Résumé NFL: les Chiefs écrasent les Lions 45-10 à Londres

Quand Alex Smith a épuisé toutes ses options,... (Photo Steve Flynn, USA TODAY Sports)

Agrandir

Quand Alex Smith a épuisé toutes ses options, il s'est mis à courir. Et il est allé loin.

Photo Steve Flynn, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Chris Lehourites
Associated Press
LONDRES

Le quart Alex Smith a amassé 145 verges de gains et lancé deux passes de touché, en plus de franchir 78 verges au sol et d'inscrire un majeur, pour permettre aux Chiefs de Kansas City de pulvériser les Lions de Detroit 45-10 dimanche au stade Wembley.

Smith a réussi plusieurs gros jeux en semant la confusion dans la défensive des Lions, incluant une course de 49 verges - un sommet personnel - qui a mis la table pour une autre de 12 verges jusque dans la zone payante au deuxième quart.

«Notre équipe compte sur des joueurs très polyvalents, a dit Smith. Nous pouvons constituer tout un défi pour la défensive adverse. C'est difficile de nous freiner.»

Les Chiefs (3-5) ont joué à Wembley pour la première fois, tandis que les Lions (1-7) foulaient la pelouse de Londres pour une deuxième saison de suite.

De'Anthony Thomas, Charcandrick West et Spencer Ware ont aussi marqué des touchés au sol pour les Chiefs. Thomas a récolté un total de 100 verges de gains, tandis que West en engrangeait 97. Travis Kelce et Jeremy Maclin ont capté des passes de touché en deuxième demie.

«Alex avait le compas dans l'oeil aujourd'hui et Charcandrick était un train», a résumé Kelce, qui a capté six passes pour 49 verges.

Les Lions disputaient leur premier match depuis que Jim Bob Cooter a remplacé Joe Lombardi au poste de coordonnateur offensif. Même si l'attaque des Lions s'est mise en branle rapidement sur la première possession du match, elle est rapidement retournée au neutre par la suite.

«Ça n'a pas été une bonne performance, de toute évidence. C'est le moins qu'on puisse dire, a mentionné l'entraîneur des Lions Jim Caldwell. Nous avons été assez efficaces au sol, mais nous avons atteint un point où nous étions si en retard dans le match que nous avons dû abandonner le jeu au sol.»

Matthew Stafford a obtenu 217 verges de gains et décoché une passe de touché, mais il a aussi commis deux interceptions. Calvin Johnson a amassé 85 verges de gains par la voie aérienne, et Joique Bell 56 au sol. Toutefois, après que les Lions eurent pris les devants 3-0 sur un placement de 35 verges de Matt Prater, ils ont été pitoyables en possession du ballon.

La défensive des Chiefs a causé beaucoup d'ennuis aux Lions, et les deux interceptions commises par Stafford se sont traduites par 10 points au tableau pour la formation du Missouri. Le quart des Lions a aussi été victime de six sacs, dont un en situation de quatrième essai et huit verges à franchir en milieu de terrain tôt au quatrième quart alors que les Chiefs menaient 31-3.

Smith a aussi été plaqué à quelques reprises, principalement parce qu'il était très efficace au sol et qu'il réalisait des courses déterminantes.

«Il a réussi de belles courses à des moments clés, a noté l'entraîneur des Chiefs Andy Reid. Nous sommes conscients qu'il peut courir avec le ballon. Nous ne voulons pas vraiment qu'il court avec celui-ci, mais si ça marche alors c'est OK.»

Festival offensif à l'avantage des Saints contre les Giants

Drew Brees a effacé des records personnels en complétant sept passes de touché et accumulant 511 verges par la passe, mais il a fallu un placement de dernière seconde pour que les Saints de La Nouvelle-Orléans viennent à bout des Giants de New York 52-49.

Récemment embauché par les Saints, Kai Forbath a réussi un botté de précision de 50 verges alors qu'il ne restait plus de temps au cadran pour concrétiser la victoire des Saints.

Dans la défaite, Eli Manning a lui-même lancé six passes de touché, un sommet personnel, dont trois à Odell Beckham, mais les Giants ont tout de même subi un deuxième revers en trois rencontres. Manning est né à La Nouvelle-Orléans tandis que Beckham a vu le jour à Baton Rouge, également en Louisiane.

Les 13 passes de touché représentent un record dans l'histoire de la NFL.

Brandin Cooks et Willie Snead ont tous deux capté deux des passes de touché de Brees, permettant aux Saints (4-4) de récolter une quatrième victoire à leurs cinq derniers matchs. Marques Colston, Ben Watson et C.J. Spiller ont inscrit les autres majeurs des Saints par la voie des airs.

La défensive des Saints a forcé les Giants à effectuer un botté de dégagement avec 20 secondes à jouer. Marcus Murphy a retourné le ballon au-delà de la ligne centrale et a perdu le ballon, qui a cependant été recouvré par Snead.

Une punition aux Giants pour avoir plaqué à l'aide du protecteur facial a aidé les Saints à se placer en position pour le placement décisif.

Le retour de Roethlisberger ne suffit pas aux Steelers

Placé au pied du mur, Andy Dalton a démontré pourquoi cette édition des Bengals est la meilleure de l'histoire après sept matchs.

Dalton a complété la seule passe de touché des Bengals avec 2:57 à jouer et ils ont rejoint Ben Roethlisberger deux fois au quatrième quart pour combler un déficit et signer une victoire de 16-10 aux dépens des Steelers de Pittsburgh.

Les Bengals réalisent le meilleur début de saison de l'histoire de la concession. Ils présentent un palmarès de 7-0 et détiennent une confortable avance en tête de la section Nord de l'Association américaine.

«Nous jouons avec un objectif plus grand qu'une fiche de 7-0, a précisé A.J. Green, dont l'attrapé a ponctué un autre match au sommet contre les Steelers. Nous tentons de gagner un championnat. Nous croyons qu'un match comme celui-ci nous aide à cultiver la résilience dont nous aurons besoin en éliminatoires.»

Les Bengals n'ont pas gagné un match éliminatoire depuis la saison 1990, la sixième plus longue séquence d'insuccès dans l'histoire de la NFL. Ils ont perdu dès la première ronde à chacune des quatre dernières années.

Les éliminatoires sont encore bien loin, mais ces Bengals ne ressemblent pas aux éditions précédentes.

«Je ne sais pas comment l'expliquer, a dit Shawn Williams, dont l'interception a préparé le terrain au touché. Quand il y a un moment spécial au cours d'un match et qu'un jeu doit être réalisé, ils le réalisent.»

Les Steelers, champions en titre de la section Nord, espéraient que le retour de Roethlisberger après une absence de quatre matchs en raison d'une entorse au genou leur procurerait un coup de pouce. Après avoir eu l'avance pendant la majeure partie du match, ils se sont effondrés dans les dernières minutes.

L'interception de Williams à la ligne de 45 des Steelers a préparé la passe de touché de neuf verges de Dalton à Green. La deuxième interception de Reggie Nelson a ensuite offert l'opportunité à Mike Nugent d'y aller d'un botté de précision de 44 verges avec 1:47 à jouer.

Les Steelers ont également perdu le demi offensif Le'Veon Bell pour une période indéterminée en raison d'une blessure au genou.

Les Bucs ont eu chaud, mais battent les Falcons en prolongation

Les Buccaneers de Tampa Bay ont rebondi après avoir laissé filer une avance de 17 points, et ils ont bénéficié du placement de 31 verges de leur botteur Connor Barth en prolongation pour arracher une victoire de 23-20 aux Falcons d'Atlanta dimanche après-midi.

Matt Ryan a créé l'égalité pour les Falcons (6-2) après avoir décoché une passe de touché de huit verges vers Julio Jones, alors qu'il restait 17 secondes au cadran.

Après avoir échappé une avance de 24 points la semaine dernière contre les Redskins à Washington, les Buccaneers (3-4) étaient sur le point de subir une autre défaite crève-coeur.

Jameis Winston a plutôt orchestré une belle progression sur la première possession de la prolongation, obtenant un premier jeu en situation de troisième essai à trois reprises avant de finalement voir son attaque s'embourber. Sa courte passe en direction d'Adam Humphries dans la zone des buts a manqué de précision. Barth a néanmoins enchaîné avec son troisième placement du match.

Les Falcons ont ensuite pris la possession du ballon, mais ils n'ont même pas pu atteindre le milieu du terrain. En situation de quatrième essai, Ryan a été précipité dans son geste par Gerald McCoy et Howard Jones, le forçant à lancer une passe désespérée qui n'a pu être captée.

Victoire in extremis des Vikings face aux Bears

Adrian Peterson a totalisé des gains de 103 verges et Blair Walsh a réussi un placement de 36 verges alors qu'il ne restait plus de temps au tableau pour offrir aux Vikings du Minnesota une victoire de 23-20 aux dépens des Bears de Chicago.

Les Vikings avaient perdu leurs sept derniers matchs au Soldier Field et cette séquence semblait vouloir se poursuivre lorsque Jay Cutler a roulé à sa droite et a rejoint le demi de sûreté Harrison Smith pour un touché de quatre verges avec seulement cinq minutes à jouer.

Mais deux poussées fructueuses en fin de match ont permis aux Vikings (5-2) d'inscrire une troisième victoire d'affilée.

Stefon Diggs a d'abord transformé une courte passe en un touché de 40 verges lorsqu'il a échappé à Sherrick McManis et a filé sur le côté gauche, créant l'égalité avec 1:49 à jouer.

Après le botté de dégagement des Bears (2-5), Teddy Bridgewater a complété une passe de 35 verges à Charles Johnson, qui plaçait le ballon à la ligne de 27 des Bears. Deux jeux plus tard, Walsh a réalisé le botté victorieux, manifestant sa joie alors que le ballon se logeait entre les poteaux.

Les Rams se moquent des 49ers 27-6

Todd Gurley a accumulé des gains de 133 verges en 20 courses pendant que la défensive fermait la porte aux 49ers de San Francisco dans un gain sans équivoque de 27-6 des Rams de St. Louis.

Gurley, qui a inscrit un majeur à la suite d'une course de 71 verges, est le premier demi-offensif à amorcer sa carrière avec quatre rencontres d'affilée d'au moins 100 verges au sol, selon STATS dont les données à ce sujet remontent à 1991.

Tavon Austin a marqué un touché à la suite d'un jeu de 66 verges et a ajouté une transformation de deux points, faisant oublier un revirement commis plus tôt dans la rencontre.

Les Rams (4-3) présentent une fiche de 3-0 contre leurs rivaux de la section Ouest de l'Association nationale pour la première fois depuis 2004.

Les 49ers (2-6) ont perdu le porteur de ballon Reggie Bush tôt dans le match, et n'ont pas franchi la ligne des buts lors de leurs deux dernières sorties.

Les Cardinals triomphent des Browns 34-20

Carson Palmer a lancé quatre passes de touché - dont trois en deuxième demie - et a amassé 374 verges de gains tandis que les Cardinals de l'Arizona venaient de l'arrière pour infliger un revers crève-coeur de 34-20 aux Browns de Cleveland, dimanche après-midi.

Palmer a décoché deux passes de touché au troisième quart, lorsque les Cardinals (6-2) ont effacé un déficit de 20-10. Sa troisième passe de touché de la deuxième demie, sur six verges à Larry Fitzgerald, a permis aux visiteurs de se forger une avance de 31-20.

Michael Floyd a capté une passe de touché de 60 verges et l'ailier rapproché Troy Niklas a attrapé deux courtes passes de touché pour les Cardinals, qui ont fait fi de quatre revirements à leurs dépens. Ils ont ainsi triomphé à Cleveland pour la première fois depuis 1985.

Les Browns (2-6) ont encaissé une troisième défaite d'affilée, et ils ont aussi perdu les services de leur demi de coin étoile Joe Haden et de leur demi de sûreté Donte Whitner. Ces derniers ont subi des commotions cérébrales.

Le quart des Browns Josh McCown a complété trois passes de touché. Le joueur âgé de 36 ans a aggravé sa blessure à l'épaule droite subie la semaine dernière, et il a grimacé à maintes reprises en deuxième demie.

Les Texans viennent à bout des Titans 20-6

Brian Hoyer a amassé 235 verges de gains et décoché deux passes de touché, tandis que la défensive des Texans de Houston établissait un record de concession avec sept sacs pour vaincre les Titans du Tennessee 20-6, dimanche.

DeAndre Hopkins a capté une passe de touché de 21 verges qui a permis aux Texans (3-5) de prendre les devants au deuxième quart, et les locaux n'ont plus regardé derrière par la suite. Nate Washington a ensuite capté une passe de touché de 42 verges qui a creusé l'écart à 17-6 en faveur des Texans au troisième quart.

Zach Mettenberger a récolté 171 verges de gains, mais il a commis une interception à son deuxième départ de suite en remplacement de la recrue Marcus Mariota, qui est à l'écart à cause d'une blessure à un genou. Mettenberger a été précipité dans ses gestes et bousculé plus souvent qu'à son tour, l'empêchant ainsi d'obtenir sa première victoire en huit départs en carrière dans la NFL - dont trois contre les Texans.

Les Titans (1-6) ont commis trois revirements et encaissé une sixième défaite d'affilée depuis leur victoire contre les Buccaneers de Tampa Bay lors du match d'ouverture de la saison.

Les Texans ont donc rebondi après avoir subi une embarrassante défaite de 40-26 contre les Dolphins de Miami en dépit de l'absence de leur demi-offensif étoile Arian Foster, qui s'est déchiré le tendon d'Achille lors de ce match. Cette victoire leur a permis de se hisser au deuxième rang de la section sud de l'Association américaine, et ils pourraient se retrouver à égalité en tête si les Colts d'Indianapolis s'inclinent devant les Panthers de la Caroline lundi soir.

Alfred Blue a entamé la rencontre à la place de Foster et a amassé 40 verges au sol, ainsi que 33 par la passe.

Whitney Mercilus a réalisé un sommet personnel de trois sacs et demi, et J.J. Watt en a ajouté deux et demi, dont un qui a entraîné un échappé que les Texans ont récupéré tôt au quatrième quart. Le placement de 24 verges qui a suivi a porté l'avance des Texans à 20-6.

Un placement de Justin Tucker en fin de rencontre fait gagner les Ravens

Justin Tucker a réussi un botté de précision de 39 verges lors du dernier jeu du match, et les Ravens de Baltimore ont surmonté trois passes de touché de Philip Rivers pour arracher une victoire de 29-26 face aux Chargers de San Diego.

Joe Flacco a accumulé des gains de 319 verges par la passe pour permettre aux Ravens (2-6) de mettre fin à une séquence de trois défaites tout en infligeant aux Chargers (2-6) un quatrième revers d'affilée.

Le cinquième placement du match de Tucker est survenu trois jeux après une punition d'obstruction contre Steve Williams lors d'un troisième essai. Le ballon s'est alors retrouvé à la ligne de 22 verges des Chargers.

Dans la défaite, Rivers a complété 28 de ses 37 passes pour des gains de 301 verges. Sa prestation lui a permis d'établir un record d'équipe puisqu'il en était à un cinquième match de suite avec des gains de plus de 300 verges.

Rivers a aussi complété deux passes de touché à Malcolm Floyd, dont une qui a couvert 70 verges.

Les Ravens ont par ailleurs perdu les services du vétéran receveur Steve Smith au troisième quart, après qu'il eut subi une blessure d'apparence grave au pied droit.

Les Raiders ont le dessus sur les Jets 34-20

Derek Carr a amassé 333 verges de gains par la passe et quatre touchés pour aider les Raiders d'Oakland à battre les Jets de New York 34-20, dimanche, ce qui fait des Raiders des aspirants potentiels dans l'Association américaine.

Latavius Murray a récolté 113 verges au sol, Andre Holmes a capté deux passes de touché et Charles Woodson a intercepté sa cinquième passe de la saison, un sommet dans la Ligue, pour procurer aux Raiders (4-3) leur première fiche gagnante aussi tard en saison depuis 2011.

Michael Crabtree a enregistré 102 verges de gains et un autre touché, et Taiwan Jones a inscrit son premier touché sur un jeu de 59 verges qui a fait mal paraître la défensive des Jets, qui avait été brillante à ses six premiers matchs.

Ryan Fitzpatrick a quitté le match après avoir subi une blessure à la main gauche sur la première séquence à l'attaque des Jets (4-3), qui ont perdu deux matchs de suite.

Une cinquième défaite de suite pour les Cowboys

Russell Wilson a réussi une passe de touché et a orchestré la poussée offensive qui a mené au placement de la victoire, menant les Seahawks de Seattle à une victoire de 13-12 face aux Cowboys de Dallas, dimanche.

Les champions en titre de l'Association nationale montrent à nouveau une fiche de ,500 après avoir encaissé deux défaites en début de saison. Les Cowboys (2-5) ont perdu un cinquième match de suite sans les services de Tony Romo alors que Dez Bryant était de retour au jeu après avoir raté cinq matchs en raison d'une fracture au pied droit.

Les Seahawks (4-4) ont amorcé la séquence décisive à leur ligne de 15 verges alors que Wilson a converti trois premiers essais pour mettre la table pour le placement de 24 verges de Steven Hauschka avec 1:06 à faire.

Le receveur des Seahawks Ricardo Lockette a subi une commotion cérébrale et était en mesure de bouger ses extrémités après un bloc vicieux de Jeff Heath sur un retour de botté. Lockette a été transporté à l'extérieur du terrain après un long délai.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Peyton Manning rejoint Brett Favre

    Football

    Peyton Manning rejoint Brett Favre

    Dans un duel entre deux équipes qui avaient toujours une fiche immaculée, Peyton Manning a égalé le record de Brett Favre avec sa 186e... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer