Dale Weise: jouera, jouera pas?

Dale Weise avait marqué le but gagnant lors... (Photo Ryan Remiorz, archives PC)

Agrandir

Dale Weise avait marqué le but gagnant lors du troisième match de la série contre les Bruins de Boston, le printemps dernier.

Photo Ryan Remiorz, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour un joueur dont on ignore le sort pour le match de ce soir, Dale Weise attirait drôlement les micros dans le vestiaire du Canadien, après l'entraînement matinal en vue du duel contre les Bruins de Boston.

Après avoir expliqué en long et en large, hier, à quel point les histoires de poignée de main avec Milan Lucic étaient du passé, il a dû répéter sa cassette aux journalistes de Boston, fraîchement arrivés pour couvrir la rencontre.

Est-il dérangé par le fait qu'il est le nouveau centre d'attention de cette rivalité Canadien-Bruins?

«Ça ne me dérange pas. Mais j'espère que je le suis en raison des gros buts que j'ai marqués, et non pas en raison des autres choses», rappelle Weise, auteur de deux filets dans la série face aux Bruins le printemps dernier, dont le but gagnant du troisième match.

Le problème, c'est que toutes ces paroles pourraient perdre une bonne partie de leur sens à 19h30 ce soir. On ignore toujours qui sera l'attaquant retranché pour la rencontre. Michel Therrien a refusé de le confirmer encore ce matin. En observant les exercices des trios, Weise semblait souvent être l'homme en trop. Mais d'un autre côté, seul le défenseur Nathan Beaulieu a fait des minutes supplémentaires sur la patinoire après la séance. Aucun attaquant ne l'accompagnait.

Dans le cas de Beaulieu, son sort a été scellé quand Therrien a confirmé le retour d'Alexei Emelin, après deux matchs d'absence sur blessure au haut du corps.

Un fait demeure: si Weise est laissé de côté, ça va jaser fort dans les chaumières de Boston. Mais l'entraîneur-chef, ajoutera-t-on, n'est pas payé pour se préoccuper de l'opinion publique dans une ville adverse.

Rask ou Svedberg?

Les Bruins ont quant à eux obtenu un matin de congé puisqu'ils ont affronté les Red Wings à Detroit, hier soir, un match qui s'est amorcé à 20h et qui s'est conclu en tirs de barrage. C'est donc le mystère qui plane sur leur formation.

Tuukka Rask a disputé la rencontre d'hier, mais Claude Julien a déjà montré que les séries de deux matchs en deux soirs ne seraient pas systématiquement séparées entre ses deux gardiens. Rask a en effet amorcé deux rencontres en deux soirs la semaine dernière, en lever de rideau de la saison des Bruins.

Son auxiliaire, Niklas Svedberg, a quant à lui disputé la rencontre de lundi après-midi, contre l'Avalanche du Colorado.

Les trios du CH à l'entraînement

AGCAD
PaciorettyDesharnaisGallagher
GalchenyukPlekanecParenteau
BourqueEllerSekac
PrustMalhotraMoen/Weise

Les défenseurs

GD
EmelinSubban
MarkovGilbert
TinordiWeaver
Beaulieu
Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer