Les partisans des Patriots bravent le froid pour célébrer

Le magasin de souvenirs installé au Gillette Stadium... (PHOTO AP)

Agrandir

Le magasin de souvenirs installé au Gillette Stadium a ouvert ses portes à 6h lundi matin, mais les partisans avaient commencé à faire la file dès le milieu de la nuit.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jimmy Golen
Associated Press
Foxborough

Le joueur de ligne défensive des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Trey Flowers est entré dans le vestiaire de l'équipe lundi soir coiffé de la casquette «Super Bowl Champions» qu'il avait reçue sur le terrain à Houston après la conquête du titre de la NFL.

«Je ne l'ai pas vraiment enlevée au cours des 20 dernières heures, a reconnu Flowers. Nous avons travaillé très fort pour l'obtenir.»

Les partisans des Patriots ont pris d'assaut le stationnement adjacent au stade et au magasin de souvenirs, lundi, dans l'espoir d'acquérir un item orné du logo des champions du Super Bowl.

De son côté, le coordonnateur défensif Matt Patricia est descendu de l'autobus au Gillette Stadium avec le prestigieux trophée argenté à la main, sous le regard enjoué de dizaines de partisans qui avaient fait le pied de grue pendant des heures en dépit de la température glaciale qui régnait à l'extérieur.

«C'était si achalandé, a déclaré le demi défensif Eric Rowe. J'ignore pendant combien de temps ils sont restés à l'extérieur. J'ai tellement hâte de participer au défilé des champions.»

Celle-ci devrait avoir lieu mardi à Boston, dans les principales artères de la ville. Ce sera le cinquième défilé des champions des Patriots depuis 2002; les Red Sox en comptent trois, contre un chacun pour les Bruins et les Celtics.

Les nouveaux champions de la NFL ont atterri à Boston vers 17h et ont été escortés par les policiers jusqu'à leur stade.

Le magasin de souvenirs installé au Gillette Stadium a ouvert ses portes à 6h lundi matin, mais les partisans avaient commencé à faire la file dès le milieu de la nuit, quelques heures après la victoire historique de 34-28 de leurs favoris contre les Falcons d'Atlanta.

«C'est difficile d'assimiler l'information, parce qu'il fallait vraiment être là pour comprendre l'ampleur de l'événement, a noté Flowers. Je suis simplement heureux d'y avoir contribué.»

Il s'agissait d'un cinquième titre du Super Bowl pour le quart Tom Brady et l'entraîneur-chef Bill Belichick. Brady fut nommé le joueur par excellence de la rencontre pour la quatrième fois de sa carrière.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer