Appel de Tom Brady: la NFLPA veut que Roger Goodell témoigne

Le quart-arrière des Patriots Tom Brady et le... (Photo John Samora, archives AP)

Agrandir

Le quart-arrière des Patriots Tom Brady et le commissaire de la NFL Roger Goodell.

Photo John Samora, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jimmy Golen
Associated Press
Foxborough, Mass.

Tom Brady souhaite appeler le commissaire de la NFL, Roger Goodell, à la barre des témoins lors de son audience d'appel pour la suspension de quatre matchs qui lui a été imposée à la suite de son implication dans le scandale des ballons dégonflés, le «Deflategate».

L'Association des joueurs de la NFL (NFLPA) a indiqué dans le document qu'elle a déposé que Goodell ne pouvait entendre cet appel puisque l'une des raisons invoquées pour en appeler est sa crédibilité. Le syndicat a également signifié son intention de convoquer le vice-président de la NFL Troy Vincent, qui a imposé les sanctions.

Brady, joueur par excellence du dernier Super Bowl, a été suspendu pour quatre matchs et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont écopé d'une amende de 1 million US en plus d'être privés de leur choix de premier tour en 2016 et de celui de quatrième tour en 2017 pour avoir utilisé des ballons gonflés en-deça des normes imposées par la NFL lors du match de championnat de l'Américaine.

La NFLPA prétend également que les preuves présentées dans le rapport Wells sont insuffisantes pour infliger une sanction si sévère. Les avocats du syndicat estiment également que la suspension est invalide puisque seul Goodell peut punir des joueurs pour conduite préjudiciable envers le circuit. C'est Vincent, vice-président des opérations football, qui a imposé les pénalités.

Brady a interjeté appel jeudi. Plus tard en soirée, Goodell a annoncé qu'il entendrait cet appel personnellement. Bien que la convetion collective lui permette de le faire, les documents déposés par l'association des joueurs précisent qu'il ne peut être impartial puisqu'il sera appelé comme témoin.

S'adressant à Vincent, la NFLPA a indiqué qu'elle avait l'intention «de vous appeler, le commissaire Goodell et vous, à titre de témoins essentiels dans cette affaire». Elle ajoute auprès de Vincent: «votre engagement pesonnel dans les activités des jours de matchs vous rendent intrinsèquement biaisé».

Le syndicat a demandé à Goodell de confier ce dossier à un arbitre neutre et a menacé de loger son appel auprès d'un système indépendant de la ligue s'il ne le fait pas.

«Si le commissaire ne nomme pas un arbitre indépendant, la NFLPA et M. Brady tenteront d'obtenir une récusation et chercheront par tous les moyens possibles à obtenir un arbitre impartial.»

Les Pats n'ont pas encore déterminé s'ils allaient porter leurs sanctions en appel. Leur date butoir est le 21 mai.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer