Les Falcons dominent à nouveau les Packers

Devonta Freeman (24) a inscrit deux touchés dans... (Photo Jason Getz, USA Today Sports)

Agrandir

Devonta Freeman (24) a inscrit deux touchés dans la victoire des Falcons.

Photo Jason Getz, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Newberry
Associated Press
Atlanta

Nouvelle saison, nouveau stade, même résultat. Matt Ryan et les Falcons d'Atlanta ont repris là où ils avaient laissé contre les Packers de Green Bay, dominant leurs adversaires dimanche soir.

Dans une reprise de la finale d'Association Nationale, Ryan a amassé 252 verges par la passe, Devonta Freeman a enregistré deux touchés au sol et Desmond Trufant a récupéré un échappé pour un majeur, menant les Falcons vers un gain de 34-23.

> Le sommaire du match

«C'est de cette façon que nous nous faisons remarquer, a mentionné l'entraîneur-chef des Falcons, Dan Quinn. Nous avons différentes armes et nous ne savons jamais qui fera les gros jeux.»

Avant de se rendre au Super Bowl, les Falcons (2-0) s'étaient forgé une avance de 24-0 à la mi-temps contre les Packers (1-1). Cette fois, ils menaient 24-7 à la demie et 31-7 au début du troisième quart.

Après avoir connu quelques difficultés à l'attaque lors de leur première partie de la saison, contre les Bears de Chicago, les Falcons ont donné le ton lors des premières minutes du match.

Dès la première séquence à l'attaque, Ryan a guidé les Falcons lors de neuf jeux et sur une distance de 86 verges. Julio Jones a notamment capté deux passes pour des gains de 53 verges, menant au touché de Freeman sur une course d'une verge.

«Nous avons amorcé le match avec agressivité, a observé Jones, qui a conclu la rencontre avec cinq réceptions et 108 verges. Nous avons fait du bon travail et nous leur avons mis de la pression.»

Les Packers ont répondu en orchestrant une série offensive de 75 verges qui s'est terminée par une course d'une verge pour un majeur de Ty Montgomery. Mais les choses n'ont fait qu'empirer pour Aaron Rodgers et sa troupe, perdant même au passage les services du receveur Jordy Nelson.

Les Falcons menaient 17-7 après un touché de deux verges de Freeman et un placement de 51 verges de Matt Bryant. Le match a basculé quand Rodgers a lobé une passe directement dans les mains de Trufant, qui ne demandait pas mieux que de réaliser l'interception.

Ryan a rejoint Mohamed Sanu sur 21 verges, mettant la table pour un touché de trois verges de Tevin Coleman.

«La défensive a connu un fort match et ça nous a donné de la vie à l'attaque, a soutenu Ryan. Nos porteurs de ballon et notre ligne à l'attaque ont fait du bon travail parce que Julio et Mohamed sont souvent bien surveillés.»

Trufant a refait des siennes en deuxième demie, cueillant un ballon échappé par Rodgers alors qu'il était victime d'un sac du quart de Vic Beasley fils.

«C'est un gros jeu pour Desmond avec l'interception à la fin de la demie, a indiqué Quinn. Il a fait un jeu intelligent en deuxième demie sur le ballon échappé.»

Rodgers a tenté une remontée en lançant notamment sa 300e passe de touché en carrière dans la NFL, mais ce fut loin d'être suffisant.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer