• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Résumé NFL: les Falcons privent les Panthers d'une saison parfaite 

Résumé NFL: les Falcons privent les Panthers d'une saison parfaite

Julio Jones... (Photo John Bazemore, AP)

Agrandir

Julio Jones

Photo John Bazemore, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles Odum
Associated Press
ATLANTA

La quête des Panthers de la Caroline vers une saison parfaite a pris fin dimanche quand Julio Jones a attrapé une passe de touché de 70 verges, ce qui a permis aux Falcons d'Atlanta de vaincre la bande à Cam Newton 20-13.

>>> Le sommaire du match

Les Panthers (14-1) ont repris le ballon avec 90 secondes à faire et aucun temps d'arrêt. Newton a complété une passe de 19 verges à Corey Brown pour un premier jeu, mais Vic Beasley fils lui a arraché le ballon sur le jeu suivant. Adrian Clayborn l'a récupéré pour les Falcons, confirmant le résultat.

Matt Ryan a accumulé 306 verges de gains aériens et une passe de touché pour les Falcons (8-7), tandis que Devonta Freeman a récolté 73 verges de gains au sol et un majeur.

Newton a gagné 142 verges par la voie des airs et 46 par la course, incluant huit pour un touché lors de la première série à l'attaque des Panthers.

Les Chiefs s'assurent d'une place en éliminatoires

Alex Smith a lancé deux passes de touché, tandis que Johnny Manziel et les Browns de Cleveland ont manqué de temps, et les Chiefs de Kansas City l'ont emporté 17-13, dimanche, signant ainsi une neuvième victoire de suite.

Smith a accumulé 125 verges de gains aériens et 54 verges de gains au sol, aidant les Chiefs (10-5) à s'assurer d'une place en éliminatoires en vertu de la défaite des Steelers de Pittsburgh face aux Ravens de Baltimore.

Les Chiefs ont pris les devants 17-3 en première demie dimanche, mais l'offensive est tombée au neutre en deuxième demie, quand Manziel a rendu les choses intéressantes pour les Browns (3-12).

L'ancien récipiendaire du trophée Heisman a permis aux Browns de marquer 10 points de suite, puis il a repris le ballon à sa ligne de 30 avec 1:52 à faire et aucun temps d'arrêt. Les Browns ont gagné trois premiers jeux et Manziel a rejoint Darius Jennings au 32 des Chiefs sur un quatrième essai et 10 verges à franchir. Cependant, les dernières secondes se sont écoulées au cadran avant que Manziel ne puisse tenter un autre jeu.

Frustré, il a lancé son casque contre le sol pendant que les joueurs des Chiefs envahissaient le terrain pour célébrer.

Les Jets s'insèrent dans le portrait des séries

Eric Decker a capté une passe de touché de six verges dès la première possession de la prolongation - après que les Patriots de la Nouvelle-Angleterre eurent choisi de botter le ballon - et cette victoire de 26-20, dimanche, a propulsé les Jets de New York en bonne position pour participer aux éliminatoires.

Une victoire la semaine prochaine face aux Bills, à Buffalo, permettra aux Jets d'obtenir un des deux laissez-passer supplémentaires donnant accès aux éliminatoires dans l'Association américaine.

Les Patriots (12-3) ont gagné le tirage au sort avant le quart supplémentaire, mais ils ont surpris tout le monde en décidant de donner le ballon aux Jets (10-5). Ces derniers se sont approchés en position de marquer grâce à des passes de 48 verges à Quincy Enunwa et de 20 verges à Brandon Marshall. Ryan Fitzpatrick a ensuite rejoint Decker derrière le héros du Super Bowl Malcolm Butler, permettant aux Jets de signer une cinquième victoire de suite.

Marshall a capté deux passes de touché et il est devenu le premier joueur de l'histoire de la NFL à accumuler au moins 100 attrapés dans six saisons différentes. Fitzpatrick a égalé un record d'équipe avec sa 29e passe de touché en 2015.

Les Patriots avaient forcé la présentation d'une prolongation quand Tom Brady avait rejoint James White pour un majeur de neuf verges avec 1:55 à faire au quatrième quart.

Les Ravens surprennent les Steelers

Ryan Mallett a établi un sommet personnel avec 274 verges de gains à son premier départ avec les Ravens de Baltimore et il a aidé son équipe à surprendre les Steelers de Pittsburgh 20-17, dimanche.

Les Ravens (5-10) avaient perdu leurs trois derniers matchs, dont les deux derniers par un pointage combiné de 69-20. Cependant, ils ont trouvé le moyen de vaincre une équipe qui connaissait une séquence de trois victoires et qui souhaitait confirmer sa place en éliminatoires.

Même si les Ravens ont connu une saison difficile, eux qui ont été ralentis par des blessures, ils ont trouvé le moyen de balayer leur série saisonnière face aux Steelers (9-6) pour une première fois depuis 2011. Les Steelers demeurent en bonne position dans la course aux éliminatoires.

Effectuant un septième départ en carrière, Mallett a complété 28 de ses 41 passes et il a lancé une passe de touché contre aucune interception. Embauché par les Ravens le 15 décembre, il était le quatrième quart différent à obtenir un départ avec l'équipe au cours des six dernières semaines.

Le quart des Steelers Ben Roethlisberger a été victime de deux interceptions et trois sacs.

Les Bills piétinent les Cowboys

La recrue Mike Gillislee a réalisé une course de 50 verges jusque dans la zone des buts alors qu'il restait 2:25 à jouer pour procurer une victoire de 16-6 aux Bills de Buffalo contre les Cowboys de Dallas, dimanche après-midi.

Gillislee a conclu la rencontre avec 93 verges de gains et mené l'attaque au sol des Bills, qui a totalisé 236 verges. Karlos Williams a ajouté un touché à la suite d'une course d'une verge pour les Bills, dont l'attaque est décimée par les blessures. Ils devaient notamment se débrouiller sans les services de leur demi offensif étoile LeSean McCoy.

Le secondeur recrue A.J. Tarpley a réussi une interception et a scellé l'issue de la rencontre en provoquant un échappé de Lucky Whitehead sur un retour de botté d'envoi, à la suite du touché de Gillislee.

Les Bills (7-8) ont mis un terme à une série de deux défaites et ont savouré une deuxième victoire à leurs six derniers affrontements.

Les Cowboys (4-11) ont plié l'échine, à l'occasion du premier départ en carrière du quart Kellen Moore. Moore a complété 13 de ses 31 tentatives de passe pour 186 verges de gains et une interception. Dan Bailey a réalisé deux placements pour les Cowboys.

Charlie Whitehurst vient en renfort et contribue au gain des Colts

Le quart réserviste Charlie Whitehurst a de nouveau été appelé en renfort par les Colts d'Indianapolis, qui ont freiné in extremis l'attaque des Dolphins de Miami en fin de match pour préserver leurs minces espoirs de participer aux éliminatoires de la NFL, en route vers un court gain de 18-12 dimanche après-midi.

Les Dolphins disposaient d'un premier essai à la ligne de 5 des Colts avec 40 secondes à écouler au match, mais après trois passes ratées consécutives, le centre recrue Jamil Douglas a semblé précipiter sa remise vers le quart. Ç'a entraîné un sac aux dépens de Ryan Tannehill.

Le quart des Colts Matt Hasselbeck a entrepris un quatrième match de suite en dépit d'une blessure, et Whitehurst en a fait juste assez après être entré dans le match au deuxième quart. Il a notamment orchestré deux possessions qui se sont conclues dans la zone des buts des Dolphins.

S'ils s'étaient inclinés, les Colts (7-8) auraient été éliminés. Les Dolphins (5-10) ont été éliminés il y a deux semaines déjà.

Les Texans écrasent les Titans

Brandon Weeden a inscrit un premier majeur au sol en carrière en plus de lancer deux passes de touché et les Texans de Houston ont fait un pas de plus vers le titre de la section Sud de l'Américaine en écrasant les Titans du Tennessee 34-6, dimanche.

Les Texans (8-7), qui termineront leur saison régulière en accueillant les Jaguars de Jacksonville, n'ont pu confirmer leur championnat de section puisque les Colts d'Indianapolis ont vaincu les Dolphins de Miami 18-12.

Les Texans ont gagné sept de leurs huit derniers duels face aux Titans. Ils ont provoqué quatre revirements et les ont convertis en 17 points. Quintin Demps a retourné un échappé sur 33 verges pour un majeur après moins de deux minutes de jeu, offrant aux Texans une avance qu'ils n'ont jamais échappée.

Les Texans ont établi un sommet d'équipe pour les points marqués cette saison, même si Weeden était le quatrième quart partant différent pour eux en 2015.

Les Titans (3-12) n'ont pas heurté leurs chances d'obtenir le premier choix au prochain repêchage, eux qui ont commis deux revirements dès le premier quart.

Les Bears triomphent des Buccaneers

Le demi offensif réserviste Ka'Deem Carey a capté une passe de touché de Jay Cutler et en a marqué un autre au sol à la suite d'une course d'une verge pour procurer une victoire de 26-21 aux Bears de Chicago contre les Buccaneers de Tampa Bay, dimanche après-midi, mettant du même coup un terme à leur série de trois défaites.

La passe de touché d'une verge captée par Carey a donné les devants pour de bon aux Bears (6-9) au quatrième quart. Le footballeur, qui dispute sa deuxième saison dans la NFL, a uni ses efforts à ceux de Matt Forte et Jeremy Langford pour malmener la défensive des Buccaneers.

L'attaque au sol des Bears a conclu la rencontre avec 174 verges de gains, et elle a surtout empêché le quart étoile Jameis Winston de se retrouver sur le terrain pendant de longues minutes.

Cette victoire était la deuxième des Bears à leurs six derniers matchs. Les Buccaneers (6-9) ont perdu quatre de leurs cinq derniers affrontements, dont trois de suite après avoir rebondi d'un lent début de saison.

Winston a complété 15 de ses 29 tentatives de passe pour 295 verges de gains et une interception pour les Bucs. Il a également lancé deux passes de touché, dont une bombe de 43 verges vers Austin Seferian-Jenkins alors qu'il restait une seconde au cadran.

Les Lions l'emportent facilement contre les 49ers

Matthew Stafford a lancé deux passes de touché, dont une à Calvin Johnson tôt au quatrième quart, et les Lions de Detroit ont facilement vaincu les 49ers de San Francisco 32-17 dimanche après-midi.

Les Lions (6-9) ont gagné cinq de leurs sept dernières rencontres, permettant peut-être à l'entraîneur-chef Jim Caldwell de conserver son emploi pour une troisième saison.

Les 49ers (4-11) ont subi un troisième revers de suite, et un cinquième en six affrontements sous l'égide de l'entraîneur-chef recrue Jim Tomsula.

Les Lions ont profité des nombreuses erreurs des Niners en défensive et sur les unités spéciales.

La passe de touché d'une verge de Stafford vers Johnson a creusé l'écart à 12 points, un jeu seulement après que Tramaine Brock ait été puni pour obstruction sur un ailier espacé dans la zone des buts. Pendant cette séquence, les joueurs des 49ers se sont retrouvés en position de hors-jeu pour la septième fois du match, établissant ainsi un nouveau sommet pour un seul match de la NFL cette saison, selon STATS.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer