi. On s'en doute, le fils de Martin Brodeur avait été... »

  • Déçu de lui-même, Eller se trouve passif

    Hockey

    Déçu de lui-même, Eller se trouve passif

    L'automne dernier, Lars Eller était revenu dans l'entourage du Canadien calme et serein, sachant que son nouveau contrat de quatre ans témoignait de... »

  • Martin Brodeur: «Je pars avec le sourire»

    Hockey

    Martin Brodeur: «Je pars avec le sourire»

    La scène était un peu surréaliste, jeudi matin à St. Louis. Même s'il a disputé seulement 7 matchs avec les Blues, contre 1259 dans l'uniforme des... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer