Les Bears gâchent la soirée hommage à Brett Favre

Jay Cutler et les Bears de Chicago ont... (Photo Mike DiNovo, USA Today)

Agrandir

Jay Cutler et les Bears de Chicago ont surpris les Packers de Green Bay au Lambeau Field, jeudi soir.

Photo Mike DiNovo, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Genaro C. Armas
Associated Press
Green Bay

Jay Cutler a accumulé 200 verges de gains et une passe de touché et les Bears de Chicago ont confirmé leur victoire de 17-13, jeudi, quand les Packers de Green Bay n'ont pu convertir un quatrième essai et les buts à partir de la ligne de huit verges avec 22 secondes à écouler au cadran.

La passe d'Aaron Rodgers sous la pluie a dévié sur les mains du receveur Davante Adams dans la zone des buts. James Jones n'avait pu maîtriser une passe de Rodgers pour le touché de la victoire lors du troisième essai.

> Le sommaire du match

Le demi de coin des Bears Tracy Porter avait ralenti les Packers un peu plus tôt en interceptant une passe de Rodgers au 45 des Bears avec 3:19 à faire.

Les Packers ont retiré le numéro 4 de... (Photo Mike Roemer, AP) - image 2.0

Agrandir

Les Packers ont retiré le numéro 4 de Brett Favre pendant la mi-temps.

Photo Mike Roemer, AP

Le fait saillant de la soirée pour les Packers aura finalement été le retour de Brett Favre, qui a été honoré avec le dévoilement de son numéro 4 et de son nom parmi les légendes de l'équipe sur la façade du Lambeau Field.

Les Bears (5-6) ont gagné trois de leurs quatre derniers matchs. Les Packers (7-4) ont encaissé un deuxième revers d'affilée à domicile.

Jeremy Langford a amassé 48 verges de gains en 12 courses et a aussi marqué un touché pour les Bears.

Cutler a complété 19 de ses 31 passes. Il a fait mieux que Rodgers, qui a été 22-en-43 pour 202 verges de gains et un touché.

Le successeur de Favre est resté à son poste après qu'il se soit blessé au bras gauche au troisième quart quand il a été plaqué par derrière près du coude par le secondeur Lamarr Houston, en récupérant une remise haute.

Rodgers a indiqué qu'il avait perdu toute sensation dans sa main gauche après le contact et pour le reste du troisième quart et le début du quatrième. Il a ajouté qu'il avait de la sensation dans trois doigts à la fin de la partie.

«C'est ma main gauche, je vais être correct», a dit Rodgers, qui lance de la droite.

Cutler a légèrement été meilleur, lui qui connaissait habituellement des ratés au Lambeau Field. À ses quatre visites précédentes, quatre défaites, il avait été victime de 12 interceptions.

Malgré une pluie constante qui a détrempé le terrain, Cutler a calmement orchestré une série au quatrième quart qui a gardé Rodgers sur le banc pendant de longs moments alors que les Bears protégeaient leur avance de 17-13.

Quand les Packers ont pu reprendre le ballon, ils ont été incapables de marquer des points.

Le placement de 21 verges de Robbie Gould au quatrième quart a finalement généré les seuls points de la deuxième demie.

Eddie Lacy a accumulé 105 verges de gains sur 17 courses pour les Packers et il a inscrit un majeur sur un attrapé de 25 verges. Il a toutefois commis un échappé qui a mené à un majeur de Zack Miller sur une passe de trois verges de Cutler au deuxième quart.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les Panthers demeurent parfaits

    Football

    Les Panthers demeurent parfaits

    Cam Newton est demeuré parfait en 2015. Pendant ce temps, la saison de Tony Romo a peut-être pris fin jeudi après qu'il eut subi une blessure... »

  • Les Lions dévorent les Eagles

    Football

    Les Lions dévorent les Eagles

    Matthew Stafford a égalé un sommet personnel en carrière en complétant cinq passes de touché, jeudi, et les Lions de Detroit ont écrasé les Eagles de... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer