Notre bulletin des joueurs du CH à la mi-saison

Carey Price et Max Pacioretty sont les deux... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Carey Price et Max Pacioretty sont les deux premiers de classe jusqu'ici cette saison chez le Canadien.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Voici notre bulletin des joueurs du Canadien après 40 matchs.

Carey Price: A+

En plusieurs occasions, ses coéquipiers ont reconnu qu'ils se fiaient un peu trop sur lui pour gagner des matchs. Price n'a pas l'air d'en faire de cas. Un candidat au trophée Hart pour le moment.

Max Pacioretty: A

En voie de dominer le classement des marqueurs pour une quatrième saison de suite. Son jeu en infériorité numérique l'a responsabilisé et fait de lui un meilleur joueur. Un leader en développement.

Brendan Gallagher: A-

Sans être le plus productif,il se veut la bougie d'allumage à l'attaque. Il inspire ses coéquipiers par son acharnement. Une seule punition d'obstruction envers le gardien contre 8 l'an dernier.

P.K. Subban: B+

Peut-on s'attendre à plus de sa part? Sûrement, mais à trois exceptions près, tous ses coéquipiers ont un niveau de possession de rondelle supérieur lorsqu'il est sur la glace.

Andrei Markov: B+

Sa production à forces égales est en train de disparaître et c'est vrai qu'il y a des soirs où c'est plus difficile. Mais le CH ne se plaindra pas de la fiabilité qu'il offre à plus de 24 minutes par match.

Tomas Plekanec: B+

Fidèle à lui-même: une production offensive un brin inconstante et un travail défensif irréprochable. On aimerait qu'il capitalise sur ses plus nombreuses présences amorcées en zone adverse.

Dustin Tokarski: B+

De loin il a parfois l'air chanceux mais hé, ça fonctionne! Il a fait tout ce qui lui était demandé.

Alex Galchenyuk: B

Michel Therrien doit être patient avec lui au poste de centre. Il aura encore des hauts et des bas au poste de centre no 1, mais a trop de talent pour que les choses ne tombent pas en place.

Dale Weise: B

Un homme à tout faire qui s'est bien relevé d'un début de saison où il avait l'air d'avoir tenus certaines choses pour acquis. Son prochain point égalera son sommet en carrière (16).

Lars Eller: B

Toujours un peu dans un «no man's land» offensif, mais il fait tout plein de petites choses utiles à l'équipe. Semble mieux accepter son rôle cette année.

Sergei Gonchar: B

On lui confie beaucoup plus de responsabilités qu'à Dallas et s'acquitte bien de sa tâche. Beaucoup de punitions, toutefois, en raison de son manque de mobilité.

Jiri Sekac: B

Très créatif en possession de la rondelle et arrive à surprendre l'adversaire. On sent qu'il va un jour atteindre un autre niveau.

Brandon Prust: B-

Étonnant qu'il ait déjà 8 combats à son dossier (en a eu 11 l'an passé), car sa présence physique semble plus discrète. Un courageux gars d'équipe qui est sous-estimé défensivement.

David Desharnais: B-

N'avait pas le début de saison catastrophique de l'an dernier mais sa production laissait à désirer. A trouvé un nouveau souffle depuis qu'il a été muté à l'aile. Un battant.

P.A. Parenteau: B-

Un bon passeur doté d'une bonne vision, mais qui n'est pas le plus intense sans la rondelle. Il est meilleur que ses 15 points en 38 matchs.

Nathan Beaulieu: B-

Il semble avoir saisi le message... et la chance qui s'offrait à lui. Sa mobilité et ses talents de relance doivent servir le Canadien.

Alexei Emelin: C+

On lui en demandait trop en début de saison. A d'ailleurs joué moins de 19 minutes dans cinq des six derniers matchs. Son sens du hockey déficient l'expose trop souvent. Indiscipliné.

Sven Andrighetto: C+

Il fait sentir sa présence offensivement malgré une utilisation sporadique. Excellente vitesse d'accélération. Son jeu défensif sera poli avec le temps.

Michaël Bournival: C

Une première moitié de saison à oublier. Il a été blessé et trop souvent, sa vitesse et son intensité en échec-avant n'ont pas eu l'impact escompté.

Tom Gilbert: C-

A moins mal paru lorsque son rôle a diminué. Il n'est pas tout à fait le défenseur qu'on avait annoncé, car ses prises de décision en sorties de zone déçoivent mais il a été efficace en infériorité.

Manny Malhotra: C-

Personne n'a commencé plus de présences en zone défensive que lui, mais il ne devrait pas être aussi souvent dans le pétrin compte tenu de son brio au cercle de mise en jeu.

Mike Weaver: C-

L'arrivée de Gonchar, une commotion cérébrale et le rappel de Beaulieu ont eu raison de son poste régulier. Pour un spécialiste de l'infériorité, il n'affichait pas le rendement espéré.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Canadien: au-delà des attentes

    Hockey

    Canadien: au-delà des attentes

    Le Canadien disputera samedi son 41e match, ce qui marquera le milieu de la saison. À ce stade-ci de la campagne, difficile de demander de... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer