LNH: 10 changements à la convention

Les détails de l'entente de principe conclue dimanche nous sont parvenus au... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Photo: Bernard Brault, La Presse

Partager

Les détails de l'entente de principe conclue dimanche nous sont parvenus au compte-gouttes, mais l'essentiel de l'information est désormais du domaine public. En voici les grandes lignes. À noter que certaines petites modifications pourraient survenir en cours de route puisque les négociations se poursuivent.

PARTAGE DES REVENUS ENTRE PROPRIÉTAIRES ET JOUEURS

2013: Le partage des revenus est désormais établi à 50-50 entre joueurs et propriétaires. Difficile cependant d'établir comment la part du gâteau a été redéfinie, mais on devine que Don Fehr et ses avocats ont pris soin d'étudier la nouvelle structure sous toutes ses coutures.

Auparavant: Les joueurs touchaient 57% des revenus au moment du déclenchement du lock-out. Il s'agissait d'une hausse de 3% par rapport à la première année de la dernière convention collective, en 2005-2006. Les propriétaires ont d'abord demandé aux joueurs de réduire ce partage de 57% à 46%. Ils ont sans doute obtenu le pourcentage désiré. Le taux pour les joueurs de la NFL est de 47% et de 51% pour ceux de la NBA.

PLAFOND SALARIAL

2013: Le plafond atteindra 60 millions pour la première année de l'entente (les équipes pourront dépenser 70 millions), mais grimpera à 64,3 millions dès la deuxième année, un point auquel tenait mordicus l'Association des joueurs. Le plancher salarial est fixé à 44 millions.

Auparavant: Le plafond était de 64,5 millions l'an dernier, mais on prévoyait qu'il grimpe à 70 millions en 2012-2013, avec un plancher salarial de 54 millions. Au bout du compte, ça demeure un gain important pour les joueurs, puisque le plafond avait été fixé à 39 millions après le lock-out de 2005. Le plancher, lui, était de 21 millions...

DURÉE DE L'ENTENTE

2013: La convention collective est bonne pour dix ans. Par contre, on pourra se prévaloir d'une clause échappatoire après huit ans. Au départ, en octobre, la LNH désirait une entente de sept ans assortie d'une année d'option, tandis que l'Association des joueurs voulait une entente de seulement cinq ans.

Auparavant: L'entente précédente était d'une durée de sept ans, sans clause échappatoire ou possibilité de prolongation.

CLAUSE DE RACHAT

2013: Les clubs auront jusqu'à la fin de la saison 2013-2014 pour racheter deux contrats sans que ça soit comptabilisé dans la masse salariale, comme on l'a permis dans la NFL. Mais ces rachats ne peuvent se faire avant juin. Cette mesure vise à permettre aux clubs de faciliter leur transition vers un plafond salarial plus bas.

Auparavant: La somme des contrats rachetés était comptabilisé dans la masse salariale. Les joueurs de moins de 26 ans touchaient un tiers de leur salaire et les joueurs de 26 ans et plus, les deux tiers. La somme versée servait de calcul pour celle qui était comptabilisée dans la masse salariale.

ÉTALEMENT DES SALAIRES

2013: Il ne pourra y avoir un écart salarial de plus de 35% d'une saison à l'autre pour un même contrat, et le montant de la dernière année ne pourra être inférieur à 50% de la somme du salaire annuel maximum qui aura été versé au cours de l'entente. L'offre initiale de la LNH était de... 5% d'une année à l'autre!

Auparavant: Au départ, la règle n'était pas précise. Les équipes accordaient de très longs contrats de façon à étaler les salaires et ainsi à réduire la moyenne salariale annuelle. À sa première année de contrat, en 2010, Roberto Luongo a touché 10 millions. Il en gagnera seulement un à chacune des deux dernières années de son contrat en 2021 et 2022, de sorte que les Canucks de Vancouver ont pu amoindrir la moyenne salariale à 5,3 millions. Ça ne sera plus possible maintenant. En vertu de la nouvelle règle, Luongo n'aurait pu toucher moins de cinq millions à sa dernière année de contrat. On s'était déjà ajusté à la LNH par la suite avec une clause spéciale pour les joueurs de 36 ans et plus.

LIMITE DES CONTRATS

2013: Les contrats accordés aux joueurs autonomes n'excéderont pas sept ans, mais pourront être de huit si le joueur signe une entente avec l'équipe à laquelle il appartenait. La LNH voulait au départ limiter la durée des contrats à cinq ans.

Auparavant: Pas de limite. D'où le contrat ridicule de 15 ans accordé au gardien Rick DiPietro, ou celui de 10 ans octroyé à Alexei Yashin. À noter que ces deux contrats ont été alloués par le même propriétaire. On verra bien si le Wild du Minnesota regrettera les contrats de 12 ans accordés à Zach Parise et Ryan Suter. Ces ententes demeurent valides.

REPÊCHAGE

2013: Les quatorze clubs qui rateront les séries auront la chance d'obtenir le premier choix au repêchage puisque celui qui remportera la loterie détiendra automatiquement ce premier choix. Par contre, les clubs de queue de classement auront encore les meilleures chances d'obtenir le premier choix puisqu'elles compteront plus de numéros dans le boulier.

Auparavant: Les clubs exclues des séries participaient à la loterie, mais ne pouvaient gagner plus de quatre rangs s'ils l'emportaient. Les Devils du New Jersey, par exemple, ont gagné la loterie il y a deux ans, mais ils n'ont pu repêcher que quatrième puisqu'ils détenaient le huitième choix.

PARTAGE DES REVENUS

2013: On augmente à 200 millions le partage des revenus entre les équipes. L'Association des joueurs fournira 60 millions supplémentaires.

Auparavant: L'an dernier, on a partagé uniquement 150 millions malgré des revenus de 3,3 milliards, soit 4,5% des revenus.

ARBITRAGE

2013: Une équipe ne peut libérer un joueur à la suite d'une décision défavorable en arbitrage salarial, à moins que le salaire ne soit supérieur à 3,5 millions.

Auparavant: Pas de limite. Les équipes pouvaient retrancher le joueur peu importe le salaire qu'il obtenait devant l'arbitre. Cette mesure protège les joueurs de moindre importance.

SUSPENSIONS

2013: Brendan Shanahan de la LNH continuera de trancher, mais pour les suspensions de six matchs ou plus, un comité indépendant sera appelé à le faire.

Auparavant: Seule la LNH avait un pouvoir décisionnel.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Un lock-out qui pourrait doubler les profits de la LNH

    Hockey

    Un lock-out qui pourrait doubler les profits de la LNH

    Le lock-out a été long, mais il en valait la peine pour les propriétaires de la Ligue nationale de hockey (LNH), qui pourraient essentiellement... »

  • Philippe Cantin | Bettman doit partir

    Philippe Cantin

    Bettman doit partir

    Arrogance, mépris et menaces: le plan de match de Gary Bettman durant le lock-out a miné le prestige de la LNH. Le conflit est terminé, mais personne... »

  • Bettman a gagné la guerre

    François Gagnon

    Bettman a gagné la guerre

    Il était 7h15, hier matin, lorsque le téléphone a vibré. Après une nuit blanche passée à négocier et à célébrer sobrement l'entente de principe... »

  • Ronald King | Retour à la Cage...

    Ronald King

    Retour à la Cage...

    «Je n'ai pas paniqué, mais disons qu'il était temps que ça finisse...» »

  • LNH: la saison est sauvée

    Hockey

    LNH: la saison est sauvée

    Après presque quatre mois, le lock-out de la Ligue nationale de hockey est enfin terminé. »

  • Un joli casse-tête attend Marc Bergevin

    Hockey

    Un joli casse-tête attend Marc Bergevin

    Le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, n'a pas encore eu l'occasion de consulter l'entente de principe conclue dimanche entre la Ligue... »

  • Gorges: «Il faudra regagner l'appui des amateurs»

    Hockey

    Gorges: «Il faudra regagner l'appui des amateurs»

    Comme tout le monde, Josh Gorges s'est levé dimanche avec une bonne nouvelle qui l'attendait sur son téléphone portable. Il pourra retourner au... »

  • LNH: fin du supplice pour les bars

    Hockey

    LNH: fin du supplice pour les bars

    Les bars et restaurants de Montréal peuvent enfin respirer. Après avoir été pendant des mois les victimes collatérales du conflit de travail dans la... »

  • LNH: des partisans entre joie et amertume

    Hockey

    LNH: des partisans entre joie et amertume

    L'heure est aux célébrations pour bon nombre d'amateurs de hockey après l'annonce d'une entente de principe entre les joueurs et la LNH. Mais tous... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer