• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Bulletin du Canadien: l'absence de Markov se fait sentir 

Bulletin du Canadien: l'absence de Markov se fait sentir

Outre Roman Hamrlik, les autres défenseurs du Canadien... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Outre Roman Hamrlik, les autres défenseurs du Canadien ont eu des moments creux au cours de la dernière semaine. P.K. Subban (notre photo) a souvent été victime de revirements.

Photo: André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Ladouceur

Pour la première fois de la saison, Carey Price n'a pas été exceptionnel. Il a tout simplement été bon. Or, chez le Canadien, le gardien doit être au sommet de son art sinon certaines failles refont surface.

Dans la défaite face aux Flyers, il a cédé facilement devant Jeff Carter et il a mal paru sur le but de Nikolay Zherdev. Il a également été faible au Colorado sur le but de Kevin Porter. De fait, au cours de la semaine, il a permis 11 buts sur 95 lancers pour un taux d'efficacité de .884. C'est loin de sa moyenne de saison .929.

Ces prestations de Price ont démontré que l'absence d'Andrei Markov ne passait pas inaperçue avec un groupe d'arrières vulnérables. Outre Roman Hamrlik, impeccable dans toutes les phases de son jeu, les autres défenseurs du Canadien ont eu des moments creux.

Le duo formé de P.K. Subban (-2) et Alexandre Picard a été brisé parce qu'il n'arrivait pas à se garder la tête au-dessus de l'eau en affrontant les membres des troisièmes ou quatrièmes trios des adversaires.

Subban a souvent été victime de revirements, surtout face aux Flyers, tandis que Picard a été battu de vitesse en quelques occasions parce qu'il n'avait pas anticipé une contre-attaque rapide. Jacques Martin a donc muté Subban avec Hal Gill tandis que Picard s'est retrouvé avec Josh Gorges.

Dans le cas de Gill (-3), il excelle en désavantage, mais sa lenteur est apparente à forces égales. La fougue de Subban et l'expérience de Gill donneront peut-être un duo équilibré si Martin décide de les employer ensemble.

Quant à Gorges (-2), on le soupçonne de jouer malgré une blessure. Cela ne lui enlève pas son courage pour bloquer des tirs, mais il est moins rapide pour récupérer les rondelles libres dans son territoire.

Finalement Jaroslav Spacek, le mal-aimé du début de la saison, se tire bien d'affaires avec Hamrlik face aux meilleurs éléments des adversaires comme en témoigne son rendement de plus un pour la semaine.

Le meilleur attaquant

Certains lecteurs se sont demandé comment Tomas Plekanec pouvait être à égalité avec Price au sommet du bulletin. Contrairement au choix des étoiles, le bulletin n'est pas uniquement axé sur les jeux spectaculaires. L'efficacité constante qui plaît tant aux entraînements, constitue une norme importante de nos évaluations.

Or, Plekanec excelle dans toutes les phases du jeu. Ce n'est pas un hasard si tous les ailiers du Canadien, sans exception, adorent jouer sur son trio. De plus, il est toujours d'office sur le premier duo d'avants en désavantage numérique. Et, l'entraîneur du Canadien semble être de notre avis puisque Plekanec est l'attaquant le plus sollicité.

D'ailleurs, Michael Cammalleri a retrouvé le sourire et le fond du filet depuis qu'il a rejoint son joueur de centre préféré. Malheureusement, Andrei Kostitsyn continue à jouer sur le courant alternatif.

Ceci étant dit, la meilleure ligne au cours de la dernière semaine a certes été celle de Brian Gionta, Scott Gomez et Max Pacioretty. Tout comme l'an dernier, Gomez choisit cette période de l'année pour se mettre en branle. Cette fois-ci, l'arrivée de Pacioretty a été le signal du départ. Pour sa part, Gionta n'a pas besoin d'un bip pour démarrer.

Au cours de la dernière semaine, malgré deux revers en trois rencontres, on a également donné de bonnes notes à Jeff Halpern et Mathieu Darche tandis que les Maxim Lapierre et Travis Moen ont contribué à la cause de l'équipe.

Halpern a été un atout lors des mises en jeu importantes, Darche a bien travaillé en zones restreintes, notamment devant le filet adverse, Moen a gagné ses galons en désavantage et Lapierre a donné de l'énergie aux siens.

Pour Lars Eller, après une absence non justifiée contre les Flyers, il a offert sa meilleure prestation de la semaine face aux Bruins. Finalement, Benoit Pouliot (-5) a été notre dernier de classe en compagnie de Kostitsyn.

_______________________________________________

LE BULLETIN DE LA SEMAINE FINISSANT LE 19 DÉCEMBRE

NOM - NOTE - TEMPS DE GLACE - MATCHES

1-Tomas Plekanec 8,0 22:01 3

2-Brian Gionta 7,7 20:29 3

3-Max Pacioretty 7,4 16:11 3

4-Roman Hamrlik 7,3 23:35 3

5-Scott Gomez 7,2 17:17 3

Michael Cammalleri 7,2 18:07 3

Jeff Halpern 7,2 13:42 3

Carey Price 7,2 59:13 3

9-Jaroslav Spacek 6,9 22:36 3

Josh Gorges 6,9 19:51 3

Hal Gill 6,9 19:13 3

Mathieu Darche 6,9 10:07 3

13-Alexandre Picard 6,8 16:38 3

Maxim Lapierre 6,8 11:25 3

15-Travis Moen 6,7 11:51 3

16-P.K. Subban 6,6 17:42 3

17-Lars Eller 6,4 9:59 3

18-Andrei Kostitsyn 6,2 14:36 3

Benoit Pouliot 6,2 11:00 3

____________________________________

LE BULLETIN CUMULATIF DE LA SAISON

NOM - NOTE - TEMPS DE GLACE - MATCHES

1-Tomas Plekanec 7,9 20:04 32

2-Carey Price 7,9 60:00 30

3-Brian Gionta 7,4 18:49 33

4-Josh Gorges 7,3 21:17 33

5-Roman Hamrlik 7,2 21:40 31

6-Jeff Halpern 7,1 13:34 33

Jaroslav Spacek 7,1 19:52 33

Michael Cammalleri 7,1 18:29 32

P.K. Subban 7,1 20:18 30

10-Hal Gill 7,0 19:25 33

Andrei Kostitsyn 7,0 16:02 33

Mathieu Darche 7,0 10:27 27

13-Travis Moen 6,9 13:09 33

14-Maxim Lapierre 6,8 12:04 33

Benoit Pouliot 6,8 11:52 33

Scott Gomez 6,8 17:42 31

Tom Pyatt 6,8 11:58 28

Alexandre Picard 6,8 16:06 25

19-Lars Eller 6,6 10:20 32

20-Dustin Boyd 6,3 9:50 10

NB: Seuls les joueurs ayant disputé un minimum de huit (8) matches sont inclus dans le bulletin.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer