Ça se complique pour les Bengals

Victime d'une fracture au pouce droit en première... (Photo Frank Victores, AP)

Agrandir

Victime d'une fracture au pouce droit en première demie, le quart des Bengals Andy Dalton a dû regarder le reste du match des lignes de côté.

Photo Frank Victores, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au début de la saison, tout le monde se demandait si les Bengals de Cincinnati seraient capables de gagner avec Andy Dalton comme quart partant. Trois mois plus tard, la question est maintenant de savoir s'ils seront en mesure de gagner sans lui.

Les Bengals se sont inclinés, 33-20, devant les Steelers de Pittsburgh hier, mais surtout, ils ont peut-être perdu les services de Dalton pour le reste de la saison en raison d'une fracture au pouce de la main droite. Dalton connaissait de loin sa meilleure saison dans la NFL et a permis aux Bengals de gagner 10 de leurs 12 premiers matchs.

> Consultez les résultats des matchs de dimanche

Selon Bob Holtzman, d'ESPN, plusieurs personnes dans l'organisation des Bengals croient que la saison du quart-arrière est terminée. Selon les sources de Holtzman, le meilleur scénario pour Dalton et les Bengals serait un retour au jeu en séries.

L'animosité entre les Bengals et les Steelers est forte, et on a pu le constater avant même le début du match, alors que les secondeurs Vontaze Burfict, des Bengals, et Vince Williams, des Steelers, en sont presque venus aux coups. Il y a également eu plusieurs escarmouches pendant la rencontre.

Dalton a été remplacé par AJ McCarron, qui n'a pas été vilain pour un joueur qui disputait son premier match dans la NFL. McCarron a complété 22 de ses 32 passes pour 280 verges et 2 touchés, mais a également été victime de deux interceptions. C'est d'ailleurs après avoir lancé une interception que Dalton s'est blessé en tentant de plaquer Stephon Tuitt.

La défense des Steelers a réussi trois sacs du quart en plus de ses trois interceptions, et a multiplié les solides coups d'épaule à l'endroit des demis offensifs et des receveurs des Bengals. L'unité de Keith Butler joue nettement mieux depuis sa lamentable performance d'il y a deux semaines à Seattle.

En attaque, Ben Roethlisberger a bien distribué le ballon et s'est généralement contenté de courtes passes. Comme elle l'avait fait lors du premier affrontement entre les deux équipes, la défense des Bengals s'est d'abord et avant tout assurée de ne pas accorder trop de longs jeux en gardant ses demis de sûreté dans les zones profondes. Antonio Brown, Heath Miller, DeAngelo Williams, Markus Wheaton et Martavis Bryant ont toutefois tous récolté au moins 49 verges d'attaque.

Devancés par les Chiefs de Kansas City et les Jets de New York dans la course pour les deux places de meilleurs deuxièmes dans l'Américaine, les Steelers ne participeraient pas aux séries si la saison se terminait aujourd'hui. Mais ils y accéderont s'ils gagnent leurs trois derniers matchs, puisqu'ils détiendront le bris d'égalité sur les Jets si les trois équipes terminent le calendrier régulier avec des fiches de 11-5.

Pour les Bengals, tout repose maintenant sur les épaules de McCarron, qui a remporté deux championnats nationaux lorsqu'il était le quart partant du Crimson Tide de l'Université de l'Alabama. Repêché au cinquième tour par les Bengals au printemps 2014, McCarron sait donc ce que c'est que de disputer des matchs importants et d'avoir de la pression sur lui.

Cam Newton et les Panthers de la Caroline... (Photo Sam Sharpe, USA Today) - image 2.0

Agrandir

Cam Newton et les Panthers de la Caroline sont demeurés invaincus en écrasant les Falcons d'Atlanta 38-0.

Photo Sam Sharpe, USA Today

Ça se précise dans la NFC

Il est de plus en plus clair que la lutte se fera entre quatre équipes du côté de la conférence Nationale en janvier. Et les probabilités sont très bonnes pour que ce soit ce quatuor d'équipes qui participe aux demi-finales de la conférence dans un peu plus d'un mois.

Les Panthers de la Caroline sont restés invaincus en écrasant les Falcons d'Atlanta, 38-0; les Cardinals de l'Arizona ont défait les Vikings du Minnesota, jeudi soir; et les Seahawks de Seattle ont remporté leur quatrième victoire consécutive en plantant les Ravens à Baltimore, 35-6. Russell Wilson a poursuivi sa brillante séquence en lançant cinq autres passes de touché, et il totalise maintenant 16 passes de touché et aucune interception à ses quatre derniers matchs.

La quatrième équipe est celle du Wisconsin. Les Packers ont disputé leur meilleur match depuis deux mois, hier à Green Bay, en portant le coup de grâce aux Cowboys de Dallas, battus, 28-7. On savait que les Packers auraient besoin d'un jeu au sol productif sans Jordy Nelson, et il l'a enfin été. Et comment! Les Packers ont totalisé 230 verges au sol, leur plus haut total dans un match depuis 12 ans.

La défense des Packers a bien joué, elle aussi, mais il faut dire que l'opposition n'était pas très relevée. En plus de devoir trouver un bon quart réserviste pour le fragile Tony Romo pendant la saison morte, les Cowboys devront trouver un ailier espacé afin d'aider Dez Bryant, qui n'a capté qu'une seule passe pour 9 verges, hier.

Échec et Mack

La surprise de la journée est survenue à Denver, où les Broncos ont été vaincus par les Raiders d'Oakland, 15-12. La grande étoile du match a été le secondeur Khalil Mack, qui a réussi les cinq sacs de son équipe dans la victoire.

Brock Osweiler a complété 35 de ses 51 passes pour 308 verges, mais en subissant sa première défaite, il n'est plus à l'abri d'un retour sur le banc. On peut donc officiellement lancer la controverse: qui sera le quart des Broncos, dimanche prochain à Pittsburgh: Osweiler ou Peyton Manning?

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les Patriots renouent avec la victoire

    Football

    Les Patriots renouent avec la victoire

    Tom Brady a obtenu 226 verges aériennes incluant deux passes de touché alors que les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont mis fin à une brève série... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer