Bruins-Blackhawks: une finale à saveur traditionnelle

Deux équipes ayant une histoire riche, des joueurs talentueux et de grandes... (Archives AFP)

Agrandir

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jay Cohen
Associated Press
Chicago

Deux équipes ayant une histoire riche, des joueurs talentueux et de grandes vedettes. Deux équipes qui connaissent les sacrifices nécessaires afin de remporter la coupe Stanley.

Oui, il y a plusieurs raisons d'aimer cette confrontation.

La finale de la Coupe Stanley débutera mercredi soir quand les Blackhawks de Chicago accueilleront les Bruins de Boston dans la première finale entre deux des six équipes originales depuis que le Canadien de Montréal a défait les Rangers de New York en cinq matchs en 1979.

Les puissants Blackhawks, qui ont gagné sept de leurs huit derniers matchs, comptent sur une formation avec de la profondeur et ils ont le vent dans les voiles après avoir été poussés à une défaite de l'élimination par les Red Wings de Detroit lors du deuxième tour. Et il y a les bons vieux Bruins, qui ont écrasé les Penguins de Pittsburgh en quatre matchs en finale de l'Est et qui tenteront de remporter un deuxième titre en trois saisons.

C'est un cadeau décoré d'une belle boucle pour une ligue qui tente encore de se remettre d'un lock-out qui a forcé l'annulation de 510 matchs et qui a repoussé le début de la saison jusqu'au 19 janvier.

«Ce sont deux places bien spéciales, les traditions des Bruins et des Blackhawks sont spéciales, a noté l'entraîneur-chef des Blackhawks Joel Quenneville. Je suis certain qu'une rivalité pourrait renaître dès le premier match. Je crois que c'est bon pour la ligue, que c'est bon pour le hockey. Deux excellents marchés de hockey. Nous sommes heureux d'y prendre part.»

Les Blackhawks ont atteint la finale grâce à une victoire de 4-3 en deuxième période supplémentaire face aux Kings de Los Angeles, samedi soir. Un tour du chapeau de Patrick Kane a permis aux Blackhawks d'éliminer les Kings de Los Angeles, champions en titre de la coupe Stanley, en cinq rencontres. De retour en finale de la Coupe Stanley pour une première fois depuis 2010, les Blackhawks sont à la recherche d'un autre titre après leur triomphe face aux Flyers de Philadelphie il y a trois ans.

«Tout le monde a ce désir de gagner la coupe, a déclaré l'attaquant des Blackhawks Andrew Shaw. La route est encore longue devant nous. C'est difficile d'y croire. C'est ce que je souhaite depuis que je suis petit. J'ai hâte que ça commence.»

Les Bruins connaissent aussi de bons moments après avoir échappé le titre de la section Nord-Est en fin de saison, eux qui ont enchaîné cinq victoires et qui ont gagné neuf de leurs 10 derniers matchs. L'équipe compte essentiellement sur le même noyau de joueurs avec lequel elle a remporté les grands honneurs en 2011. David Krejci a marqué quatre buts face aux Penguins et domine les Bruins depuis le début du tournoi printanier avec neuf buts et 12 aides.

«L'excitation est bien là, a mentionné l'entraîneur-chef des Bruins Claude Julien. Vous entendez des personnes dire: «Une fois que vous y êtes arrivés, vous voulez y retourner'. C'est vrai, vous voulez vraiment revenir et nous y sommes parvenus. Nous en sommes très contents et nous savons quel genre de défi nous attend. Il faut le reconnaître et être prêt.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer