• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Le copropriétaire des Giants regrette la gestion du dossier Manning 

Le copropriétaire des Giants regrette la gestion du dossier Manning

John Mara... (ARCHIVES AP)

Agrandir

John Mara

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tom Canavan
Associated Press
East Rutherford

Les Giants de New York accumulent les erreurs depuis le début de la saison. Ils ont peut-être commis leur gaffe la plus importante quand ils ont informé le double récipiendaire du titre de joueur par excellence du Super Bowl, Eli Manning, qu'il allait être laissé de côté après 13 saisons comme quart arrière partant.

Le copropriétaire des Giants John Mara a reconnu mercredi que l'équipe aurait pu s'y prendre d'une meilleure manière quand elle a informé Manning plus tôt cette semaine que son temps de jeu allait être réduit après 210 départs consécutifs. Il n'arrivait toutefois pas à trouver quelle aurait été la bonne manière de le faire.

Prenant la parole publiquement pour une première fois depuis que l'entraîneur-chef Ben McAdoo a annoncé mardi que Geno Smith allait être le quart partant face aux Raiders d'Oakland, Mara a déclaré qu'il avait commis deux erreurs dans ce dossier.

La première? Ne pas avoir été présent dans les quartiers généraux de l'équipe mardi quand Manning a été dévasté par la nouvelle. Il a rencontré Manning dans son bureau mercredi matin et a reconnu que la discussion n'avait pas été facile. Il a ajouté que Manning n'était pas heureux de la décision, mais qu'il la comprenait.

«Il est un joueur spécial, une personne spéciale, a dit Mara au sujet de Manning. Quand vous le voyez être aussi émotif, c'est difficile. Pour beaucoup de joueurs, les Giants sont simplement une autre équipe. Mais pour lui, c'est spécial de faire partie des Giants de New York.»

Eli Manning... (REUTERS) - image 2.0

Agrandir

Eli Manning

REUTERS

Mara a aussi affirmé qu'il avait mal anticipé la réaction de Manning par rapport à la réduction de son temps de jeu pour permettre à la direction d'évaluer Smith et la recrue Davis Webb. Il croyait que le vétéran âgé de 36 ans allait accepter d'effectuer un 211e départ d'affilée dimanche, avant de céder sa place à Smith pour la deuxième demie.

Manning a cru à l'imposture et Mara l'a réalisé seulement mercredi.

«Je ne voulais pas que ça se passe comme ça. Mais je comprends son point de vue et je respecte sa décision, a dit Mara. Il ne veut pas que sa séquence se poursuive simplement grâce à quelques séries à l'attaque.»

Mara a indiqué qu'il avait rencontré le directeur général Jerry Reese il y a environ deux semaines et lui avait mentionné qu'il était temps d'évaluer les réservistes.

Reese en avait déjà parlé à McAdoo et l'entraîneur-chef de deuxième année a décidé de passer à l'acte mardi, alors que les Giants présentent un dossier de 2-9.

La décision a été sévèrement critiquée par les partisans et d'anciens membres des Giants, ce à quoi Mara s'attendait, mais pas à un tel degré.

«Disons que j'ai reçu beaucoup de commentaires des partisans et ils ne sont pas contents, a-t-il dit. Je les comprends.»

Mara a aussi martelé que cette décision ne signifiait pas la fin de la carrière de Manning avec les Giants.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer