Les Bruins gagnent un 9e match de suite à l'étranger

Dougie Hamilton (27) et Zac Rinaldo (36) entrent... (PHOTO MATT SLOCUM, AP)

Agrandir

Dougie Hamilton (27) et Zac Rinaldo (36) entrent en collision.

PHOTO MATT SLOCUM, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
PHILADELPHIE

Patrice Bergeron a brisé l'égalité en deuxième période et touché la cible en tirs de barrage pour procurer un gain de 4-3 aux Bruins de Boston contre les Flyers de Philadelphie, dimanche après-midi.

Les Bruins ont du même coup savouré une neuvième victoire de suite à l'extérieur, établissant ainsi un record de concession à ce chapitre au cours d'une seule saison.

Reilly Smith, le cinquième tireur des Bruins, a confirmé la victoire des Bruins en fusillade. Les hommes de l'entraîneur Claude Julien ont désormais une fiche de 15-0-1 à leurs 16 derniers affrontements.

Vincent Lecavalier a marqué deux buts pour les Flyers, dont celui qui a provoqué la prolongation alors qu'il restait 24,1 secondes au cadran. Le premier filet du match de l'attaquant québécois était son 400e en carrière dans le circuit Bettman.

Kimmo Timonen a complété la marque pour les Flyers, qui ont encaissé trois défaites en quatre matchs et qui demeurent au troisième rang de la section Métropolitaine.

Andrej Meszaros et Zdeno Chara ont aussi touché la cible pour les Bruins, qui ont conclu le mois de mars avec un impressionnant dossier de 15-1-1.

Bergeron a donné le ton à la fusillade en marquant pour les Bruins, mais Claude Giroux, le deuxième tireur des Flyers, a riposté. Aucun autre joueur des Flyers n'a trouvé le fond du filet en tirs de barrage.

La dernière défaite des Bruins à l'extérieur s'est produite en prolongation le 26 février contre les Sabres de Buffalo, et ils n'ont pas perdu en temps réglementaire depuis le 9 janvier contre les Kings à Los Angeles.

Lecavalier a inscrit son deuxième filet du match alors qu'il restait 24,1 secondes à jouer. Tandis que le gardien Steve Mason était au banc, les Flyers ont appliqué de la pression dans le territoire des Bruins. Johnny Boychuk aurait pu dégager son territoire, mais la rondelle a rebondi au-dessus de la lame de son bâton et abouti directement sur celle de Jakub Voracek.

Tuukka Rask a alors défié Voracek, qui a refilé le caoutchouc à Lecavalier, seul devant une cage béante.




publicité

publicité

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer