Patriots: Gronkowski suspendu pour un match

Rob Gronkowski... (ARCHIVES AP)

Agrandir

Rob Gronkowski

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jimmy Golen
Associated Press

La NFL a imposé un match de suspension à l'ailier rapproché Rob Gronkowski des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, lundi.

La sanction vient du coup gratuit et tardif porté à la tête de l'ailier défensif Tre'Davious White des Bills de Buffalo, dimanche.

White avait le visage vers le sol sur les lignes de côté, après une interception, quand Gronkowski s'est violemment projeté contre lui, le frappant à la tête avec son avant-bras gauche. Gronkowski a été puni pour rudesse excessive, mais pas expulsé.

Dans la séquence avant l'incident, c'est White qui le couvrait.

«Vos gestes auraient pu être évités. Ils auraient pu causer une blessure sérieuse, a écrit le vice-président de la NFL Jon Runyan, dans une lettre au fautif. Le comité de compétition a clairement annoncé son but d'éliminer les coups de cette nature, qui n'ont pas leur place dans le football.»

Gronkowski a offert des excuses dans le vestiaire, disant avoir agi par frustration. Les Patriots ont gagné le match 23-3.

«Ce genre de coup, ce n'est pas qui je suis comme joueur, a t-il dit. Il y avait beaucoup de frustration. Je veux juste m'excuser auprès de Tre'Davious White. Je trouve que des coups comme ça n'ont pas leur place.»

À moins d'un appel qui irait en sa faveur, Gronkowski devra s'absenter du match des Patriots (10-2) à Miami (5-7), lundi prochain.

L'entraîneur des Bills, Sean McDermott, a dit que White sera suivi selon le protocole en lien aux commotions cérébrales. Il n'a pas voulu commenter le jeu, la suspension ou les mots échangés avec son vis-à-vis des Patriots, Bill Belichick.

Gronkowski totalise 849 verges de réceptions cette saison, incluant sept touchés.

Athlète de six pieds six et 265 livres, il est plus imposant que la plupart de ceux qui veulent le contrer. De plus en plus, il laisse entendre que son gabarit amène les officiels à négliger de sévir contre ses couvreurs pour obstruction. Sur le jeu qui a mené à la suspension, il estime avoir été poussé et retenu par White.

«Je ne comprends tout simplement pas pourquoi il n'y a pas eu de drapeau, a dit Gronkowski. C'est arrivé quelques fois dans le match qu'ils m'ont puni pour des choses vraiment absurdes. Qu'est-ce que je suis supposé faire? Et ils ne pénalisent pas ça? C'était juste de la frustration.»

White a fourni trois interceptions cette saison. Les Bills (6-6) se préparent à accueillir les Colts d'Indianapolis (3-9), ce dimanche.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer