Patriots-Seahawks: choc des cultures en Arizona

Tom Brady et Richard Sherman, après le match... (Photo Elaine Thompson, archives Associated Press)

Agrandir

Tom Brady et Richard Sherman, après le match de saison entre les Patriots et les Seahawks. Le demi de coin n'a jamais la langue dans sa poche, et s'est permis de mettre en doute l'image de gentilhomme du quart-arrière des Patriots.

Photo Elaine Thompson, archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Phoenix) La NFL et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre auraient évidemment préféré qu'il n'en soit pas ainsi, mais il n'y a pas de doute que c'est le «Deflategate» qui fera le plus parler dans la semaine qui précédera le Super Bowl. Mais les sujets intéressants ne manqueront pas.

Pendant que tous les yeux de la planète NFL étaient rivés sur les Patriots et les soupçons de tricherie qui pèsent sur eux, les Seahawks de Seattle, eux, continuaient leur préparation en vue du gros match sans trop faire de bruit. Les Seahawks étant les Seahawks, ils en ont tout de même fait un peu...

Richard Sherman a notamment lancé quelques flèches en direction de Tom Brady, disant en substance que le quart-arrière des Patriots n'était pas tout à fait le gentil garçon que les médias et les amateurs semblent croire qu'il est. Quant à lui, Jeremy Lane, un autre demi de coin, a estimé que «Rob Gronkowski n'était pas si bon que ça».

C'est d'ailleurs le jour et la nuit entre les deux équipes qui s'affronteront au Super Bowl, dimanche, au stade de l'Université de Phoenix, à Glendale, en Arizona. Les joueurs des Seahawks hésitent rarement à dire tout haut ce qu'ils pensent et ne seront jamais accusés de fausse modestie. À l'inverse, lorsqu'ils parlent, ceux des Patriots ne disent rien. Il y a une culture de secret depuis toujours autour de l'organisation.

Les deux équipes finalistes sont également bien différentes l'une de l'autre sur le terrain. La défense des Pats et l'attaque des Seahawks sont généralement des unités bien outillées, mais leur jeu souffre d'inconstance. En revanche, la défense des Seahawks pourrait faire sa place aux côtés des meilleures des 50 dernières années avec une autre solide performance dimanche soir, et l'attaque des Patriots a excellé une fois de plus en 2014.

Il y aura toutefois de la pression sur Brady lors du match ultime. En raison de la controverse des ballons dégonflés, certes, mais aussi parce que le passeur de 37 ans n'a pas été en mesure de livrer des performances à la hauteur des attentes lors des deux derniers Super Bowls qu'il a disputés. Les Pats n'ont inscrit que 14 et 17 points lors de leurs deux défaites contre les Giants.

Et si Sherman et Earl Thomas ne sont pas ralentis par les blessures qu'ils ont subies contre les Packers de Green Bay en finale de la conférence Nationale, il y a un peu plus d'une semaine, Brady n'aura pas la tâche facile, il va sans dire. Avoir le meilleur sur la défense des Seahawks en plein Super Bowl est même une gigantesque commande. Le grand rival de Brady, Peyton Manning, en sait quelque chose.

Le choc entre l'attaque des Pats et la défense des Seahawks devrait être fort intéressant, et les prochains jours aussi. Samedi, Bill Belichick a nié pour une deuxième fois que son équipe avait illégalement altéré ses ballons lors de la finale de la conférence Américaine. Vous croyez que cette sortie dissuadera les journalistes de poser des questions sur le «Deflategate» ?

Outre cette controverse, l'état de santé de Sherman et Thomas fera parler, de même que la réticence de Marshawn Lynch à collaborer avec les médias.

Pete Carroll qui affrontera son ancienne équipe, Russell Wilson qui tentera de devenir le premier quart de l'histoire à gagner deux titres à ses trois premières saisons, les Seahawks qui pourraient devenir les premiers à remporter le Super Bowl deux années de suite depuis les Patriots de 2003 et 2004... La prochaine semaine ne manquera assurément pas d'intérêt et d'action!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer