Gabriel Cousineau: l'étoffe d'un général

Le quart-arrière des Carabins Gabriel Cousineau.... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Le quart-arrière des Carabins Gabriel Cousineau.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Carabins de l'Université de Montréal poursuivent leur parcours de rêve, samedi, alors qu'ils affrontent les Bisons du Manitoba en demi-finale du championnat de football universitaire canadien, une première dans leur histoire. À leur tête, le quart-arrière Gabriel Cousineau s'est imposé comme un véritable leader cette année.

Dans les rangs collégiaux, Gabriel Cousineau n'a remporté que quatre matchs en trois saisons avec les Nomades du cégep Montmorency. Il sera pourtant le quart des Carabins de l'Université de Montréal, aujourd'hui au CEPSUM, en demi-finale nationale pour la Coupe Uteck!

L'étudiant à HEC, que son entraîneur Danny Maciocia présente comme le «meilleur quart-arrière au football universitaire canadien», a été l'un des meilleurs joueurs des Carabins tout au long de la saison. Il est en plus devenu depuis quelques semaines un formidable général, dirigeant l'attaque des Montréalais avec autant de brio que de calme.

«Mon parcours n'a pas été facile jusqu'à l'université, mais je crois que l'adversité m'a aidé à devenir le joueur que je suis aujourd'hui. Personne n'aime perdre, mais les défaites m'ont amené à ne jamais baisser les bras, à ne jamais abandonner. Et j'ai dû attendre mon tour ici...», raconte le joueur de quatrième année, qui n'a obtenu le poste de partant que cette saison.

«Gabriel avait déjà très bien fait l'an dernier en finale de la Coupe Dunsmore, dans une défaite de 11-14 contre Laval», rappelait cette semaine le coordonnateur offensif des Carabins, Marco Iadeluca. «Cela a été une motivation supplémentaire pour lui et on a vite réalisé qu'il était prêt pour une grosse saison cette année. Il joue avec de plus en plus d'assurance et tous les joueurs ont confiance en lui.»

Forte impression

Cousineau n'est pas le quart le plus spectaculaire, mais ses statistiques sont impressionnantes. Son pourcentage de passes complétées de 71,9 % (169 en 235) est le meilleur au Canada par une bonne marge et il n'a subi que trois interceptions, aucune depuis six matchs. Cette formidable efficacité a permis aux Carabins de remporter leurs neuf derniers matchs, la plus longue série victorieuse de l'histoire de l'équipe.

«À ce stade de la saison, le plus important n'est pas nécessairement de marquer des points, mais bien d'avancer le ballon afin de garder l'avantage de la position sur le terrain, explique Gabriel. C'est ce que nous avons fait samedi dernier à Québec et cela a fini par payer.»

Les Bisons du Manitoba, que les Carabins affrontent samedi, ont réussi neuf interceptions dans leurs deux matchs éliminatoires. «J'ai bien étudié les films de ces matchs et c'est vrai qu'ils adoptent des schémas défensifs comme je n'en ai jamais vu cette saison, souligne Gabriel. Nous nous sommes préparés en conséquence, mais il va falloir être vigilants.»

Les Bisons, «encore les négligés»

Le vis-à-vis de Cousineau chez les Bisons, le quart Jordan Yantz, devra lui aussi se méfier de la redoutable défensive de ses rivaux. Les Carabins n'ont accordé que 183 verges par match par la passe, la meilleure fiche au Canada. Ils ont aussi dominé au chapitre des sacs du quart adverse (29).

«Nous savons qu'ils représentent une formidable équipe de football, reconnaît Yantz. Et nous savons que nous sommes encore les négligés. Mais cela fait trois semaines que nous faisons mentir les «experts» en triomphant d'adversaires supposément bien meilleurs que nous, dans des conditions très difficiles.

«Je crois que nous pouvons rivaliser avec les Carabins et je m'attends à un match très disputé, qui pourrait se jouer dans les derniers instants. Le gagnant aura la chance de jouer pour la Coupe Vanier et c'est ce dont rêvent toutes les formations universitaires canadiennes.»

Les priorités de chaque équipe

Les deux entraîneurs et quelques joueurs des Carabins et des Bisons ont pris part vendredi matin à un point de presse dans le hall d'honneur de l'Université de Montréal, sous la tour du bâtiment principal. Dany Maciocia a parlé de l'«esprit de famille» de ses Carabins, alors que Brian Dobie a vanté la résilience de ses Bisons.

Quand on leur a demandé ce qu'ils demanderaient en priorité à leurs joueurs samedi en match pour la Coupe Uteck, voici ce qu'ils ont répondu:

Dany Maciocia: «Évitez les revirements! Les Bisons ont réussi pas moins de 18 revirements dans leurs deux derniers matchs. On ne pourra pas se permettre de leur donner le ballon quatre, cinq ou six fois sans payer pour.»

Brian Dobie: «Ne perdez jamais patience! La défensive des Carabins est parmi les meilleures au pays et c'est évident qu'ils vont nous causer des ennuis. Ce sera important de ne pas forcer le jeu, d'attendre les occasions et d'en profiter quand elles se présenteront.»

Vers la Coupe Vanier

SAMEDI 22 NOVEMBRE

COUPE UTECK

Bisons du Manitoba c. Carabins de l'UdeM, CEPSUM, 12 h 30

Télévision : Radio-Canada et Sportsnet 360

Web : CIS-SIC.tv

COUPE MITCHELL

Mount Allison c. McMaster, à Hamilton, 16 h

SAMEDI 29 NOVEMBRE

Coupe Vanier, 13 h, stade Percival-Molson

La Coupe Uteck

Carabins de l'U de M

Champions RSEQ

Parcours en séries : 40-13 contre Sherbrooke en demi-finale; 12-9 contre Laval en finale de la Coupe Dunsmore Statistiques

Attaque : 33,9 points par match (9e au Canada); 448,9 verges par match (15e)

Défense : 12,5 points par match (3e); 301,6 verges par match (2e)

Première participation aux demi-finales canadiennes

Bisons de l'Université du Manitoba

Champions Canada-Ouest

Saison : 4-4, 3e dans la conférence Canada-Ouest

Parcours en séries : 47-39 contre Saskatchewan en demi-finale; 27-15 contre Calgary en finale de la Coupe Hardy Statistiques :

Attaque : 36,2 points par match (6e au Canada), 467,8 verges par match (10e)

Défense : 30,9 points par matchs (16e); 438,1 verges par match (16e)

Fiche en demi-finale canadienne : 4-2

Fiche en Coupe Vanier : 3-1 (champions en 1969, 1970 et 2007)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer